×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Trône
Dictionnaire Biblique Bost Westphal Calmet

Le siège officiel sur lequel, revêtus de vêtements magnifiques, s’asseyaient les rois, soit à leur avènement, soit dans des audiences solennelles, ou lorsqu’ils rendaient la justice (1 Rois 2.19 ; 22.10 ; 2 Rois 11.19 ; Esther 5.1 ; Proverbes 20.8). C’était un grand fauteuil avec un marchepied, parfois aussi avec plusieurs degrés (Ésaïe 6.1). Le trône de Salomon est célébré dans l’Écriture comme une merveille (2 Rois 10.18), et les rois de l’Orient en général ont toujours attaché une grande importance à la beauté et au luxe des ornements de ce siège. Le trône était l’un des signes distinctifs du pouvoir royal (Genèse 41.40) ; les expressions : être assis sur le trône, ou s’asseoir sur le trône de quelqu’un, sont souvent prises dans un sens figuré, pour régner ou succéder à un roi (Deutéronome 17.18 ; 1 Rois 1.13 ; 16.11 ; 2 Rois 10.30). L’Écriture contient un grand nombre d’images empruntées à cet emblème de la royauté : les cieux sont le trône de l’Éternel, et la terre est le marchepied de ses pieds (Ésaïe 66.1 ; cf. Psaumes 89.14 ; 110.1 ; Luc 22.69 ; Actes 7.49). Jésus lui-même et les vieillards de l’Apocalypse sont assis sur des trônes pour juger le monde (Apocalypse 3.21 ; 4.4).