Mages

Les mages ne figurent en nom qu’une seule fois dans la Bible, au chapitre 2 de l’Évangile selon saint Matthieu, où l’on montre quelques-uns d’entre eux, au moment de la naissance de Jésus, arrivant à Jérusalem et cherchant le roi des Juifs dont la naissance leur avait été annoncée par une étoile en Orient (Matthieu 2). Cette expression « Orient », par son vague, a donné libre cours aux conjectures sur leur patrie. On s’est efforcé de déterminer celle-ci par la nature des dons qu’ils ont offerts au nouveau-né : de l’or, de l’encens et de la myrrhe. On a pensé parfois à l’Arabie, d’autres fois à la Perse, d’autres fois encore à l’Égypte. Certains commentateurs ont voulu trouver à ces dons surtout un sens symbolique religieux ; on est allé jusqu’à supposer qu’il y avait eu là un secours providentiel qui fut utile à la famille pauvre de Jésus dans son voyage en Égypte.