Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Nabuzardan
Dictionnaire encyclopédique de la Bible de Augustin Calmet

Général des armées de Nabuchodonosor, et son grand maître d’hôtel, conduisit le siège de Jérusalem, et se rendit maître de la ville, pendant que son maître était à Réblata en Syrie (2 Rois 25 ; Jérémie 39). Nabuzardan lui envoya Sédécias, avec les principaux prisonniers ; et ayant pillé la ville et le temple, il y mit le feu, et les réduisit en cendres. Il enleva tous les vaisseaux sacrés du temple, et fit mettre en pièces la mer d’airain, les deux grosses colonnes et tous les autres vaisseaux qu’on ne pouvait transporter qu’en les brisant. Il fit ensuite rassembler tous les captifs à Rama ; et y ayant trouvé Jérémie et Baruch, il leur permit d’aller où ils voudraient (Jérémie 39.11-24 ; 40.1-6), ainsi qu’il en avait reçu l’ordre du roi. Pour les autres captifs, il les mena à Babylone, laissant dans le pays Godolias, pour y gouverner les misérables restes du peuple de Juda.

Quelques-uns ont cru que Nabuzardan avait donné à Jérémie l’Arche d’Alliance, le chandelier d’or, les tables des parfums et des pains de proposition, et que ce prophète les alla cacher dans une caverne du mont Nébo dans la terre de Moab. Mais il n’y a rien que de très-incertain dans ce sentiment. Voyez notre Dissertation, où l’on examine si l’Arche d’Alliance a été dans le second temple, à la tête du premier livre des Machabées.

Quatre ans après la prise de Jérusalem, pendant que Nabuchodonosor était occupé au siège de Tyr, Nabuzardan, pour venger la mort de Godolias, ravagea la Judée, et emmena encore à Babylone sept cent quarante-cinq captifs ; en sorte que le pays demeura presque entièrement désert. Il marcha ensuite contre les Ammonites, prit leur capitale, leur pays, et emmena captifs à Babylone leur roi et leurs princes. Depuis ce temps l’Écriture ne nous dit plus rien de Nabuzardan.