×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Matthieu 27.15

Matthieu 27.15 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Matthieu 27.15  À chaque fête, le gouverneur avait coutume de relâcher un prisonnier, celui que demandait la foule.

Segond dite « à la Colombe »

Matthieu 27.15  À chaque fête, le gouverneur avait coutume de relâcher un prisonnier, celui que demandait la foule.

Nouvelle Bible Segond

Matthieu 27.15  À chaque fête, le gouverneur avait coutume de relâcher un prisonnier pour la foule, celui qu’elle voulait.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Matthieu 27.15  À chaque fête, le gouverneur avait coutume de relâcher un prisonnier, celui que demandait la foule.

Segond 21

Matthieu 27.15  À chaque fête, le gouverneur avait pour habitude de relâcher un prisonnier, celui que la foule voulait.

Les autres versions

Bible du Semeur

Matthieu 27.15  À chaque fête de Pâque, le gouverneur avait l’habitude de relâcher un prisonnier, celui que la foule désignait.

Traduction œcuménique de la Bible

Matthieu 27.15  À chaque fête, le gouverneur avait coutume de relâcher à la foule un prisonnier, celui qu’elle voulait.

Bible de Jérusalem

Matthieu 27.15  À chaque Fête, le gouverneur avait coutume de relâcher à la foule un prisonnier, celui qu’elle voulait.

Bible Annotée

Matthieu 27.15   Or à chaque fête, le gouverneur avait coutume de relâcher à la foule un prisonnier, celui qu’elle voulait.

John Nelson Darby

Matthieu 27.15  Or, à la fête, le gouverneur avait coutume de relâcher un prisonnier à la foule, celui qu’ils voulaient.

David Martin

Matthieu 27.15  Or le Gouverneur avait accoutumé de relâcher au peuple [le jour de] la Fête un prisonnier, quel que ce fût qu’on demandât.

Osterwald

Matthieu 27.15  Or, le gouverneur avait coutume, à chaque fête de Pâque, de relâcher au peuple un des prisonniers, celui qu’ils voulaient.

Auguste Crampon

Matthieu 27.15  À chaque fête de Pâque, le gouverneur avait coutume de relâcher un prisonnier, celui que demandait la foule.

Lemaistre de Sacy

Matthieu 27.15  Or le gouverneur avait accoutumé au jour de la fête de Pâque , de délivrer celui des prisonniers que le peuple lui demandait ;

André Chouraqui

Matthieu 27.15  Or, à chaque fête, le procurateur avait coutume de relâcher à la foule un prisonnier, celui qu’ils voulaient.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Matthieu 27.15  Κατὰ δὲ ἑορτὴν εἰώθει ὁ ἡγεμὼν ἀπολύειν ἕνα τῷ ὄχλῳ δέσμιον ὃν ἤθελον.

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Matthieu 27.15  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !