Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Juges 7.22

Juges 7.22 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Les trois cents hommes continuèrent à sonner toujours de la trompette, et le Seigneur tourna les épées de tous ceux du camp les unes contre les autres, et ils se tuaient mutuellement.
MARCar comme les trois cents hommes sonnaient des trompettes, l’Éternel tourna l’épée d’un chacun contre son compagnon, même par tout le camp. Et l’armée s’enfuit jusqu’à Beth-sittah, vers Tserera, jusqu’au bord d’Abelmeholah, vers Tabbat.
OSTLes trois cents hommes sonnèrent encore des trompettes, et par tout le camp l’Éternel tourna l’épée de chacun contre son compagnon. Et le camp s’enfuit jusqu’à Beth-Shitta, vers Tseréra, jusqu’au bord d’Abel-Mehola, vers Tabbath.
CAHLes trois cents trompettes retentirent, et l’Éternel leur fit tourner le glaive l’un contre l’autre, et ainsi dans tout le camp ; et le camp s’enfuit jusqu’à Beth-Schitta, vers Tsererath jusqu’à la frontière d’Abel-Me’holâ près Tabbath.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt ils sonnèrent des trois cents trompettes, et l’Éternel leur fit dans toute l’enceinte du camp tourner leurs épées les uns contre les autres. Et l’armée s’enfuit jusqu’à Beth-Sitta vers Tsejera, à la lisière d’Abel-Mehola près de Thabbath.
LAUEt les trois cents hommes sonnaient de la trompette ; et l’Éternel tourna l’épée de chacun contre son compagnon, dans tout le camp. Et le camp s’enfuit jusqu’à Beth-schitta, du côté de Tseréra, jusqu’au bord d’Abel-mékhola, vers Tabath.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt les trois cents hommes sonnaient des trompettes ; et l’Éternel tourna l’épée de chacun contre son compagnon, dans tout le camp. Et le camp s’enfuit jusqu’à Beth-Sitta, vers Tseréra, jusqu’au bord d’Abel-Mehola, près de Tabbath.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt ils sonnèrent des trois cents trompettes, et l’Éternel leur fit tourner l’épée l’un contre l’autre, dans tout le camp. Et le camp s’enfuit jusqu’à Beth-Sitta, vers Tseréra, jusqu’à la pente d’Abel-Méhola, près de Tabbath.
ZAKEt les trois cents trompes continuant à sonner, Dieu les fit s’entre-tuer de leurs épées, dans tout le camp ; et cette armée s’enfuit jusqu’à Beth-ha-Chitta, vers Cerêra, et jusqu’à la lisière d’Abel-Mehola, près de Tabbat.
VIGLes trois cents hommes continuèrent à sonner de la trompette, et le Seigneur tourna les épées de tous ceux du camp les unes contre les autres, et ils se tuèrent mutuellement.
FILLes trois cents hommes continuèrent à sonner de la trompette, et le Seigneur tourna les épées de tous ceux du camp les unes contre les autres, et ils se tuèrent mutuellement.
LSGLes trois cents hommes sonnèrent encore de la trompette ; et, dans tout le camp, l’Éternel leur fit tourner l’épée les uns contre les autres. Le camp s’enfuit jusqu’à Beth Schitta vers Tseréra, jusqu’au bord d’Abel Mehola près de Tabbath.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAPendant que les trois cents hommes sonnaient de la trompette, Yahweh fit tourner aux Madianites l’épée les uns contre les autres et contre tout le camp. Le camp s’enfuit jusqu’à Beth-Setta vers Saréra, jusqu’au bord d’Abel-Méhula, près de Tebbath.
BPCLes trois cents trompettes sonnaient toujours. Yahweh dirigea le glaive de chacun contre son voisin et contre tout le camp. Et le camp s’enfuit jusqu’à Beth-Setta, vers Sarthan, jusqu’à la rive d’Abel-Mehula, en face Tebbath.
JERPendant que les trois-cent sonnaient du cor, Yahvé fit que dans tout le camp chacun tournait l’épée contre son camarade. Tous s’enfuirent jusqu’à Bet-ha-Shitta, vers Cartân, jusqu’à la rive d’Abel-Mehola vis-à-vis de Tabbat.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGLes trois cents hommes sonnèrent encore de la trompette; et, dans tout le camp, l’Eternel leur fit tourner l’épée les uns contre les autres. Le camp s’enfuit jusqu’à Beth-Schitta vers Tseréra, jusqu’au bord d’Abel-Mehola près de Tabbath.
CHUIls sonnent de trois cents shophars. IHVH-Adonaï met l’épée de l’homme contre son compagnon, dans tout le camp. Le camp s’enfuit jusqu’à Béit-ha-Shitîm vers Seréra, jusqu’à la lèvre d’Abél Mehola, en face de Tabat.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPComme ils n’arrêtaient pas de sonner de la trompette, Yahvé fit que dans tout le camp chacun tourna son épée contre son frère. Ils s’enfuirent tous jusqu’à Beth-Ha-Chitta, du côté de Sartan, et jusqu’à la rive d’Abel-Méhola en face de Tabbat.
S21Les 300 hommes sonnèrent une nouvelle fois de la trompette et, dans tout le camp, l’Éternel fit en sorte que les hommes tournent l’épée les uns contre les autres. Les hommes du camp s’enfuirent jusqu’à Beth-Shitta vers Tseréra et jusqu’aux abords d’Abel-Mehola, près de Tabbath.
KJFLes trois cents hommes sonnèrent encore des trompettes, et par tout le camp le SEIGNEUR tourna l’épée de chacun contre son compagnon. Et le camp s’enfuit jusqu’à Beth-Shitta, vers Tseréra, jusqu’au bord d’Abel-Mehola, vers Tabbath.
LXXκαὶ ἐσάλπισαν αἱ τριακόσιαι κερατίναι καὶ ἔθετο κύριος μάχαιραν ἀνδρὸς ἐν τῷ πλησίον αὐτοῦ καὶ ἐν ὅλῃ τῇ παρεμβολῇ καὶ ἔφυγεν ἡ παρεμβολὴ ἕως τῆς Βαιθασεττα καὶ συνηγμένη ἕως χείλους Αβελμεουλα καὶ ἐπὶ Ταβαθ.
VULet nihilominus insistebant trecenti viri bucinis personantes inmisitque Dominus gladium in omnibus castris et mutua se caede truncabant
BHSוַֽיִּתְקְעוּ֮ שְׁלֹשׁ־מֵאֹ֣ות הַשֹּׁופָרֹות֒ וַיָּ֣שֶׂם יְהוָ֗ה אֵ֣ת חֶ֥רֶב אִ֛ישׁ בְּרֵעֵ֖הוּ וּבְכָל־הַֽמַּחֲנֶ֑ה וַיָּ֨נָס הַֽמַּחֲנֶ֜ה עַד־בֵּ֤ית הַשִּׁטָּה֙ צְֽרֵרָ֔תָה עַ֛ד שְׂפַת־אָבֵ֥ל מְחֹולָ֖ה עַל־טַבָּֽת׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !