×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Exode 16.16     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Exode 16.16
Traduction œcuménique de la Bible


Les cailles et la manne

1 Ils partirent d’Elim, et toute la communauté des fils d’Israël arriva au désert de Sîn, entre Elim et le Sinaï, le quinzième jour du deuxième mois après leur sortie du pays d’Égypte.
2 Dans le désert, toute la communauté des fils d’Israël murmura contre Moïse et Aaron.
3 Les fils d’Israël leur dirent : « Ah ! si nous étions morts de la main du Seigneur au pays d’Égypte, quand nous étions assis près du chaudron de viande, quand nous mangions du pain à satiété ! Vous nous avez fait sortir dans ce désert pour laisser mourir de faim toute cette assemblée ! »
4 Le Seigneur dit à Moïse : « Du haut du ciel, je vais faire pleuvoir du pain pour vous. Le peuple sortira pour recueillir chaque jour la ration quotidienne, afin que je le mette à l’épreuve : marchera-t-il ou non selon ma loi ?
5 Le sixième jour, quand ils prépareront ce qu’ils auront rapporté, ils en auront deux fois plus que la récolte de chaque jour. »
6 Moïse et Aaron dirent à tous les fils d’Israël : « Ce soir, vous connaîtrez que c’est le Seigneur qui vous a fait sortir du pays d’Égypte ;
7 le matin, vous verrez la gloire du Seigneur, parce qu’il a entendu vos murmures contre le Seigneur. Nous, que sommes-nous, que vous murmuriez contre nous ? » —
8 Moïse voulait dire : « Vous la verrez quand le Seigneur vous donnera le soir de la viande à manger, le matin du pain à satiété, parce que le Seigneur a entendu les murmures que vous murmurez contre lui. Nous, que sommes-nous ? Ce n’est pas contre nous que vous murmurez, mais bien contre le Seigneur. »
9 Moïse dit à Aaron : « Dis à toute la communauté des fils d’Israël : Approchez-vous du Seigneur, car il a entendu vos murmures. »
10 Et comme Aaron parlait à toute la communauté des fils d’Israël, ils se tournèrent vers le désert : alors, la gloire du Seigneur apparut dans la nuée.
11 Le Seigneur adressa la parole à Moïse :
12 « J’ai entendu les murmures des fils d’Israël. Parle-leur ainsi : Au crépuscule, vous mangerez de la viande ; le matin, vous vous rassasierez de pain et vous connaîtrez que c’est moi le Seigneur, votre Dieu. »
13 Le soir même, les cailles montèrent et elles recouvrirent le camp ; et le matin, une couche de rosée entourait le camp.
14 La couche de rosée se leva. Alors, sur la surface du désert, il y avait quelque chose de fin, de crissant, quelque chose de fin tel du givre, sur la terre.
15 Les fils d’Israël regardèrent et se dirent l’un à l’autre : « Mân hou ? » (« Qu’est-ce que c’est ? »), car ils ne savaient pas ce que c’était. Moïse leur dit : « C’est le pain que le Seigneur vous donne à manger.
16 Voici ce que le Seigneur a ordonné : Recueillez-en autant que chacun peut manger. Vous en prendrez un omer par tête, d’après le nombre de vos gens, chacun pour ceux de sa tente. »
17 Les fils d’Israël firent ainsi ; ils en recueillirent, qui plus, qui moins.
18 Ils mesurèrent à l’omer : rien de trop à qui avait plus et qui avait moins n’avait pas trop peu. Chacun avait recueilli autant qu’il pouvait en manger.
19 Moïse leur dit : « Que personne n’en garde jusqu’au matin ! »
20 Certains n’écoutèrent pas Moïse et en gardèrent jusqu’au matin ; mais cela fut infesté de vers et devint puant. Alors Moïse s’irrita contre eux.
21 Ils en recueillaient matin après matin, autant que chacun pouvait en manger. Quand le soleil chauffait, cela fondait.
22 Le sixième jour, ils recueillirent le double de pain, deux omers pour chacun. Tous les responsables de la communauté vinrent l’annoncer à Moïse.
23 Il leur dit : « C’est là ce que le Seigneur avait dit : Demain, c’est sabbat, jour de repos consacré au Seigneur. Cuisez ce qui est à cuire, faites bouillir ce qui est à bouillir. Ce qui est en trop déposez-le en réserve jusqu’au matin. »
24 Ils le déposèrent jusqu’au matin, comme l’avait ordonné Moïse. Il n’y eut ni puanteur, ni vermine.
25 Moïse dit : « Mangez-le aujourd’hui. Aujourd’hui, c’est le sabbat du Seigneur. Aujourd’hui, vous n’en trouverez pas dehors.
26 Vous en recueillerez pendant six jours, mais le septième jour, c’est le sabbat : il n’y en aura pas. »
27 Or le septième jour, il y eut dans le peuple des gens qui sortirent pour en recueillir et ils ne trouvèrent rien.
28 Le Seigneur dit à Moïse : « Jusques à quand refuserez-vous de garder mes commandements et mes lois ?
29 Considérez que, si le Seigneur vous a donné le sabbat, il vous donne aussi, le sixième jour, le pain de deux jours. Demeurez chacun à votre place. Que personne ne sorte de chez soi le septième jour. »
30 Le peuple se reposa donc le septième jour.
31 La maison d’Israël donna à cela le nom de manne. C’était comme de la graine de coriandre, c’était blanc, avec un goût de beignets au miel.
32 Moïse dit : « Voici ce que le Seigneur a ordonné : Qu’on en remplisse un omer en réserve pour vos descendants, afin qu’ils voient le pain dont je vous ai nourris au désert, en vous faisant sortir du pays d’Égypte. »
33 Moïse dit à Aaron : « Prends un vase, mets-y un plein omer de manne et dépose-le devant le Seigneur, en réserve pour vos descendants. »
34 Comme le Seigneur l’avait ordonné à Moïse, Aaron le déposa devant la charte en réserve.
35 Les fils d’Israël mangèrent de la manne pendant quarante ans jusqu’à leur arrivée en pays habité ; c’est de la manne qu’ils mangèrent jusqu’à leur arrivée aux confins du pays de Canaan.
36 L’omer est un dixième d’épha.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988