Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Rout 1.3

Rout 1.3
André Chouraqui

Télécharger au format .epub

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions. Pour changer de livre ou de chapitre cliquez sur le nom du livre, ci-dessus.

Chapitre 2 1 C’est aux jours où les suffètes jugent ; et c’est la famine sur terre. Un homme de Béit Lèhèm en Iehouda va résider au Champ de Moab, lui, sa femme, et ses deux fils.
2 Nom de l’homme: Èlimèlèkh ; nom de la femme: Na omi ; nom de ses deux fils: Mahlôn et Kiliôn. Des Èphratîm de Béit Lèhèm en Iehouda. Ils viennent au Champ de Moab ; ils sont là.
3 Èlimèlèkh, l’homme de Na omi, meurt. Elle reste, elle et ses deux fils.
4 Ils portent femmes pour eux, des Moabites. Nom de l’une: ‹ Orpa ; nom de la deuxième: Rout. Ils habitent là environ dix ans.
5 Ils meurent tous les deux aussi, Mahlôn et Kiliôn. La femme reste, sans ses deux enfants et sans son homme.
6 Elle se lève, elle et ses brus ; elle s’en retourne du Champ de Moab: oui, elle avait entendu, au Champ de Moab, que IHVH-Adonaï sanctionnait son peuple en leur donnant du pain.
7 Elle sort du lieu où elle était, ses deux brus avec elle. Elles vont sur la route pour retourner en terre de Iehouda.
8 Na omi dit à ses deux brus: « Allez, retournez chacune à la maison de votre mère. IHVH-Adonaï vous fera chérissement, comme vous avez fait avec les morts et avec moi.
9 IHVH-Adonaï vous le donnera, trouvez le repos, chacune dans la maison de son homme. » Elle les baise. Elles portent leur voix et pleurent.
10 Elles lui disent: « Oui, nous retournerons avec toi vers ton peuple. »
11 Na omi dit: « Retournez, mes filles ! Pourquoi iriez-vous avec moi ? Ai-je encore des fils dans mes entrailles, pour qu’ils soient à vous pour hommes ? »
12 Retournez, mes filles, allez ! Oui, j’ai trop vieilli pour être à un homme, pour que je dise: L’espoir existe en moi, et j’enfanterai aussi des fils.
13 Patienterez-vous pour eux jusqu’à ce qu’ils grandissent ? Vous voueriez-vous à eux sans être à un homme ? Non, mes filles, car c’est amer pour moi, beaucoup plus que pour vous. Oui, la main de IHVH-Adonaï est sortie contre moi. »
14 Elles portent leur voix et pleurent encore. ’Orpa baise sa belle-mère. Mais Rout colle à elle.
15 Elle dit: « Voici, ta belle-sœur est retournée vers son peuple, vers ses Elohîms. Retourne derrière ta belle-sœur. »
16 Rout dit: « Ne me pousse pas à t’abandonner, à retourner loin de toi. Oui, où tu iras, j’irai ; où tu nuiteras, je nuiterai. Ton peuple sera mon peuple ; ton Elohîms, mon Elohîms.
17 Où tu mourras, je mourrai ; et là je serai ensevelie. Que IHVH-Adonaï me fasse ainsi et qu’il m’ajoute ainsi: oui, seule la mort me séparera de toi ! »
18 Elle le voit, oui, elle s’efforce d’aller avec elle. Elle cesse de lui parler.
19 Elles vont, les deux, jusqu’à leur venue à Béit Lèhèm. Et c’est à leur venue à Béit Lèhèm, toute la ville s’émeut pour elles. Elles disent: « Est-ce là Na omi ? »
20 Elle leur dit: « Ne m’appelez pas: « Na omi », « Ma Suave. » Appelez-moi « Mara », « Amère. » Oui, Shadaï m’a fort amertumée.
21 Moi, pleine, j’allais ; mais, vide, il me fait retourner, IHVH-Adonaï. Pourquoi m’appelleriez-vous Na omi ? IHVH-Adonaï a répondu contre moi Shadaï m’a fait mal ! »
22 Na omi retourne avec Rout, la Moabite, sa bru ; elles retournent du Champ de Moab. Elles viennent à Béit Lèhèm, au commencement de la moisson des orges.


Cette Bible est dans le domaine public.