×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Orient
Dictionnaire Biblique Bost Westphal

Les Hébreux appelaient ainsi d’une manière spéciale les districts de l’Arabie qui les avoisinaient à l’est et au sud-est (Genèse 25.6), et d’une manière générale les différents peuples ou peuplades situés plus à l’est, ainsi les Amalékites et les Madianites (Juges 7.12) ; il pouvait même comprendre l’Arabie entière et les districts araméens de la Mésopotamie (1 Rois 4.30 ; Genèse 2.1 ; Matthieu 2.1-9 ; en Job 23.8, il faut traduire à l’Orient et à l’Occident au lieu d’en-avant et en arrière). Quelquefois il se prend comme chez nous, simplement pour exprimer la direction (Genèse 2.8 ; 12.8 ; 3.24 ; Job 23.8). Les fils de l’Orient, ou Orientaux, désignent assez ordinairement les Bédouins du désert (Job 1.3 ; Ésaïe 11.14 ; Jérémie 49.28 ; Ézéchiel 25.4 ; 1 Chroniques 5.9 ; Juges 6.3 ; etc.) ; de là les montagnes d’Orient (Genèse 10.30 ; Nombres 23.7), peuvent signifier tantôt les montagnes de l’Arabie, tantôt celles de la Mésopotamie ou d’autres encore. Le sens de ce mot est plus difficile à expliquer (Ésaïe 2.6) : « ils se sont remplis d’Orient ». Le prophète se plaint des superstitions idolâtres auxquelles se sont adonnés les Juifs, et l’Orient se rapporte, soit aux superstitions orientales en général, soit plus particulièrement au culte des astres venu de la Caldée, des Syriens et des Babyloniens.