×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
1 Rois 20.2

1 Rois 20.2 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

1 Rois 20.2  Il envoya dans la ville des messagers à Achab, roi d’Israël,

Segond dite « à la Colombe »

1 Rois 20.2  Il envoya dans la ville des messagers à Achab, roi d’Israël.

Nouvelle Bible Segond

1 Rois 20.2  Il envoya dans la ville des messagers à Achab, roi d’Israël,

Segond Nouvelle Édition de Genève

1 Rois 20.2  Il envoya dans la ville des messagers à Achab, roi d’Israël,

Segond 21

1 Rois 20.2  Il envoya dans la ville des messagers à Achab, le roi d’Israël,

Les autres versions

Bible du Semeur

1 Rois 20.2  Avant cela, il envoya dans la ville des messagers à Achab, le roi d’Israël :

Traduction œcuménique de la Bible

1 Rois 20.2  Il envoya dans la ville des messagers à Akhab, roi d’Israël,

Bible de Jérusalem

1 Rois 20.2  Il envoya en ville des messagers à Achab, roi d’Israël,

Bible Annotée

1 Rois 20.2  Et il envoya des messagers à Achab, roi d’Israël, dans la ville,

John Nelson Darby

1 Rois 20.2  Et il envoya des messagers à Achab, roi d’Israël, dans la ville ; et il lui dit :

David Martin

1 Rois 20.2  Et il envoya des messagers vers Achab Roi d’Israël dans la ville ;

Osterwald

1 Rois 20.2  Et il envoya des messagers à Achab, roi d’Israël, dans la ville ;

Auguste Crampon

1 Rois 20.2  Il envoya dans la ville des messagers à Achab, roi d’Israël,

Lemaistre de Sacy

1 Rois 20.2  En même temps il envoya dans la ville des ambassadeurs à Achab, roi d’Israël,

André Chouraqui

1 Rois 20.2  Il envoie des messagers à Ahab, roi d’Israël, dans la ville.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

1 Rois 20.2  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

1 Rois 20.2  וַיִּשְׁלַ֧ח מַלְאָכִ֛ים אֶל־אַחְאָ֥ב מֶֽלֶךְ־יִשְׂרָאֵ֖ל הָעִֽירָה׃

Versions étrangères

New Living Translation

1 Rois 20.2  Ben-hadad sent messengers into the city to relay this message to King Ahab of Israel: "This is what Ben-hadad says: