×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Samuel 2.16

2 Samuel 2.16 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

2 Samuel 2.16  Chacun saisissant son adversaire par la tête lui enfonça son épée dans le flanc, et ils tombèrent tous ensemble. Et l’on donna à ce lieu, qui est près de Gabaon, le nom de Helkath Hatsurim.

Segond dite « à la Colombe »

2 Samuel 2.16  Chacun saisissant son adversaire par la tête (lui enfonça) son épée dans le flanc, et ils tombèrent tous ensemble. Et l’on donna à cet endroit de Gabaon le nom de Helqath-Hatsourim.

Nouvelle Bible Segond

2 Samuel 2.16  Chacun, saisissant son adversaire par la tête, lui enfonça son épée dans le flanc : ils tombèrent tous ensemble. Et on donna à ce lieu de Gabaon le nom de Helqath–Tsourim.

Segond Nouvelle Édition de Genève

2 Samuel 2.16  Chacun saisissant son adversaire par la tête lui enfonça son épée dans le flanc, et ils tombèrent tous ensemble. Et l’on donna à ce lieu, qui est près de Gabaon, le nom de Helkath-Hatsurim.

Segond 21

2 Samuel 2.16  Chacun attrapa son adversaire par la tête et lui enfonça son épée dans le côté ; ils tombèrent tous ensemble. On appela alors cet endroit, qui se trouve près de Gabaon, Helkath-Hatsurim.

Les autres versions

Bible du Semeur

2 Samuel 2.16  Chaque soldat saisit son adversaire par la tête et lui plongea son épée dans le côté, si bien qu’ils tombèrent tous ensemble. On appela cet endroit près de Gabaon : le champ des Rocs.

Traduction œcuménique de la Bible

2 Samuel 2.16  Chacun saisit la tête de son adversaire et mit son épée dans le flanc de son adversaire, et ils tombèrent ensemble. On appela ce lieu le Champ des Rocs. Il se trouve à Gabaon.

Bible de Jérusalem

2 Samuel 2.16  Chacun saisit son adversaire par la tête et lui enfonça son épée dans le flanc, en sorte qu’ils tombèrent tous ensemble. C’est pourquoi on a appelé cet endroit le Champ des Flancs ; il se trouve à Gabaôn.

Bible Annotée

2 Samuel 2.16  Et chacun saisit son adversaire par la tête et lui enfonça son épée dans le flanc, et ils tombèrent ensemble. Et on appela ce lieu le champ des lames de Gabaon.

John Nelson Darby

2 Samuel 2.16  Et chacun saisit son adversaire par la tête, et passa son épée dans le flanc de son adversaire, et ils tombèrent tous ensemble. Et on appela ce lieu-là Helkath-Hatsurim, qui est en Gabaon.

David Martin

2 Samuel 2.16  Alors chacun d’eux empoignant son homme lui passa son épée dans les flancs, et ils tombèrent tous ensemble ; et ce lieu-là fut appelé Helkath-hatsurim, qui est en Gabaon.

Osterwald

2 Samuel 2.16  Alors chacun, saisissant son adversaire par la tête, lui passa son épée par le flanc, et ils tombèrent tous ensemble ; et ce lieu-là fut appelé Helkath-Hatsurim (le champ des épées) ; il est près de Gabaon.

Auguste Crampon

2 Samuel 2.16  Chacun, saisissant son adversaire par la tête, enfonça son épée dans le flanc de son compagnon, et ils tombèrent tous ensemble. Et l’on donna à ce lieu le nom de Chelqath Hatsourim ; il est en Gabaon.

Lemaistre de Sacy

2 Samuel 2.16  Et chacun d’eux ayant pris par la tête celui qui se présenta devant lui, ils se passèrent tous l’épée au travers du corps, et tombèrent morts tous ensemble : et ce lieu s’appela, le Champ des vaillants, à Gabaon.

André Chouraqui

2 Samuel 2.16  Chaque homme saisit la tête de son compagnon, avec son épée dans le flanc de son compagnon, et ils tombent ensemble. Il crie ce lieu : « Parcelle des Rocs » qui est à Guib’ôn.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

2 Samuel 2.16  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

2 Samuel 2.16  וַֽיַּחֲזִ֜קוּ אִ֣ישׁ׀ בְּרֹ֣אשׁ רֵעֵ֗הוּ וְחַרְבֹּו֙ בְּצַ֣ד רֵעֵ֔הוּ וַֽיִּפְּל֖וּ יַחְדָּ֑ו וַיִּקְרָא֙ לַמָּקֹ֣ום הַה֔וּא חֶלְקַ֥ת הַצֻּרִ֖ים אֲשֶׁ֥ר בְּגִבְעֹֽון׃

Versions étrangères

New Living Translation

2 Samuel 2.16  Each one grabbed his opponent by the hair and thrust his sword into the other's side so that all of them died. The place has been known ever since as the Field of Swords.