×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Malachie 1.6     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Malachie 1.6
Bible du Semeur


1 Proclamation, parole que l’Éternel a adressée à Israël par l’intermédiaire de Malachie.

L’amour de l’Éternel pour son peuple

2 - Moi, je vous ai aimés, déclare l’Éternel. Et vous me demandez : « En quoi donc nous as-tu aimés ? » Ésaü n’est-il pas le frère de Jacob ? demande l’Éternel. Or, j’ai aimé Jacob,
3 et j’ai écarté Ésaü ; j’ai fait de ses montagnes un pays désolé, et j’ai livré son patrimoine aux chacals du désert.
4 Édom peut bien dire : « Nous avons été démolis, mais nous rebâtirons ce qui n’est plus que ruines. » Mais le Seigneur des armées célestes déclare : Eux, ils rebâtiront, moi, je démolirai. On appellera leur pays : « le territoire de la méchanceté, le peuple contre qui, toujours, l’Éternel sera en colère ».
5 Et vous le verrez de vos yeux, et vous direz : « L’Éternel est très grand, même au-delà du territoire d’Israël. »

L’honneur dû à l’Éternel

6 - Le Seigneur des armées célestes s’adresse à vous les prêtres : Un fils honore un père, un serviteur son maître. Si je suis votre père, où donc sont les honneurs qui me sont dûs ? Si je suis votre maître, pourquoi ne me révérez-vous pas ? Et puis vous demandez : « En quoi t’avons-nous méprisé ? »
7 Vous apportez sur mon autel des aliments impurs et puis vous demandez : « En quoi t’avons-nous profané ? » C’est en disant : « La table de l’Éternel n’a guère d’importance. »
8 Quand, pour le sacrifice, vous venez présenter un animal aveugle, n’y a-t-il rien de mal ? Et quand vous présentez une bête éclopée ou un agneau malade, n’y a-t-il rien de mal ? Offrez-le donc à votre gouverneur ! Sera-t-il content de vous ? Ou vous fera-t-il bon accueil ? dit l’Éternel, le Seigneur des armées célestes.
9 Ensuite, après avoir agi ainsi, vous venez supplier Dieu d’avoir pitié de vous ! Vous fera-t-il bon accueil ? C’est là ce que demande le Seigneur des armées célestes.
10 Qui enfin, parmi vous, se décidera à fermer les portes de mon Temple, pour que vous n’allumiez plus inutilement le feu sur mon autel ? Je n’ai aucun plaisir en vous, dit l’Éternel, le Seigneur des armées célestes. Je n’accepte pas l’offrande de vos mains.
11 Car, du soleil levant jusqu’au soleil couchant, ma renommée sera très grande au milieu des nations, et partout, en tout lieu, de l’encens me sera offert et des offrandes pures. Car, parmi les nations, ma renommée sera très grande, dit l’Éternel, le Seigneur des armées célestes.
12 Mais vous, vous m’outragez lorsque vous dites : « La table du Seigneur est méprisable, et ce qu’elle nous rapporte en aliments est vraiment dérisoire. »
13 « Quel fardeau ! », dites-vous, et vous me dédaignez, déclare l’Éternel, le Seigneur des armées célestes. Vous apportez ici des bêtes dérobées, boiteuses ou malades ; ce sont là vos offrandes. Croyez-vous que je vais les accepter de vous ? demande l’Éternel.
14 Maudit soit le tricheur qui a, dans son troupeau, un beau mouton, un mâle, et le promet par vœu, puis qui offre au Seigneur une bête tarée. Car je suis un grand Roi, déclare l’Éternel, le Seigneur des armées célestes, et les nations me craignent.

Texte de la Version Semeur 1992
Copyright © Société Biblique Internationale. Tous droits réservés.