Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Nombres
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet Bost

Le livre des Nombres est le troisième du Pentateuque. Les Hébreux l’appellent Vajedabber, et il parla ; parce que dans l’Hébreu il commence par ces mots. Quelques Juifs l’appellent Bemiddebar, dans le désert ; parce qu’il renferme l’histoire de ce qui se passa dans les trente-neuf ans du voyage des Israélites dans le désert. Enfin les Grecs, et après eux les Latins, l’ont appelé les Nombres, parce que ses trois premiers chapitres contiennent les dénombrements des Hébreux et des Lévites, que l’on fit séparément après l’érection et la consécration du tabernacle.

Le peuple étant parti de Sinaï le vingtième jour du second mois de la seconde année après la sortie d’Égypte (Psaumes 104.12), alla au désert de Pharan, et de là à Cades, d’où l’on envoya des députés pour visiter la terre promise (Voyez Marches et Campements). Au retour des députés, les Israélites tombèrent dans le découragement et dans le murmure ; et Dieu les condamna à mourir dans le désert, et jura qu’ils n’entreraient point dans la terre qu’il avait promise à leurs pères. Ainsi, après avoir demeuré un assez longtemps à Cadès-Barné, ils retournèrent en arrière ; et après avoir voyagé trente-neuf ans dans le désert, ils arrivèrent enfin dans les campagnes de Moab, au delà du Jourdain. On voit dans les Nombres tout ce qui se passa durant cet intervalle. On y trouve les guerres que Moïse fit aux rois Séhon et Og, et celle qu’il fil aux Madianites, pour les punir de ce qu’ils avaient envoyé leurs filles dans le camp d’Israël, pour engager le peuple dans la fornication et dans l’idolâtrie. On y lit plusieurs lois que Moïse donna durant ces trente-neuf ans et différents murmures des Israélites, qui furent tous suivis de châtiments de la part du Seigneur.

Nome