Menu

Vous êtes ici :  /   /   /  1 Samuel 1

La Bible André Chouraqui

1 Samuel - 1   CHU

Chapitre 21 C'est un homme de Ramataîm, un des Sophîm, du mont Èphraîm. Son nom : Èlqana bèn Ierohâm bèn Èlihou, bèn Tohou bèn Souph, l'Èphrati.
2 À lui, deux femmes. Nom de l'une : Hana, "Gracieuse". Nom de la deuxième : Penina, "Perle". Et c'est à Penina des enfants. À Hana, pas d'enfants !
3 Cet homme monte de sa ville, au jour le jour, pour se prosterner et pour sacrifier à IHVH-Adonaï Sebaot, à Shilo. Là, deux fils d''Éli, Hophni et Pinhas, desservants de IHVH-Adonaï.
4 Et c'est le jour où Èlqana sacrifie. Il donne à Penina, sa femme, à tous ses fils et ses filles, des portions.
5 À Hana, il donne une portion à double narine : oui, il aime Hana, mais IHVH-Adonaï fermait sa matrice.
6 Sa rivale l'irrite aussi d'irritation, pour la faire tonitruer; oui, IHVH-Adonaï avait fermé sa matrice.
7 Il faisait ainsi d'année en année, à chacune de ses montées à la maison de IHVH-Adonaï, mais ainsi elle l'irritait, elle pleurait et ne mangeait pas.
8 Èlqana, son homme, lui dit : "Hana, pourquoi pleures-tu ? Pourquoi ne manges-tu pas ? Pourquoi ton coeur a-t-il mal ? Moi-même, ne suis-je pas meilleur pour toi que dix fils ? Le voeu de Hana
9 Hana se lève, après avoir mangé à Shilo et après avoir bu. 'Éli, le desservant, était assis sur le siège, contre le montant du palais de IHVH-Adonaï.
10 Elle, l'être amer, prie IHVH-Adonaï et pleure, pleure.
11 Elle voue un voeu et dit : "IHVH-Adonaï Sebaot, si tu vois, tu vois l'humiliation de ta servante, si tu te souviens de moi et n'oublies pas ta servante, donne à ta servante semence d'hommes. Je le donnerai à IHVH-Adonaï tous les jours de sa vie; le rasoir ne montera pas sur sa tête".
12 Et c'est, oui, elle se multiplie à prier face à IHVH-Adonaï. 'Éli surveille sa bouche.
13 Mais Hana, elle, parle en son coeur. Seules ses lèvres bougent; sa voix ne s'entend pas. 'Éli la pense ivre.
14 'Éli lui dit : "Jusqu'à quand t'enivreras-tu ? Écarte ton vin de toi"!
15 Hana répond et dit : "Non, mon Adôn ! Je ne suis pas une femme dure de souffle, moi ! Je n'ai bu ni vin ni liqueur. Je répands mon être en face de IHVH-Adonaï !
16 Tu ne donneras pas à ta servante les faces d'une fille de Belia'al. Oui, j'ai parlé jusque-là dans l'excès de mon effusion et de mon irritation".
17 'Éli répond et dit : "Va en paix ! L'Elohîms d'Israël exaucera ta demande, ce que tu demandes de lui".
18 Elle dit : "Ta domestique trouvera grâce à tes yeux"! La femme va sa route; elle mange : ses faces n'étaient plus à elle.
19 Ils se lèvent de grand matin et se prosternent, faces à IHVH-Adonaï. Ils retournent et viennent à leur maison, à Rama. Èlqana pénètre Hana sa femme. IHVH-Adonaï se souvient d'elle. Shemouél
20 Et c'est la révolution des jours. Hana est enceinte; elle enfante un fils et crie son nom, Shemouél : oui, je l'ai demandé à IHVH-Adonaï.
21 L'homme Èlqana monte avec toute sa maison pour sacrifier à IHVH-Adonaï le sacrifice des jours avec son voeu.
22 Hana ne monte pas. Oui, elle dit à son homme : "Quand l'adolescent sera sevré je le ferai venir. Il sera vu en face de IHVH-Adonaï et habitera là en pérennité".
23 Èlqana, son homme, lui dit : "Fais le bien à tes yeux. Demeure jusqu'à ce que tu l'aies sevré. IHVH-Adonaï réalisera sa parole". La femme demeure et allaite son fils jusqu'à ce qu'elle le sèvre.
24 Elle le fait monter avec elle quand elle l'a sevré, avec trois bouvillons, un épha de mouture, une outre de vin. Elle le fait venir à la maison de IHVH-Adonaï à Shilo. L'adolescent est adolescent.
25 Ils égorgent le bouvillon et font venir l'adolescent vers 'Éli.
26 Elle dit : "Plaise, mon Adôn ! Vive ton être, mon Adôn ! J'étais la femme postée avec toi, là, à prier IHVH-Adonaï.
27 J'ai prié pour cet adolescent. IHVH-Adonaï m'a accordé ma demande, ce que je lui demandais.
28 Et moi-m�me, aussi, je l'avais demand� pour IHVH-Adona�. Tous les jours, depuis qu'il est, il est demand� pour IHVH-Adona�". Ils se prosternent l� devant IHVH-Adona�. Chapitre 2. La pri�re de Hana

Cette traduction de la Bible, est sous-copyright André Chouraqui et ses ayant-droits.