Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Hamath

(1 Chroniques 2.55)

Ville de la vallée de l’Oronte, entre Hoems et Alep, autrefois capitale d’un royaume important et limite nord du territoire d’Israël dans sa plus grande extension (1 Rois 8.65), comme la limite sud en était « le torrent d’Égypte » (aujourd’hui el-Arich). Salomon s’était emparé de Hamath (2 Chroniques 8.3 et suivant), et Jéroboam II (782-743) l’aurait réoccupée en même temps que Damas (2 Rois 14.26 ; 2 Rois 14.28). Les habitants de Hamath sont cités dans la liste des peuples (Genèse 10.18), et, à l’époque de David, leur roi était un certain Thoï (2 Samuel 8.9). Au IXe siècle, Zakir, roi de Hamath (stèle de Pognon), lutta contre la coalition fomentée par le roi de Damas,

Bar-Hadad (le Ben-Hadad contemporain de Joas, 2 Rois 13.21 et suivant) et l’emporta. On pouvait bien parler de Hamath la Grande (Amos 6.2) et on la citait au même titre que Damas, Tyr et Sidon (Zacharie 9.2). Tiglath-Piléser III (vers 734 avant Jésus-Christ) la soumit, lors de sa campagne contre Damas et Israël, et des gens de Hamath furent établis par Sargon (722-705) dans les villes de Samarie (2 Rois 17.24 ; 2 Rois 17.30). Nombreuses attestations de la domination assyrienne (Ésaïe 10.9 ; Ésaïe 36.19 ; Jérémie 49.28 ; 2 Rois 18.34 ; 2 Rois 19.13). Certains pensent qu’il est possible de prendre l’expression « l’entrée de Hamath » (1 Rois 8.65 ; 2 Rois 14.25 ; Josué 13.5 ; Juges 3.3) comme une indication géographique précise. Elle marquerait alors l’entrée du territoire de Hamath, à 130 km au sud de la ville et à 30 km au nord de Baalbek, au village actuel de Léboué (l’ancien Lebyo, où l’on croit retrouver le leboh hébreu), à la sortie d’un défilé et au commencement de la grande plaine de l’Oronte. À l’appui de cette thèse, on peut remarquer que Ribla (93 km au sud de Hamath) était au pays de Hamath (2 Rois 25.21). Le nom de Hamath employé seul doit être pris quelques fois comme nom de territoire (Ézéchiel 47.16 ; Ézéchiel 47.17 ; Nombres 13.21). La ville de Hamath, mentionnée sur une stèle de Séti Ier trouvée en 1923 à Beisân, est localisée sur la rive occidentale du lac de Tibériade.

A. P.

Atlas biblique