Menu

Vous êtes ici :  /   /   /  Esaïe 1

La Bible André Chouraqui

Esaïe - 1   CHU

Chapitre 21 Contemplation de Iesha'yahou bèn Amos, qu'il contempla sur Iehouda et Ieroushalaîm aux jours d''Ouzyahou, Iotâm, Ahaz et Hizqyahou, rois de Iehouda.
2 Entendez, ciels; écoute, terre : oui, IHVH-Adonaï parle ! "J'ai fait grandir, j'ai élevé des fils; mais ils ont fait carence contre moi.
3 Le boeuf connaît son acheteur; l'âne, la crèche de son maître. Israël ne connaît pas, mon peuple ne discerne pas".
4 Hoïe ! Nation fautive, peuple lourd de tort, semence de malfaiteurs, fils destructeurs ! Ils ont abandonné IHVH-Adonaï, dédaigné le sacré d'Israël. Ils s'aliènent en arrière.
5 Sur quoi serez-vous frappés ? Vous ajoutez encore l'écart ! Toute tête est malade, tout coeur dolent !
6 De la plante du pied jusqu'à la tête, rien d'intact. Plaie, blessure, coup frais, n'ont pas été cautérisés, bandés, ni ramollis avec de l'huile.
7 Votre terre, une désolation; vos villes, incinérées au feu. Votre glèbe, contre vous des étrangers la mangent, une désolation, comme au déversement de trombes. La fille Siôn
8 Reste la fille Siôn, comme une cabane dans un vignoble, comme un gîte dans une melonnière, comme une ville assiégée !
9 Si IHVH-Adonaï Sebaot ne nous avait laissé un vestige, nous serions presque comme Sedôm, à 'Amora, nous ressemblerions.
10 Entendez la parole de IHVH-Adonaï, alcades de Sedôm ! Écoutez la tora de notre Elohîms, peuple d''Amora !
11 "Pourquoi la multitude de vos sacrifices pour moi ? dit IHVH-Adonaï. Je suis rassasié des montées de béliers, de la graisse des buffles; je n'ai pas désiré le sang des bouvillons, des moutons, des menons.
12 Oui, vous venez pour être vus de mes faces. Qui demande cela de votre main : piétiner mes cours ?
13 Ne continuez pas à faire venir l'offrande vaine. L'encens m'est une abomination. De la lunaison, du shabat, de la vocation criée, je n'en peux plus, fraude et férie !
14 Vos lunaisons, vos rendez-vous, mon être les hait; ils sont pour moi un fardeau. Je suis excédé d'en être chargé.
15 Au déploiement de vos paumes, j'occulte mes yeux loin de vous. Aussi, oui, vous multipliez la prière; mais je n'entends pas. Vos mains sont pleines de sang. Arguons ! dit IHVH-Adonaï
16 Baignez-vous, épurez-vous, écartez le mal de vos agissements contre mes yeux, cessez de méfaire,
17 apprenez à bien faire, consultez le jugement, mettez au pas le brutal, faites justice à l'orphelin, combattez pour la veuve !
18 Allez donc, arguons ! dit IHVH-Adonaï. Si vos fautes sont comme l'écarlate, comme la neige elles blanchiront; rouges comme la cochenille, elles seront comme laine.
19 Si vous consentez et entendez, vous mangerez le meilleur de la terre.
20 Si vous refusez et vous vous rebellez, vous serez mangés par l'épée". Oui, la bouche de IHVH-Adonaï parle. Comme en premier
21 Quoi ! elle est devenue une putain, la cité de l'adhérence ? Pleine de jugement, la justice nuitait en elle. Mais maintenant, des meurtriers.
22 Ton argent est en scories, et dilué d'eau ton nectar.
23 Tes chefs, des dévoyés, amis de voleurs ! Tous aiment le pot-de-vin, poursuivent les payes. L'orphelin, ils ne le jugent pas; le procès de la veuve ne vient pas devant eux.
24 Aussi, harangue de l'Adôn, IHVH-Adonaï Sebaot, le meneur d'Israël : Oïe ! je me réconforte de mes oppresseurs et me venge de mes ennemis !
25 Je retourne ma main contre toi, j'épure comme à la potasse tes scories, j'écarte tous tes mâchefers.
26 Je ferai retourner tes juges comme en premier, tes conseillers comme au commencement. Après quoi tu seras criée ville de la justice, cité de l'adhérence. Les relaps (Les Déserteurs)
27 Siôn sera rachetée par le jugement, ses retournants par la justification.
28 Brisure des carents et des fauteurs, unis; les relaps de IHVH-Adonaï seront achevés.
29 Oui, ils blêmirent pour les pistachiers que vous convoitiez, érubescents pour les jardins que vous choisissiez.
30 Oui, vous serez comme le pistachier dont la feuille fane, comme un jardin qui n'a pas d'eau.
31 Le puissant est une étoupe, son oeuvre étincelle, ils brûlent, les deux ensemble, et nul n'éteint.

Cette traduction de la Bible, est sous-copyright André Chouraqui et ses ayant-droits.