×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Ezéchiel 12.7

Ezéchiel 12.7 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Ezéchiel 12.7  Je fis ce qui m’avait été ordonné : je sortis de jour mes effets comme des effets de voyage, le soir je perçai la muraille avec la main, et je les sortis pendant l’obscurité et les mis sur mon épaule, en leur présence.

Segond dite « à la Colombe »

Ezéchiel 12.7  Je fis ce qui m’avait été ordonné : je sortis en plein jour mon équipement comme un équipement de déporté. Le soir je perçai la muraille avec la main et je le sortis dans l’obscurité et le chargeai sur mon épaule sous leurs yeux.

Nouvelle Bible Segond

Ezéchiel 12.7  Je fis ce qui m’avait été ordonné : je sortis mon paquet en plein jour, comme un paquet pour l’exil. Le soir je perçai le mur avec la main ; je le sortis dans l’obscurité et je le chargeai sur mon épaule, sous leurs yeux.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Ezéchiel 12.7  Je fis ce qui m’avait été ordonné : je sortis de jour mes effets comme des effets de voyage, le soir je perçai la muraille avec la main, et je les sortis pendant l’obscurité et les mis sur mon épaule, en leur présence.

Segond 21

Ezéchiel 12.7  J’ai donc fait ce qui m’avait été ordonné : j’ai sorti mes affaires d’homme exilé en plein jour. Le soir, sous leurs yeux, j’ai fait à la main un trou dans le mur, je les ai sorties en pleine obscurité et je les ai portées sur l’épaule.

Les autres versions

Bible du Semeur

Ezéchiel 12.7  Je fis ce qui m’avait été ordonné : je sortis en plein jour mes affaires arrangées comme un bagage d’exilé ; et le soir, je creusai, à la main, un trou dans le mur, puis, dans la nuit noire, je les fis passer par là et je les chargeai sur l’épaule sous leurs yeux.

Traduction œcuménique de la Bible

Ezéchiel 12.7  Je fis comme il m’avait été ordonné. Je fis sortir mon bagage en plein jour, un bagage de déporté ; et le soir, je perçai le mur, à la main ; dans l’obscurité, je fis sortir mes bagages et je les portai seul sur l’épaule, sous leurs yeux.

Bible de Jérusalem

Ezéchiel 12.7  J’agis donc selon l’ordre que j’avais reçu : j’arrangeai mes affaires comme un bagage d’exilé, de jour, et le soir je fis un trou dans le mur avec la main ; puis je sortis dans l’obscurité et je chargeai mon ballot sur l’épaule, à leurs yeux.

Bible Annotée

Ezéchiel 12.7  Je fis ce qui m’avait été ordonné ; je sortis de jour mon bagage comme un bagage d’émigrant, et le soir je fis le trou dans le mur de ma main ; et j’emportai le bagage dans l’obscurité en le chargeant sur l’épaule à leurs yeux.

John Nelson Darby

Ezéchiel 12.7  Et je fis comme il m’avait été commandé : je sortis de jour mon bagage, comme un bagage de transporté, et, sur le soir, je perçai le mur avec la main : je le mis dehors dans l’obscurité, je le portai sur l’épaule, sous leurs yeux.

David Martin

Ezéchiel 12.7  Je fis donc comme il m’avait été commandé : je portai dehors durant le jour mon équipage tel qu’est l’équipage d’un homme qui déloge, et sur le soir je me perçai la paroi avec la main, je le tirai dehors sur la brune, [et] le portai sur l’épaule, eux le voyant.

Osterwald

Ezéchiel 12.7  Je fis ce qui m’avait été ordonné ; je fis sortir en plein jour mon bagage, comme un bagage d’émigrant ; et vers le soir je perçai de ma main la muraille ; je le sortis dans l’obscurité, et le portai sur l’épaule sous leurs yeux.

Auguste Crampon

Ezéchiel 12.7  Je fis ainsi, selon que j’en avais reçu l’ordre ; je sortis de jour mon bagage, comme un bagage d’émigrant ; le soir, je perçai de ma main un trou dans la muraille ; et je fis sortir le bagage dans l’obscurité, je le portai sur mes épaules, à leurs yeux.

Lemaistre de Sacy

Ezéchiel 12.7  Je fis donc ce que le Seigneur m’avait commandé, je transportai mes meubles en plein jour, comme un homme qui déloge pour aller ailleurs. Le soir je fis de ma propre main un trou à la muraille de ma maison , et je sortis dans l’obscurité, des hommes me portant sur leurs épaules devant tout le peuple.

André Chouraqui

Ezéchiel 12.7  Je fais ainsi, comme j’en ai reçu l’ordre. Je sors mes ballots, les ballots d’exil, le jour. Le soir, je m’infiltre dans le mur, à la main ; je sors dans l’opacité, et sur l’épaule, je porte sous leurs yeux. Que fais-tu ?

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Ezéchiel 12.7  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Ezéchiel 12.7  וָאַ֣עַשׂ כֵּן֮ כַּאֲשֶׁ֣ר צֻוֵּיתִי֒ כֵּ֠לַי הֹוצֵ֜אתִי כִּכְלֵ֤י גֹולָה֙ יֹומָ֔ם וּבָעֶ֛רֶב חָתַֽרְתִּי־לִ֥י בַקִּ֖יר בְּיָ֑ד בָּעֲלָטָ֥ה הֹוצֵ֛אתִי עַל־כָּתֵ֥ף נָשָׂ֖אתִי לְעֵינֵיהֶֽם׃ פ

Versions étrangères

New Living Translation

Ezéchiel 12.7  So I did as I was told. In broad daylight I brought my pack outside, filled with the things I might carry into exile. Then in the evening while the people looked on, I dug through the wall with my hands and went out into the darkness with my pack on my shoulder.