Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Le livre des Juges

Pour choisir un livre et/ou un chapitre, cliquez sur le nom du livre ci-dessus.
Pour afficher les notes cliquez sur les versets en noir et gras.

Chapitre 1

Chapitre 2 1 Et, après la mort de Josué, les fils d'Israël consultèrent l'Éternel, en disant : Lequel de nous montera le premier contre les Cananéens pour leur faire la guerre ? 2 Et l'Éternel dit : Juda montera ; voici, j'ai livré le pays entre ses mains. 3 Et Juda dit à Siméon, son frère : Monte avec moi dans le pays qui m'est échu, et nous ferons la guerre contre les Cananéens ; et moi aussi j'irai avec toi dans le pays qui t'est échu. Et Siméon alla avec lui. 4 Et Juda monta, et l'Éternel livra entre leurs mains les Cananéens et les Phéréziens ; ils battirent à Bézek dix mille hommes. 5 Et ils trouvèrent à Bézek Adoni-Bézek, et ils combattirent contre lui et ils battirent les Cananéens et les Phéréziens. 6 Et Adoni-Bézek s'enfuit ; et ils le poursuivirent et le saisirent, et ils lui coupèrent les pouces des mains et des pieds. 7 Et Adoni-Bézek dit : Soixante-dix rois, ayant les pouces des mains et des pieds coupés, ramassaient ce qui tombait sous ma table, comme j'ai fait, Dieu me le rend. Et ils l'emmenèrent à Jérusalem et il mourut là. 8 Et les fils de Juda attaquèrent Jérusalem et la prirent ; ils la frappèrent du tranchant de l'épée et la brûlèrent. 9 Ensuite les fils de Juda descendirent pour combattre les Cananéens qui habitaient la montagne, le Midi et le bas-pays. 10 Et Juda marcha contre les Cananéens qui habitaient à Hébron ; et le nom d'Hébron était auparavant Kirjath-Arba ; et ils battirent Séschaï, Ahiman et Thalmaï. 11 Et de là il marcha contre les habitants de Débir ; et le nom de Débir était auparavant Kirjath-Sépher. 12 Et Caleb dit : Celui qui frappera Kirjath-Sépher et la prendra, je lui donnerai ma fille Acsa pour femme. 13 Et Othniel, fils de Kénaz, frère cadet de Caleb, la prit ; et Caleb lui donna sa fille Acsa pour femme. 14 Et il arriva, comme elle venait vers lui, qu'elle l'incita à demander un champ à son père. Et elle descendit de son âne, et Caleb lui dit : Qu'as-tu ? 15 Et elle lui dit : Fais-moi un présent. Puisque tu m'as établi dans le pays sec, donne-moi aussi des sources d'eau ! Et Caleb lui donna les sources supérieures et les sources inférieures. 16 Et les fils du Kénien, beau-père de Moise, montèrent de la ville des Palmiers avec les fils de Juda, dans le désert de Juda, qui est au midi d'Arad, et ils allèrent et s'établirent avec le peuple. 17 Et Juda alla avec Siméon, son frère, et ils battirent les Cananéens qui habitaient Tséphath ; et il dévoua la ville par interdit et lui donna le nom de Horma. 18 Et Juda s'empara de Gaza et de son territoire, d'Askalon et de son territoire, et d'Ekron et de son territoire. 19 Et l'Éternel fut avec Juda ; et Juda prit possession de la montagne, car il ne put déposséder les habitants de la plaine, parce qu'ils avaient des chars de fer. 20 Et on donna Hébron à Caleb, comme l'avait dit Moïse, et il en chassa les trois fils d'Anak. 21 Et les fils de Benjamin ne dépossédèrent pas les Jébusiens qui habitaient Jérusalem ; et les Jébusiens ont habité jusqu'à ce jour à Jérusalem avec les fils de Benjamin. 22 Et la maison de Joseph, elle aussi, monta contre Béthel, et l'Éternel fut avec eux. 23 Et la maison de Joseph fit explorer Béthel, et le nom de la ville était auparavant Luz. 24 Et les gardes virent un homme qui sortait de la ville et lui dirent : Montre-nous par où on peut entrer dans la ville, et nous te ferons grâce. 25 Et il leur montra par où ils pourraient entrer dans la ville. Et ils frappèrent la ville du tranchant de l'épée ; et ils laissèrent aller cet homme et toute sa famille. 26 Et cet homme se rendit dans le pays des Héthiens ; il bâtit là une ville et lui donna le nom de Luz, nom qu'elle a porté jusqu'à ce jour. 27 Et Manassé ne déposséda pas les habitants de Beth-Séan et des villes de son ressort, ni de Thaanac et des villes de son ressort, ni de Dor et des villes de son ressort, ni de Jibléam et des villes de son ressort, ni de Méguiddo et des villes de son ressort, et les Cananéens s'enhardirent à demeurer dans cette contrée. 28 Et lorsqu'Israël se fut fortifié, ils soumirent les Cananéens à un tribut et ne les chassèrent point. 29 Et Éphraïm ne déposséda pas les Cananéens qui habitaient Guézer, et les Cananéens habitèrent au milieu d'Éphraïm à Guézer. 30 Et Zabulon ne déposséda pas les habitants de Kitron, ni ceux de Nahalol ; et les Cananéens habitèrent au milieu de Zabulon, et ils furent rendus tributaires. 31 Asser ne déposséda pas les habitants d'Acco, ni les habitants de Sidon, ni ceux d'Achlab, d'Aczib, de Helba, d'Aphik, et de Réhob. 32 Et les fils d'Asser demeurèrent au milieu des Cananéens, habitants du pays, car ils ne les dépossédèrent pas. 33 Nephthali ne déposséda pas les habitants de Beth-Sémès ni ceux de Beth-Anath, et il demeura au milieu des Cananéens qui habitaient le pays ; mais les habitants de Beth-Sémès et de Beth-Anath lui furent rendus tributaires. 34 Et les Amorrhéens refoulèrent dans la montagne les fils de Dan, car ils ne les laissèrent pas descendre dans la plaine. 35 Et les Amorrhéens s'enhardirent à rester à Har-Hérès, Ajalon et Saalbim ; mais la main de la maison de Joseph s'appesantit sur eux, et ils furent rendus corvéables. 36 Le territoire des Amorrhéens s'étendait de la montée d'Akrabbim, du Rocher, et en dessus.

