×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Joël 2.3

Joël 2.3 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Joël 2.3  Devant lui est un feu dévorant, Et derrière lui une flamme brûlante ; le pays était auparavant comme un jardin d’Éden, Et depuis, c’est un désert affreux : Rien ne lui échappe.

Segond dite « à la Colombe »

Joël 2.3  Devant lui est un feu dévorant,
Et derrière lui une flamme brûlante ;
Le pays était devant lui comme un jardin d’Éden,
Et derrière lui c’est un désert affreux ;
Rien ne lui échappe !

Nouvelle Bible Segond

Joël 2.3  Devant lui, un feu dévorant ; derrière lui, des flammes brûlantes ; le pays est devant lui comme un jardin d’Eden, et derrière lui c’est un désert, un lieu dévasté ; rien ne lui échappe !

Segond Nouvelle Édition de Genève

Joël 2.3  Devant lui est un feu dévorant, Et derrière lui une flamme brûlante ; Le pays était auparavant comme un jardin d’Eden, Et depuis, c’est un désert affreux : Rien ne lui échappe.

Segond 21

Joël 2.3  Devant lui est un feu dévorant, et derrière lui une flamme brûlante. Avant, le pays était comme un jardin d’Eden, et depuis, c’est un désert affreux : rien ne lui échappe.

Les autres versions

Bible du Semeur

Joël 2.3  Un feu dévore devant lui
et la flamme consume derrière lui.
Avant qu’il ne le foule, le pays s’étendait comme un jardin d’Éden,
mais après son passage ce n’est plus qu’un affreux désert tout entier dévasté ;
non, rien ne lui échappe.

Traduction œcuménique de la Bible

Joël 2.3  Devant lui, le feu dévore,
derrière, la flamme consume.
Tel le jardin d’Eden, la terre est devant lui,
derrière, c’est un désert dévasté.
Aussi, rien ne lui échappe.

Bible de Jérusalem

Joël 2.3  Devant lui, le feu dévore, derrière lui, la flamme consume. Le pays est comme un jardin d’Eden devant lui, derrière lui, c’est une lande désolée ! Aussi rien ne lui échappe.

Bible Annotée

Joël 2.3  Devant lui le feu dévore, et derrière lui la flamme brille. La terre est comme un jardin d’Éden devant lui, et derrière lui c’est un affreux désert ; il ne laisse rien de reste.

John Nelson Darby

Joël 2.3  Devant lui un feu dévore, et une flamme brûle après lui ; devant lui le pays est comme le jardin d’Éden, et après lui, la solitude d’un désert ; et rien ne lui échappe.

David Martin

Joël 2.3  Le feu dévore devant sa face, et derrière lui la flamme brûle ; le pays était avant sa venue comme le jardin d’Héden ; et après qu’il sera parti [il sera comme] un désert de désolation ; et même il n’y aura rien qui lui échappe.

Osterwald

Joël 2.3  Un feu dévore devant lui, et derrière lui une flamme consume. Avant lui le pays était un jardin d’Éden, après lui c’est un désert affreux, et il n’y a rien qui lui échappe.

Auguste Crampon

Joël 2.3  Devant lui le feu dévore, et derrière lui la flamme brûle. Le pays est comme un jardin d’Éden devant lui, et derrière lui, c’est un désert dévasté ; rien ne lui échappe.

Lemaistre de Sacy

Joël 2.3  Il est précédé d’un feu dévorant, et suivi d’une flamme qui brûle tout  : la campagne qu’il a trouvée comme un jardin de délices, n’est après lui qu’un désert affreux, et nul n’échappe à sa violence.

André Chouraqui

Joël 2.3  En face de lui, le feu dévore ; derrière lui, la flamme flambe. Avant lui la terre était comme le jardin d’‘Édèn ; mais après lui, un désert, une désolation. Il n’en est même pas un rescapé.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Joël 2.3  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Joël 2.3  לְפָנָיו֙ אָ֣כְלָה אֵ֔שׁ וְאַחֲרָ֖יו תְּלַהֵ֣ט לֶֽהָבָ֑ה כְּגַן־עֵ֨דֶן הָאָ֜רֶץ לְפָנָ֗יו וְאַֽחֲרָיו֙ מִדְבַּ֣ר שְׁמָמָ֔ה וְגַם־פְּלֵיטָ֖ה לֹא־הָ֥יְתָה לֹּֽו׃