×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Job 32.17     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Job 32.17
Traduction œcuménique de la Bible


Intervention d’Élihu

Reproches à Job et à ses amis

1 Alors ces trois hommes cessèrent de répondre à Job, puisqu’il s’estimait juste.
2 Mais Elihou se mit en colère. Il était fils de Barakéel le Bouzite, du clan de Ram. Il se mit en colère contre Job parce que celui-ci se prétendait plus juste que Dieu.
3 Il se mit en colère aussi contre ses trois amis parce qu’ils n’avaient plus trouvé de réponse et avaient ainsi reconnu Dieu coupable.
4 Or Elihou s’était retenu de parler à Job parce que les autres étaient plus âgés que lui.
5 Mais quand Elihou vit que ces trois hommes n’avaient plus de réponse à la bouche, il se mit en colère.
6 Alors Elihou, fils de Barakéel le Bouzite, prit la parole et dit :
Je suis un jeune, moi,
et vous, des vieux.
Aussi craignais-je et redoutais-je
de vous exposer mon savoir.
7 Je me disais : « L’âge parlera,
le nombre des années enseignera la sagesse. »
8 Mais en réalité, dans l’homme, c’est le souffle,
l’inspiration du Puissant, qui rend intelligent.
9 Etre un ancien ne rend pas sage,
et les vieillards ne discernent pas le droit.
10 C’est pourquoi je dis : « Écoute-moi,
et je t’exposerai mon savoir, moi aussi. »
11 Voyez, je comptais sur vos discours,
je prêtais l’oreille à vos raisonnements,
à votre critique de ses propos.
12 Je vous ai suivis avec attention,
mais aucun de vous n’a répondu à Job,
aucun de vous n’a réfuté ses dires.
13 Et ne dites pas : « Nous avons trouvé la sagesse :
Dieu seul peut triompher de lui, non un homme. »
14 Ce n’est pas à moi qu’il a adressé ses discours,
et ce n’est pas avec vos déclarations que je lui répondrai.
15 Les voilà interdits, ils ne répondent plus,
ils ont la parole coupée.
16 J’aurais beau attendre, ils ne parleront pas,
car ils ont cessé de donner la réplique.
17 Cette réplique, c’est moi qui la donnerai, pour ma part,
j’exposerai mon savoir, moi aussi.

18 Car je suis plein de mots
et le souffle de mon ventre me presse.
19 En mon ventre, c’est comme un vin qui ne trouve pas d’issue,
comme des outres neuves qui vont éclater !
20 Que je parle donc pour respirer à l’aise.
J’ouvrirai les lèvres et je répliquerai.
21 Je m’interdis de favoriser personne
et de flatter qui que ce soit.
22 D’ailleurs, je ne sais pas flatter,
sinon celui qui m’a fait m’aurait vite anéanti.

Texte de la Traduction Œcuménique de la Bible 1988