Note

Plan

Chapitre 1 à 3.6 : Introduction
Chapitre 1 : Tableau de l'état du peuple à la suite de la première prise de possession.
1.1 à 3.6

Cette introduction comprend trois morceaux :

  1. un coup d'œil rétrospectif sur l'état des choses immédiatement après la mort de Josué et le premier établissement du peuple en Canaan ; tableau faisant pressentir les dangers que préparait cette demi-conquête : chapitre 1
  2. le récit d'une apparition extraordinaire de l'ange de l'Éternel qui reproche au peuple cette situation défectueuse et lui dénonce le châtiment qu'elle attirera sur lui : 2.1-5
  3. un coup d'œil anticipé sur toute l'histoire du temps qui va suivre, renfermant la justification des menaces de l'ange : 2.6-3.6.

La critique moderne a vu dans ce chapitre un second récit de la conquête elle-même ; ce récit serait parallèle à celui du livre de Josué, mais fort abrégé. Elle appuie cette explication sur la répétition de certains faits déjà mentionnés dans le livre de Josué. Mais ce sont ou des traits anecdotiques qui ont été racontés occasionnellement (Caleb) ou des faits réellement nouveaux, quoique analogues à ceux qui avaient déjà eu lieu comme la prise des villes de la Philistie. Cette explication de plusieurs modernes est contraire avant tout aux premiers mots du chapitre : Après la mort de Josué… ; puis à l'union étroite de Juda et de Siméon, union qui ne peut dater de l'ordre du campement (Nombres, chapitre 2, note) où ces deux tribus n'étaient point voisines et qui provient de ce qu'elles ont déjà reçu une demeure commune dans leur nouvelle patrie ; en troisième lieu à l'expression du verset 3 : le pays qui m'est échu ; et enfin à la manière dont, dans tout ce chapitre, les tribus sont présentées comme déjà établies chacune chez elle et acceptant de faire vie commune avec les restes des anciens habitants cananéens. À la guerre de conquête a succédé un temps d'armistice entre les vainqueurs. qui ne demandent qu'à jouir de leurs nouvelles propriétés, et les vaincus, qui ne réclament que la tolérance et le droit de vivre. Mais cet état ne peut être que provisoire, car Dieu. dans sa sagesse, a ordonné l'extermination totale des vaincus. La guerre doit donc tôt ou tard recommencer, non pour le peuple dans son ensemble, mais pour chaque tribu dans son propre domaine. C'est à ce moment que nous place le commencement du chapitre 1.

note suivante (verset 1)