×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Ezéchiel 23.2

Ezéchiel 23.2 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Fils de l’homme, une même mère a eu deux filles,
MARFils d’homme, il y a eu deux femmes, filles d’une même mère,
OSTFils de l’homme, il y avait deux femmes, filles d’une même mère.
CAHFils de l’homme, il y avait deux femmes, filles d’une même mère :
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRFils de l’homme, il y avait deux femmes, filles d’une même mère.
LAUFils d’homme, il y avait deux femmes, filles d’une même mère ;
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYFils d’homme, il y avait deux femmes, filles d’une même mère ;
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANFils d’homme, il y a eu deux femmes, filles d’une même mère.
ZAK“ Fils de l’homme, il y avait deux femmes, filles d’une même mère.
VIGFils de (d’un) l’homme, il y a eu deux femmes, filles d’une même mère.[23.2-4 Les Hébreux d’une même souche, nés d’Abraham et de Sara, n’ont fait qu’un peuple, et sont demeurés unis jusqu’au schisme arrivé après la mort de Salomon. Alors ce royaume fut séparé en deux parties, dont l’une composée des tribus de Juda et de Benjamin, reçut le nom de royaume de Juda, dont Jérusalem était la capitale ; et l’autre comprenant les dix autres tribus, s’appelait le royaume d’Israël, eut dans la suite Samarie pour capitale. Ces deux royaumes, sortis d’une même souche, sont figurés par les deux sœurs venant d’une même mère. Oolla, l’aînée, et dont le nom signifie tente d’elle, représente Samarie, ou le royaume d’Israël, au milieu duquel fut d’abord placé le tabernacle du Seigneur jusqu’à la mort du grand-prêtre Héli. Ooliba, qui est la jeune, et dont le nom signifie ma tente est en elle, représente Jérusalem, ou le royaume de Juda, au milieu duquel fut placé le tabernacle du Seigneur depuis la mort du grand-prêtre Héli. Ces deux grandes portions de l’ancien Israël ont été comparées aux deux grandes portions du nouvel Israël, les Orientaux et les Occidentaux ; l’église grecque qui a imité le schisme de Samarie, et l’église latine qui jouit des prérogatives de Jérusalem. Quant aux infidélités des deux sœurs, Oolla et Ooliba, elles peuvent figurer celles des chrétiens prévaricateurs, dont les châtiments sont tracés sous les châtiments de ces deux sœurs. Saint Jérôme applique en effet aux mauvais chrétiens ce chapitre même, ainsi que le seizième, où sont également comparées les deux sœurs.]
FILFils de l’homme, il y a eu deux femmes, filles d’une même mère.
LSGFils de l’homme, il y avait deux femmes, Filles d’une même mère.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRA" Fils de l’homme, il y avait deux femmes, filles d’une même mère.
BPC“Fils de l’homme, il y avait deux femmes, filles d’une même mère.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGFils de l’homme, il y avait deux femmes, Filles d’une même mère.
CHU« Fils d’humain, il était deux femmes, les filles d’une même mère.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDP“Fils d’homme, il y avait deux femmes, filles de la même mère.
S21« Fils de l’homme, il y avait deux femmes, filles de la même mère.
KJFFils de l’homme, il y avait deux femmes, filles d’une même mère.
LXXυἱὲ ἀνθρώπου δύο γυναῖκες ἦσαν θυγατέρες μητρὸς μιᾶς.
VULfili hominis duae mulieres filiae matris unius fuerunt
BHSבֶּן־אָדָ֑ם שְׁתַּ֣יִם נָשִׁ֔ים בְּנֹ֥ות אֵם־אַחַ֖ת הָיֽוּ׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !