×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Amos 5.3

Amos 5.3 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Amos 5.3  Car ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : La ville qui mettait en campagne mille hommes N’en conservera que cent, Et celle qui mettait en campagne cent hommes N’en conservera que dix, pour la maison d’Israël.

Segond dite « à la Colombe »

Amos 5.3  Car ainsi parle le Seigneur, l’Éternel :
La ville qui mettait en campagne mille hommes
N’en conservera que cent,
Et celle qui mettait en campagne cent hommes
N’en conservera que dix,
Pour la maison d’Israël.

Nouvelle Bible Segond

Amos 5.3  Car ainsi parle le Seigneur DIEU : la ville qui mettait en campagne mille hommes n’en conservera que cent, et celle qui mettait en campagne cent hommes n’en conservera que dix, pour la maison d’Israël.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Amos 5.3  Car ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : La ville qui mettait en campagne mille hommes N’en conservera que cent, Et celle qui mettait en campagne cent hommes N’en conservera que dix, pour la maison d’Israël.

Segond 21

Amos 5.3  Oui, voici ce que dit le Seigneur, l’Éternel : La ville qui mettait en campagne 1 000 hommes n’en conservera que 100, et celle qui mettait en campagne 100 hommes n’en conservera que 10 pour la communauté d’Israël.

Les autres versions

Bible du Semeur

Amos 5.3  Car voici ce que dit le Seigneur, l’Éternel :
La ville qui levait un millier de soldats
n’en aura plus que cent.
Et celle qui en levait cent
n’en aura plus que dix
pour la défense d’Israël.

Traduction œcuménique de la Bible

Amos 5.3  Car ainsi parle le Seigneur DIEU :
De la ville qui recrute un millier d’hommes,
il ne restera qu’une centaine ;
de celle qui en recrute une centaine,
il ne restera qu’une dizaine,
pour la maison d’Israël.

Bible de Jérusalem

Amos 5.3  Car ainsi parle le Seigneur Yahvé : la ville qui mettait en campagne mille hommes n’en aura plus que cent, et celle qui en mettait cent n’en aura plus que dix, pour la maison d’Israël.

Bible Annotée

Amos 5.3  Car ainsi a dit le Seigneur, l’Éternel : La ville qui levait mille guerriers n’en aura plus que cent ; celle qui en levait cent n’en aura plus que dix pour la maison d’Israël.

John Nelson Darby

Amos 5.3  Car ainsi dit le Seigneur, l’Éternel : La ville qui allait en campagne avec mille en aura cent de reste ; et celle qui allait en campagne avec cent, en aura dix de reste, pour la maison d’Israël.

David Martin

Amos 5.3  Car ainsi a dit le Seigneur l’Éternel, à la maison d’Israël : La ville de laquelle il en sortait mille, n’en aura de reste que cent ; et celle de laquelle il en sortait cent, n’en aura de reste que dix.

Osterwald

Amos 5.3  Car ainsi a dit le Seigneur, l’Éternel : La ville qui mettait en campagne mille hommes, en aura cent de reste ; et celle qui mettait en campagne cent hommes, en aura dix de reste, dans la maison d’Israël.

Auguste Crampon

Amos 5.3  Car ainsi parle Yahweh : La ville qui se mettait en campagne avec mille guerriers en gardera cent ; celle qui se mettait en campagne avec cent en gardera dix, pour la maison d’Israël.

Lemaistre de Sacy

Amos 5.3  Car voici ce que dit le Seigneur Dieu touchant la maison d’Israël  : S’il se trouve mille hommes dans une de ses villes, il n’ en restera plus que cent ; et s’il s’y en trouvait cent, il n’ y en restera plus que dix.

André Chouraqui

Amos 5.3  Oui, ainsi dit Adonaï IHVH-Elohîms ! À la ville qui en fera sortir mille il en restera cent ; à celle qui en fera sortir cent il en restera dix, dans la maison d’Israël.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Amos 5.3  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Amos 5.3  כִּ֣י כֹ֤ה אָמַר֙ אֲדֹנָ֣י יְהוִ֔ה הָעִ֛יר הַיֹּצֵ֥את אֶ֖לֶף תַּשְׁאִ֣יר מֵאָ֑ה וְהַיֹּוצֵ֥את מֵאָ֛ה תַּשְׁאִ֥יר עֲשָׂרָ֖ה לְבֵ֥ית יִשְׂרָאֵֽל׃ ס

Versions étrangères

New Living Translation

Amos 5.3  The Sovereign LORD says: "When one of your cities sends a thousand men to battle, only a hundred will return. When a town sends a hundred, only ten will come back alive."