Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Le livre de Job

Pour choisir un livre et/ou un chapitre, cliquez sur le nom du livre ci-dessus.
Pour afficher les notes cliquez sur les versets en noir et gras.

Chapitre 37

Chapitre 38Chapitre 36 1 Ah ! mon cœur en tremble, Il tressaute hors de sa place ! 2 Écoutez donc le fracas de sa voix, Le grondement qui sort de sa bouche ! 3 Il le fait retentir sous tous les cieux, Et ses éclairs vont jusqu'aux extrémités de la terre. 4 Aussitôt sa voix mugit, Il tonne de sa voix majestueuse ; Quand sa voix se fait entendre, ses foudres ne sont plus dans sa main. 5 Dieu tonne merveilleusement de sa voix ; Il fait de grandes choses, que nous ne connaissons pas. 6 Car à la neige il dit : Tombe sur la terre ; Il le dit à la pluie, aux pluies torrentielles les plus fortes.
7 Il met les scellés sur la main de tout homme, Afin que tous ceux qu'il a créés comprennent. 8 L'animal entre dans son gîte, Et demeure dans sa tanière. 9 La tempête sort de sa retraite, Et les vents violents amènent la froidure. 10 Au souffle de Dieu se produit la glace, Et l'étendue des eaux est à l'étroit. 11 Il charge d'humidité les nuages ; Il étend au loin ses nuées lumineuses. 12 Celles-ci se tournent de côté et d'autre selon ses desseins, Pour faire tout ce qu'il leur ordonne, En descendant sur la surface de la terre. 13 Il les envoie, soit pour châtier, si sa terre en a besoin, Soit en témoignage de bonté. 14 Prête l'oreille à ceci, ô Job ; Arrête-toi et considère les merveilles du Dieu fort. 15 Sais-tu comment Dieu les dispose, Et comment il fait éclater la lumière de ses nues ? 16 Comprends-tu le balancement des nuages, Les merveilles de celui qui est parfaitement sage ? 17 Toi dont les habits deviennent brûlants Quand la terre est immobile sous le vent du midi, 18 Peux-tu, comme lui, étendre les cieux ; Les rendre solides comme un miroir de fonte ? 19 Fais-nous savoir ce que nous devons lui dire. Nous ne pouvons rien avancer à cause de [nos] ténèbres. 20 Lui annoncera-t-on que je veux parler ? Quelqu'un a-t-il jamais désiré être englouti ? 21 Et maintenant on n'a jamais pu regarder la lumière, Quand elle brille entre les nuages Après qu'un vent a passé et les a dissipés. 22 L'or vient du septentrion ; Mais Dieu est entouré d'un éclat redoutable ; 23 Le Puissant, nous ne saurions l'atteindre, Lui qui est grand en force et en jugement Et qui ne fait pas fléchir la pleine justice. 24 Que les hommes donc le craignent ! Il ne prend point garde à ceux qui se croient sages.

Note

Cliquez sur un verset pour afficher la note associée.