Menu

Vous êtes ici :  /   /   /  Jérémie 15

La Bible André Chouraqui

Jérémie - 15   CHU

Chapitre 14 Chapitre 161 IHVH-Adonaï me dit : "Si Moshè se dressait avec Shemouél face à moi, mon être ne serait pas pour ce peuple. Renvoie-le loin de mes faces ! Qu'ils sortent !
2 Et c'est quand ils te diront : "Où sortirons-nous ? dis-leur : Ainsi dit IHVH-Adonaï : Qui est pour la mort, à la mort ! Qui est pour l'épée, à l'épée ! Qui est pour la famine, à la famine ! Qui est pour la captivité, à la captivité !
3 Je les prépose en quatre clans, harangue de IHVH-Adonaï : l'épée pour tuer, les chiens pour traîner, le volatile des ciels et la bête des champs pour manger et détruire.
4 Je les donne en répulsion à tous les royaumes de la terre, à cause de Menashè bèn Hizqyahou, roi de Iehouda, pour ce qu'il a fait à Ieroushalaîm.
5 Oui, qui compatira à toi, Ieroushalaîm ? Qui hochera pour toi ? Qui s'écartera pour s'enquérir de ta paix ?
6 Toi, tu m'as lâché, harangue de IHVH-Adonaï; tu vas en arrière. Je tends ma main contre toi, je te détruis. Je suis las de réconforter !
7 Je les vanne avec le van aux portes de la terre; je désenfante, je perds mon peuple. De leur route, ils ne retourneront pas.
8 Leurs veuves se multiplient pour moi plus que le sable des mers. Je fais venir contre eux, contre les mères des adolescents, des razzieurs à midi. J'abats contre elles, soudain, l'excitation, les affolements.
9 Elle languit, l'enfanteuse des sept; son être halète. Il décline, son soleil, pendant le jour, blêmissements, flétrissure ! Et leur reste, je te le donne à l'épée, face à leurs ennemis, harangue de IHVH-Adonaï. Solitude de l'inspiré
10 Oïe, moi, ma mère ! Oui, tu m'as enfanté homme de dispute, homme de querelle contre toute la terre. Je ne prête ni n'emprunte, mais tous me maudissent.
11 IHVH-Adonaï a dit : Ne t'ai-je pas relaxé en bien ? Ne t'ai-je pas fait rencontrer au temps du malheur, au temps de la détresse, l'ennemi ?
12 Le fer, le fer du Septentrion et le bronze te casseront-ils ?
13 Je donne ton armée et tes trésors au pillage, non pas pour un prix, contre toutes tes fautes, en toutes tes frontières.
14 Je fais passer tes ennemis sur une terre que tu ne connais pas. Oui, le feu s'est embrasé en ma narine, et contre vous il s'embrasera.
15 Toi, tu sais, IHVH-Adonaï ! Souviens-toi de moi, sanctionne-moi, venge-moi de mes persécuteurs ! En ta longanimité, ne me prends pas; sache que je porte pour toi la flétrissure.
16 Tes paroles se trouvent et je les mange. Et c'est ta parole, pour moi, une exaltation, la joie de mon coeur; car ton nom est crié sur moi, IHVH-Adonaï Elohîms Sebaot !
17 Je ne siège pas en compagnie des joueurs pour me divertir. En face de ta main je siège solitaire, car tu me remplis d'exaspération.
18 Pourquoi ma douleur est-elle persistante, et mon coup pernicieux refuse-t-il d'être guéri ? Tu es, tu es pour moi comme un mirage, des eaux de non-adhérence.
19 Aussi, ainsi dit IHVH-Adonaï : Si tu retournes, je te fais retourner, et en face de moi tu te dresseras. Si tu fais sortir le précieux du vil, tu seras comme ma bouche. Ils retourneront à toi; mais toi, tu ne retourneras pas à eux.
20 Je te donne à ce peuple en rempart de bronze renforcé : ils guerroieront contre toi, mais ne pourront rien contre toi. Oui, moi, je suis avec toi pour te sauver, pour te secourir, harangue de IHVH-Adonaï.
21 Je te secours de la main des malfaiteurs; je te rach�te de la paume des violents. Chapitre 16. Ni femmes ni enfants

Cette traduction de la Bible, est sous-copyright André Chouraqui et ses ayant-droits.