Menu

Vous êtes ici :  /   / 

La Bible annotée

étude biblique - Bandeau aléatoire

Le livre de Josué

Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24

Chapitre 16

1 Et le lot échu par le sort aux fils de Joseph fut à l'orient, depuis le Jourdain de Jéricho aux eaux de Jéricho, le long du désert qui monte de Jéricho à la montagne, vers Béthel.
2 Et la frontière allait de Béthel à Luz, et elle passait vers le territoire des Archites à Ataroth.
3 Et elle descendait à l'occident vers le territoire des Japhlétites,jusqu'au territoire de la Basse Beth-Horon, et jusqu'à Guézer, pour aboutir à la mer.
4 Tel est l'héritage que reçurent les fils de Joseph, Manassé et Ephraïm.
5 Et voici le territoire des fils d'Ephraïm, selon leurs familles. La limite de leur héritage, du côté de l'orient, allait d'Ataroth-Addar à la Haute Beth-Horon,
6 et elle se dirigeait vers la mer. Au nord [elle allait à] Micméthath, puis elle tournait à l'orient, vers Thaanath-Silo, et passait devant elle du côté de l'orient, jusqu'à Janoha.
7 De Janoha, elle descendait à Ataroth et à Naarath, touchait à Jéricho et aboutissait au Jourdain.
8 De Thappuach, elle allait vers l'occident au torrent de Kana et aboutissait à la mer. Tel fut l'héritage de la tribu des fils d'Ephraïm, selon leurs familles,
9 ainsi que les villes mises à part pour les fils d'Ephraïm au milieu de l'héritage des fils de Manassé, toutes ces villes avec leurs villages.
10 Et ils ne chassèrent point les Cananéens habitant à Guézer ; et les Cananéens ont habité au milieu d'Ephraïm jusqu'aujourd'hui, et ils furent corvéables.

Haut de page

Notes

Chapitres 16 et 17 : Territoire de Joseph.

Le territoire échu aux deux puissantes tribus d'Ephraïm et de Manassé (moitié occidentale) comprend la partie centrale de la Palestine. La chaîne du Carmel, qui se dirige du nord-ouest au sud-est et prend le nom de Montagne d'Ephraïm (18.15), s'élève près de Sichem à une hauteur de plus de 900 mètres et relie cette contrée aux monts de Juda (15.48). C'est un pays bien arrosé et fertile, moins élevé et moins déchiré dans son ensemble que celui de Juda. Les montagnes y sont moins abruptes et mieux boisées. La plaine de Saron, le long de la mer Méditerranée, est, avec sa magnifique végétation, l'emblème de la gloire future du peuple de Dieu (Esaïe 35.2) ; celle d'Esdraélon, qui, bien que dépendant d'Issacar et d'Asser, fut annexée au territoire de Manassé (17.11), était le grenier de la Palestine. En revanche Josèphe parle de la stérilité de la rive du Jourdain depuis Jéricho jusqu'à Scythopolis (Bethséan).

Verset 1

1 à 4

Frontière méridionale de ce territoire.

Elle ne coïncidait pas avec la frontière nord de Juda (15.5-11), car elle en était séparée par Benjamin et Dan.

Du côté de l'orient la frontière méridionale commençait au Jourdain, au point où ce fleuve passe le plus près de Jéricho ; à l'occident elle allait jusqu'à la mer Méditerranée (verset 3).

Eaux de Jéricho (2 Rois 2.19) : la fontaine dite d'Elisée, aujourd'hui la fontaine du Sultan, source très-abondante, à 2 km au nord-ouest de Riha, la moderne Jéricho. Le terme les eaux se rapporte sans doute aussi à la source de Ain-Dûk, vers le nord-ouest.

Désert... : celui de Beth-Aven, d'après 18.12. Robinson, gravissant la montagne depuis Ain-Dûk et se dirigeant vers l'ouest, avait à sa droite une affreuse solitude procurant à peine la nourriture de quelques chèvres. C'est là le désert de Beth-Aven. sur le chemin d'Aï (7.2), appelé 8.15,20,24, le désert, comme ici.

Verset 2

Béthel, Luz. Ces deux localités, confondues en une seule 18.13, étaient cependant distinctes. quoique très voisines l'une de l'autre (Genèse 28.19, note). Luz était un peu à l'ouest de Béthel.

Archites. Chusaï, l'ami de David, était Archite (2 Samuel 15.32). Il existe un village du nom d'Arki à 4 km au nord de la Haute Beth-Horon.

Ataroth (couronnes, anneaux), nom fréquent. Nous en avons trouvé une à l'est de la mer Morte (Nombres 32.34,3). Celle-ci, qui au verset 5 et 18.13 porte le surnom distinctif d'Addar (magnifique), est maintenant Atara, près de la Basse Beth-Horon ; voir une troisième Ataroth, verset 7.

Verset 3

Japhlétites : ne peuvent être issus du Japhlet descendant d'Asser (1 Chroniques 7.32).

La Basse Beth-Horon (10.10) : aujourd'hui le village de Beit-Ur-Tachta.

Guézer : 10.33.

Verset 5

5 à 10

Territoire d'Ephraïm. Et d'abord :

5 et 6

La frontière méridionale. Comme la frontière méridionale des fils de Joseph vient déjà d'être indiquée (versets 1 à 4), il n'est pas nécessaire de la répéter pour Ephraïm qui était le plus au sud . La partie orientale de cette limite est entièrement passée sous silence. Deux seuls points sont indiqués pour la partie occidentale : Ataroth-Addar et la Haute Beth-Horon. La frontière passait, entre la Basse Beth-Horon (verset 3) et la Haute, d'ailleurs très voisines l'une de l'autre, et de là allait aboutir à la mer (verset 3).

6 à 8

Frontière septentrionale. L'indication de cette frontière commence à partir d'un point central, Micméthath ; de là elle se poursuit à l'orient jusqu'au Jourdain (fin verset 6 et 7), et vers l'occident (verset 8).

Micméthath était à l'est de Sichem d'après 17.7, mais n'a pas encore été retrouvée.

Thaanath-Silo. Aujourd'hui Tana ou Aïn-Tana, ruines au sud-est de Sichem. Après avoir passé devant (sous les murs de) Thaanath-Silo, la frontière s'avançant toujours vers le sud-est arrivait à Janoha, aujourd'hui Janân, à trois heures de Sichem.

Verset 7

Ataroth, inconnue ; comme on descendait depuis l'ouest pour y arriver, il faut chercher cette ville sur le penchant oriental des montagnes d'Ephraïm, au-dessus de la vallée du Jourdain.

Naarath : dans 1 Chroniques 7.28, Naaran ; dans Eusèbe, Noorath, à 8 km au nord de Jéricho, d'où l'on doit conclure que l'extrémité orientale de cette frontière s'infléchissait fortement au sud.

Verset 8

A l'ouest de Micméthath, deux seuls noms sont indiqués : Thappuach ou En-Thappuach (17.7) : différente de celle de 15.34 (et probablement aussi de celle de 12.17) ; inconnue.

Torrent de Kana (la rivière des joncs) : peut-être le torrent qui prend sa source au pied du mont Ebal et se jette dans la Méditerranée un peu au nord de Jaffa.

Le morceau qui précède, et qui correspond pour Ephraïm à ce qu'a été 15.1-12 pour Juda, devrait maintenant être suivi de la liste des villes d'Ephraïm, liste qui correspondrait à 15.43-62. Voyez pour Benjamin 18.24-28. Il se peut qu'au moment où ce territoire échut en partage à Ephraïm, la liste des villes qui s'y trouvaient renfermées, n'eût pas encore été dressée par les commissaires, seuls compétents pour effectuer un semblable travail ; voir 18.5.

Verset 9

Nous trouvons dans 17.11, un autre cas, semblable à celui-ci, de villes détachées d'une tribu et cédées à une autre ; mais là elles sont indiquées, tandis qu'ici elles sont omises, aussi bien que celles qui se trouvaient dans le territoire d'Ephraïm proprement dit. Peut-être cette omission provient-elle de ce que, ces deux tribus étant sœurs, leurs intérêts étaient communs, et il suffisait d'une entente amiable entre elles deux.

Verset 10

Notice correspondante à 15.63. Nous y avons fait allusion dans l'Introduction.

Corvéables : Genèse 49.15.

Haut de page