Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Romains 15.27

Romains 15.27 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Ils l’ont résolu, dis-je, avec beaucoup d’affection, et en effet ils leur sont redevables Car si les gentils ont participé aux richesses spirituelles des Juifs, ils doivent aussi leur faire part de leurs biens temporels.
MARIl leur a, dis-je, ainsi semblé bon, et aussi leur sont-ils obligés : car si les Gentils ont été participants de leurs biens spirituels, ils leur doivent aussi faire part des charnels.
OSTIl leur a plu, en effet, et ils le leur devaient ; car, si les Gentils ont eu part à leurs biens spirituels, ils doivent aussi les assister dans les choses temporelles.
CAHCe verset n’existe pas dans cette traduction !
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRils l’ont bien voulu en effet, comme étant leurs débiteurs, car, puisque les Gentils ont partagé leurs biens spirituels, ils doivent aussi les assister avec les biens charnels.
LAUElles l’ont bien voulu en effet, et elles sont leurs débitrices ; car si les nations ont eu communication de leurs [biens] spirituels, elles doivent aussi exercer un ministère à leur égard dans les [biens] charnels{Ou matériels.}
OLTElles l’ont bien voulu; du reste, elles le leur devaient, car si les Gentils ont eu part à leurs biens spirituels, ils doivent aussi les assister de leurs biens matériels.
DBYcar elles l’ont pris à cœur, et elles sont leurs débiteurs ; car si les nations ont participé à leur biens spirituels, elles sont aussi sous l’obligation de les servir dans les choses charnelles.
STAelles l’ont bien voulu, dis-je ; mais aussi bien, le leur doivent-elles ; car si les païens ont eu leur part de leurs biens spirituels, elles doivent à leur tour les assister leurs biens matériels.
BANElles l’ont bien voulu, en effet, et elles sont leurs débitrices ; car si les gentils ont eu communication des biens spirituels des Juifs, ils doivent aussi les assister de leurs biens temporels.
ZAKCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VIGCela leur a plu, et, en effet, elles leur sont redevables. Car si les païens (gentils) ont participé à leurs biens spirituels, ils doivent aussi leur faire part de leurs biens temporels.
FILCela leur a plu, et, en effet, elles leur sont redevables. Car si les païens ont participé à leurs biens spirituels, ils doivent aussi leur faire part de leurs biens temporels.
LSGElles l’ont bien voulu, et elles le leur devaient ; car si les païens ont eu part à leurs avantages spirituels, ils doivent aussi les assister dans les choses temporelles.
SYNElles l’ont bien voulu, et puis, elles le leur devaient ; car si les Païens ont eu part aux biens spirituels des Juifs, ils doivent à leur tour les assister de leurs biens temporels.
CRAElles l’ont bien voulu ; aussi bien elles le leur devaient ; car si les Gentils ont eu part à leurs biens spirituels, ils doivent à leur tour les assister de leurs biens temporels.
BPCElles l’ont décidé et elles le leur doivent. si en effet les Gentils ont part à leurs biens spirituels, ils doivent, eux, les assister de leurs biens temporels.
JEROui, elles l’ont bien voulu, et elles le leur devaient : si les païens, en effet, ont participé à leurs biens spirituels, ils doivent à leur tour les servir de leurs biens temporels.
TRIElles l’ont décidé, et elles le leur doivent ; car si les nations ont participé à leurs biens spirituels, elles doivent à leur tour les servir dans les choses temporelles.
NEGElles l’ont bien voulu, et elles le leur devaient; car si les païens ont eu part à leurs avantages spirituels, ils doivent aussi les assister dans les choses matérielles.
CHUOui, ils se sont ainsi complu et ils sont leurs débiteurs. Voici, les nations ont participé au souffle qui les anime : ils se doivent de les assister, eux aussi, pour ce qui est de la chair.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPIls ont voulu le faire, et en réalité ils le leur devaient. Ceux qui ne sont pas Juifs ont profité de leurs richesses spirituelles; il était donc juste qu’ils organisent pour eux une aide matérielle.
S21Elles l’ont bien voulu et elles le leur devaient, car si les non-Juifs ont eu part aux avantages spirituels des Juifs, ils doivent aussi les assister dans leurs besoins matériels.
KJFIl leur a plu, en effet, et ils le leur devaient. Car si les Gentils ont eu part à leurs biens spirituels, leur devoir est aussi de les aider dans les choses temporelles.
LXXCe verset n’existe pas dans cette traduction !
VULplacuit enim eis et debitores sunt eorum nam si spiritalium eorum participes facti sunt gentiles debent et in carnalibus ministrare eis
BHSCe verset n’existe pas dans cette traduction !
SBLGNTεὐδόκησαν γάρ, καὶ ὀφειλέται ⸂εἰσὶν αὐτῶν⸃· εἰ γὰρ τοῖς πνευματικοῖς αὐτῶν ἐκοινώνησαν τὰ ἔθνη, ὀφείλουσιν καὶ ἐν τοῖς σαρκικοῖς λειτουργῆσαι αὐτοῖς.