Menu

Vous êtes ici :  /   / 

La Bible annotée

étude biblique - Bandeau aléatoire

Le livre de Josué

Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24

Chapitre 20

1 Et l'Éternel parla à Josué en disant :
2 Parle aux fils d'Israël et dis-leur : Etablissez-vous les villes de refuge dont je vous ai parlé par la bouche de Moïse,
3 afin que le meurtrier qui aura tué quelqu'un par mégarde, sans intention, puisse s'y enfuir : et elles vous serviront de refuge contre le vengeur du sang.
4 Et le meurtrier s'enfuira vers l'une de ces villes-là ; il se tiendra à l'entrée de la porte de la ville et il exposera son cas aux oreilles des Anciens de cette ville. Et ils le recueilleront vers eux dans la ville et lui donneront une demeure, et il habitera avec eux.
5 Et si le vengeur du sang le poursuit, ils ne livreront pas le meurtrier entre ses mains, parce qu'il a tué son prochain sans intention, et qu'il ne le haïssait point auparavant.
6 Et il demeurera dans cette ville jusqu'à ce qu'il comparaisse devant l'assemblée pour être jugé, jusqu'à la mort du souverain sacrificateur qui sera en fonctions dans ce temps-là. Alors le meurtrier s'en retournera, il viendra dans sa ville, dans sa maison, dans la ville d'où il s'était enfui.
7 Et ils consacrèrent Kédès, en Galilée, dans la montagne de Nephthali, Sichem dans la montagne d'Ephraïm, Kirjath-Arba, qui est Hébron, dans la montagne de Juda.
8 Et de l'autre côté du Jourdain, à l'orient de Jéricho, ils établirent Bétser, dans le désert, dans, la plaine, ville de la tribu de Ruben, Ramoth en Galaad, ville de la tribu de Gad, et Golan en Basan, ville de la tribu de Manassé.
9 Ce furent là les villes assignées à tous les fils d'Israël et à l'étranger séjournant au milieu d'eux, afin que quiconque aurait tué quelqu'un par mégarde pût s'y enfuir et ne mourût point par la main du vengeur du sang, avant qu'il eût comparu devant l'assemblée.

Haut de page

Notes

Chapitres 20 et 21: Villes de refuge et villes lévitiques

Verset 1

1 et 2

Comparez pour l'institution des villes de refuge : Exode 21.13 ; Nombres 35.12 ; Deutéronome 4.41-43 ; 19.1-13.

Verset 3

But de l'institution : Nombres 35.12 ; Deutéronome 4.42 ; 19.10.

Verset 4

4 à 6

Procédure à suivre à l'égard de celui qui est devenu meurtrier par inadvertance ; voir Nombres 35.24-28.

Verset 6

Jusqu'à ce qu'il comparaisse... jusqu'à la mort... Il demeure dans la ville de refuge jusqu'au moment où, l'enquête terminée, il doit comparaître devant l'assemblée du lieu où il vivait auparavant, afin d'y être jugé par les gens qui seuls peuvent apprécier les circonstances du meurtre commis. S'il est reconnu coupable, il est livré au garant du sang. S'il est reconnu innocent, il retourne dans la ville de refuge, et il doit y rester jusqu'à la mort du souverain sacrificateur.

Verset 7

7 à 9

Liste des six villes de refuge, qui sont toutes des villes lévitiques.

Villes de refuge dans la Terre promise proprement dite : Kédès (12.22) pour le nord (21.32) ; Sichem (21.21) pour le centre ; Kiriath-Arba ou Hébron (14.15 ; 15.54 ; 21.11) pour le sud.

Verset 8

Villes de refuge à l'est du Jourdain (Deutéronome 4.43).

Ils établirent. Moïse les avait désignées ; elles furent, maintenant que la conquête était achevée, constituées comme telles.

Bétser : dans l'inscription de la stèle de Mésa et dans 1 Maccabées 5.26, Bosor ; peut-être aujourd'hui Bescher, à l'est de la mer Morte, un peu au nord de l'Arnon.

Dans le désert : dans une contrée de pâturages, sur le plateau (la plaine) à l'est de la mer Morte.

Ramoth en Galaad, ou Ramoth-Mitspa (13.26), ou Rama (2 Rois 8.29) et probablement Mitspa dans l'histoire de Jephthé (Juges 10.17) ; tous ces noms indiquent une ville située sur une montagne et visible de loin ; maintenant peut-être Es-Salt, ville de trois mille habitants, à 835 mètres d'altitude, chef-lieu du Belka et siège d'un gouverneur turc ; ou bien plutôt les ruines de El-Galud, à onze kilomètres au nord de Es-Salt.

Golan : au temps d'Eusèbe, grosse bourgade qui a donné son nom à toute la province de la Gaulanitis, nommée aujourd'hui Djolan ; la ville n'a pas encore été retrouvée.

Haut de page