×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Habakuk 2.3     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Habakuk 2.3
Traduction œcuménique de la Bible


1 Je tiendrai bon à mon poste de garde,
je resterai debout sur les retranchements.
Je guetterai pour voir ce qu’il dira contre moi
et ce que je répondrai au rappel à l’ordre.
2 Le Seigneur m’a répondu, il m’a dit :
Ecris une vision,
donnes-en l’explication sur les tables
afin qu’on la lise couramment,
3 car c’est encore une vision concernant l’échéance.
Elle aspire à sa fin, elle ne mentira pas ;
si elle paraît tarder, attends-la,
car elle viendra à coup sûr, sans différer.

4 Le voici plein d’orgueil, il ignore la droiture,
mais un juste vit par sa fidélité.

Causes du jugement de l’oppresseur

5 Assurément le vin est traître :
cet homme présomptueux ne reste pas à sa place,
lui qui élargit sa gorge comme la Fosse,
insatiable comme la mort.
Il a entassé près de lui toutes les nations,
attiré à lui tous les peuples.
6 Mais ceux-ci, tous ensemble,
ne lanceront-ils pas contre lui des formules
d’une ironie mordante ?
On dira :
MALHEUR ! Il accumule ce qui n’est pas à lui !
Jusques à quand ?
Il se charge d’une dette de plus en plus lourde.
7 Ne vont-ils pas se dresser tout à coup, tes créanciers,
se réveiller, ceux qui te secoueront ?
Tu deviendras une bonne prise pour eux !
8 Comme tu as pillé des nations en nombre,
tout le reste des peuples te pillera,
à cause du sang humain, à cause de la violence faite au pays,
à la cité et à tous ses habitants.
9 MALHEUR ! Il se taille une part malhonnête pour sa maison,
afin de faire son nid tout en haut
pour esquiver la main du malheur.
10 C’est la honte de ta maison que tu as décidée :
causer la fin de peuples en nombre
est une atteinte à ta propre vie.
11 Oui, la pierre du mur criera,
et la poutre de la charpente lui répondra.
12 MALHEUR ! Il construit une ville sur le sang,
il fonde une cité sur le crime !
13 Ceci ne vient-il pas du Seigneur, le tout-puissant :
Les peuples peinent pour du feu,
les nations s’éreintent en vain ;
14 car le pays sera rempli de la connaissance de la gloire du Seigneur,
comme les eaux comblent la mer ?
15 MALHEUR ! Il fait boire son prochain !
Tu mêles ton poison jusqu’à l’ivresse
pour qu’on jouisse du spectacle de sa nudité.
16 Tu es gorgé d’infamie et non de gloire !
A ton tour de boire et d’exhiber ton prépuce :
la coupe de la droite du Seigneur se renverse sur toi,
et après la gloire, c’est la déconvenue !
17 Oui, la violence faite au Liban te submergera,
et les bêtes qui ravageaient seront écrasées
à cause du sang humain, à cause de la violence faite au pays,
à la cité et à tous ses habitants.
18 À quoi bon une statue, sculptée par l’artisan,
ou fondue pour enseigner la fausseté,
si l’artisan de cet ouvrage se confie en lui
pour en faire des idoles muettes ?
19 MALHEUR ! Il dit à un morceau de bois : « Lève-toi ! »
ou : « Réveille-toi ! » à une pierre silencieuse,
et annonce : « Elle va enseigner ! »
La voici plaquée d’or et d’argent,
mais aucun souffle ne l’anime.
20 En revanche, le Seigneur est dans son temple saint :
Silence devant lui, terre entière !

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988