×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Job 1.5

Job 1.5 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Job 1.5  Et quand les jours de festin étaient passés, Job appelait et sanctifiait ses fils, puis il se levait de bon matin et offrait pour chacun d’eux un holocauste ; car Job disait : Peut-être mes fils ont-ils péché et ont-ils offensé Dieu dans leur cœur. C’est ainsi que Job avait coutume d’agir.

Segond dite « à la Colombe »

Job 1.5  Et quand les jours de festins étaient révolus, Job envoyait (chercher ses fils) et les sanctifiait, puis il se levait de bon matin et offrait pour chacun d’eux un holocauste, car Job disait : Peut-être mes fils ont-ils péché et ont-ils maudit Dieu dans leur cœur. C’est ainsi que Job agissait toujours.

Nouvelle Bible Segond

Job 1.5  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Segond Nouvelle Édition de Genève

Job 1.5  Et quand les jours de festin étaient passés, Job appelait et sanctifiait ses fils, puis il se levait de bon matin et offrait pour chacun d’eux un holocauste ; car Job disait : Peut-être mes fils ont-ils péché et ont-ils offensé Dieu dans leur cœur. C’est ainsi que Job avait coutume d’agir.

Segond 21

Job 1.5  Quand les jours de festin étaient passés, Job faisait venir ses fils pour les purifier : il se levait de bon matin et offrait un holocauste pour chacun d’eux. En effet, il se disait : « Peut-être mes fils ont-ils péché, peut-être ont-ils offensé Dieu dans leur cœur. » Voilà ce que faisait toujours Job.

Les autres versions

Bible du Semeur

Job 1.5  Quand ces jours de festin étaient achevés, Job faisait venir ses enfants, afin d’accomplir pour eux les rites de purification. Il se levait de grand matin et offrait un holocauste pour chacun d’eux. Car il se disait : - Peut-être mes fils ont-ils commis quelque faute et dit du mal de Dieu dans leur cœur. Job agissait toujours ainsi.

Traduction œcuménique de la Bible

Job 1.5  Lorsqu’un cycle de ces festins était achevé, Job les faisait venir pour les purifier. Levé dès l’aube, il offrait un holocauste pour chacun d’eux, car il se disait : « Peut-être mes fils ont-ils péché et maudit Dieu dans leur cœur ! » Ainsi faisait Job, chaque fois.

Bible de Jérusalem

Job 1.5  Or, une fois terminé le cycle de ces festins, Job les faisait venir pour les purifier et, le lendemain, à l’aube, il offrait un holocauste pour chacun d’eux. Car il se disait : "Peut-être mes fils ont-ils péché et maudit Dieu dans leur cœur !" Ainsi faisait Job, chaque fois.

Bible Annotée

Job 1.5  Et, quand ils avaient achevé le tour des festins, Job les faisait venir pour les sanctifier ; et le lendemain, dès le matin, il offrait pour chacun d’eux un holocauste ; car Job se disait : Peut-être mes fils ont-ils péché et ont-ils renié Dieu dans leurs cœurs. C’est ainsi que Job agissait toujours.

John Nelson Darby

Job 1.5  Et il arrivait que, quand les jours de festin étaient terminés, Job envoyait vers eux et les sanctifiait : il se levait de bonne heure le matin et offrait des holocaustes selon leur nombre à tous, car Job disait : Peut-être mes fils ont-ils péché et ont-ils maudit Dieu dans leurs cœurs. Job faisait toujours ainsi.

David Martin

Job 1.5  Puis quand le tour des jours de leurs festins était achevé, Job envoyait vers eux, et les sanctifiait, et se levant de bon matin, il offrait des holocaustes selon le nombre de ses enfants ; car Job disait : Peut-être que mes enfants auront péché, et qu’ils auront blasphémé contre Dieu dans leurs cœurs. Et Job en usait toujours ainsi.

Osterwald

Job 1.5  Et quand le cercle des jours de festin était achevé, Job envoyait chercher ses fils pour les purifier, et se levant de bon matin, il offrait un holocauste pour chacun d’eux ; car Job disait : Peut-être mes fils ont-ils péché, et ont-ils renié Dieu dans leurs cœurs. Ainsi faisait Job toujours.

Auguste Crampon

Job 1.5  Et, quand le cercle des festins était fini, Job envoyait chercher ses fils et les purifiait ; puis il se levait de bon matin et offrait un holocauste pour chacun d’eux, car il se disait : « Peut-être mes fils ont-ils péché et offensé Dieu dans leur cœur !... » Et Job faisait ainsi chaque fois.

Lemaistre de Sacy

Job 1.5  Et lorsque ce cercle des jours de festin était achevé, Job envoyait chez ses enfants, et les purifiait ; et se levant de grand matin, il offrait des holocaustes pour chacun d’eux. Car il disait en lui-même  : Peut-être que mes enfants auront commis quelque péché, et qu’ils auront offensé Dieu dans leur cœur. C’est ainsi que Job se conduisait tous les jours de sa vie .

André Chouraqui

Job 1.5  Et c’est quand les jours du festin sont bouclés, Iob envoie pour les consacrer. Il se lève de grand matin et fait monter des montées d’après le nombre de tous. Oui, Iob dit : « Peut-être mes fils ont-ils fauté, ’bénissant’ Elohîms en leur cœur. » Iob fait ainsi tous les jours.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Job 1.5  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Job 1.5  וַיְהִ֡י כִּ֣י הִקִּיפֽוּ֩ יְמֵ֨י הַמִּשְׁתֶּ֜ה וַיִּשְׁלַ֧ח אִיֹּ֣וב וַֽיְקַדְּשֵׁ֗ם וְהִשְׁכִּ֣ים בַּבֹּקֶר֮ וְהֶעֱלָ֣ה עֹלֹות֮ מִסְפַּ֣ר כֻּלָּם֒ כִּ֚י אָמַ֣ר אִיֹּ֔וב אוּלַי֙ חָטְא֣וּ בָנַ֔י וּבֵרֲכ֥וּ אֱלֹהִ֖ים בִּלְבָבָ֑ם כָּ֛כָה יַעֲשֶׂ֥ה אִיֹּ֖וב כָּל־הַיָּמִֽים׃ פ

Versions étrangères

New Living Translation

Job 1.5  When these celebrations ended— and sometimes they lasted several days— Job would purify his children. He would get up early in the morning and offer a burnt offering for each of them. For Job said to himself, "Perhaps my children have sinned and have cursed God in their hearts." This was Job's regular practice.