×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Chantres
Dictionnaire Biblique Bost

Ce fut sous les règnes de David et de Salomon que des chantres furent établis pour le service de l’autel et du temple (1 Chroniques 25.4ss) ; ils furent choisis parmi les Lévites qui, étant devenus fort nombreux et n’ayant plus à s’occuper du désassemblement du tabernacle, pouvaient s’adonner à la musique avec d’autant plus de facilité qu’ils n’avaient pas à s’inquiéter de leur subsistance. Il y eut dès le commencement 4000 chantres, conduits et dirigés par Asaph, Héman et Jéduthun, chefs de la musique. Les vingt-quatre fils de ces trois Lévites étaient à la tête de vingt-quatre compagnies de chanteurs, et chacun d’eux avait encore sous sa direction onze maîtres d’un rang inférieur, sans doute pour conduire les chœurs et faire des répétitions partielles : il n’y avait pas de femmes au milieu d’eux (v. cependant 1 Chroniques 25.5). Dans les cérémonies solennelles, les Kéhathites occupaient le milieu du temple, les Mérarites la gauche, et les Guersonites la droite. Ils ne portaient pas ordinairement de costume particulier ; cependant lors de la translation de l’arche dans le temple de Salomon, ils parurent vêtus de tuniques de fin lin (2 Chroniques 3.12). Le maître-chantre (Menazéach) auquel un grand nombre de Psaumes sont consacrés ou dédiés, n’était probablement pas ce que nous appelons chez nous un chantre, celui qui donne le ton et qui conduit le chant, mais un chef de musique, chargé de faire répéter et exécuter les morceaux qui lui étaient confiés ; et cette inscription semble désigner les psaumes qui étaient plus particulièrement destinés à être chantés, et qui avaient un caractère public.