×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Samuel 13.25

2 Samuel 13.25 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

2 Samuel 13.25  Et le roi dit à Absalom : Non, mon fils, nous n’irons pas tous, de peur que nous ne te soyons à charge. Absalom le pressa ; mais le roi ne voulut point aller, et il le bénit.

Segond dite « à la Colombe »

2 Samuel 13.25  Le roi dit à Absalom : Non, mon fils, nous n’irons pas tous, de peur que nous te soyons à charge. Absalom insista auprès de lui, mais le roi ne voulut pas y aller et il le bénit.

Nouvelle Bible Segond

2 Samuel 13.25  Le roi dit à Absalom : Non, mon fils, je t’en prie ! Nous n’irons pas tous, nous te serions à charge. Absalom insista auprès de lui, mais le roi ne voulut pas y aller et il le bénit.

Segond Nouvelle Édition de Genève

2 Samuel 13.25  Et le roi dit à Absalom : Non, mon fils, nous n’irons pas tous, de peur que nous ne te soyons à charge. Absalom le pressa ; mais le roi ne voulut point aller, et il le bénit.

Segond 21

2 Samuel 13.25  Le roi dit à Absalom : « Non, mon fils ! Nous n’irons pas tous chez toi, nous risquerions d’être une charge pour toi. » Absalom insista auprès de lui, mais le roi ne voulut pas y aller. Toutefois, il le bénit.

Les autres versions

Bible du Semeur

2 Samuel 13.25  Mais le roi lui répondit : - Non, mon fils, nous n’allons pas tous venir, ce serait une trop lourde charge pour toi ! Absalom insista, mais le roi refusa l’invitation et lui donna simplement sa bénédiction.

Traduction œcuménique de la Bible

2 Samuel 13.25  Le roi dit à Absalom : « Non, mon fils, je t’en prie, n’y allons pas tous. Il ne faut pas que nous te soyons à charge. » Il insista, mais il ne consentit pas à y aller et il le bénit.

Bible de Jérusalem

2 Samuel 13.25  Le roi répondit à Absalom : "Non, mon fils, il ne faut pas que nous allions tous et te soyons à charge." Absalom insista, mais il ne voulut pas venir et lui donna congé.

Bible Annotée

2 Samuel 13.25  Et le roi dit à Absalom : Non, mon fils, nous n’irons pas tous, de peur que nous ne te soyons à charge. Et Absalom le pressa, mais il ne voulut point, aller et il le bénit.

John Nelson Darby

2 Samuel 13.25  Et le roi dit à Absalom : Non, mon fils, nous n’irons pas tous, et nous ne te serons pas à charge. Et il le pressa, mais il ne voulut pas aller ; et il le bénit.

David Martin

2 Samuel 13.25  Mais le Roi dit à Absalom : Non, mon fils, je te prie que nous n’y allions point tous, afin que nous ne te soyons point à charge ; et quoiqu’il le pressât fort, cependant il n’y voulut point aller ; mais il le bénit.

Osterwald

2 Samuel 13.25  Mais le roi dit à Absalom : Non, mon fils, non ; nous n’irons pas tous, de peur que nous ne te soyons à charge ; et bien qu’Absalom le pressât fort, il n’y voulut point aller ; et il le bénit.

Auguste Crampon

2 Samuel 13.25  Et le roi dit à Absalom : « Non, mon fils, nous n’irons pas tous, de peur que nous ne te soyons à charge. » Absalom fit des instances, mais le roi ne voulut pas y aller, et il le bénit.

Lemaistre de Sacy

2 Samuel 13.25  Le roi dit à Absalom : Non, mon fils, ne nous priez pas de venir tous pour vous incommoder. Et Absalom lui fit encore de grandes instances ; mais David refusa toujours d’y aller, et il lui souhaita toutes sortes de bénédictions.

André Chouraqui

2 Samuel 13.25  Le roi dit à Abshalôm : « Non, mon fils ! Non, nous n’irons donc pas tous, nous ne pèserons pas sur toi. » Il le presse, mais il ne consent pas à aller et le bénit.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

2 Samuel 13.25  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

2 Samuel 13.25  וַיֹּ֨אמֶר הַמֶּ֜לֶךְ אֶל־אַבְשָׁלֹ֗ום אַל־בְּנִי֙ אַל־נָ֤א נֵלֵךְ֙ כֻּלָּ֔נוּ וְלֹ֥א נִכְבַּ֖ד עָלֶ֑יךָ וַיִּפְרָץ־בֹּ֛ו וְלֹֽא־אָבָ֥ה לָלֶ֖כֶת וַֽיְבָרֲכֵֽהוּ׃