×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Ecclésiaste 3.3     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Ecclésiaste 3.3
Lemaistre de Sacy


Un temps pour tout

1 Toutes choses ont leur temps, et tout passe sous le ciel, après le terme qui lui a été prescrit.
2 Il y a temps de naître, et temps de mourir ; temps de planter, et temps d’arracher ce qui a été planté.
3 Il y a temps de tuer, et temps de guérir ; temps d’abattre, et temps de bâtir.
4 Il y a temps de pleurer, et temps de rire ; temps de s’affliger, et temps de sauter de joie.
5 Il y a temps de jeter les pierres, et temps de les ramasser ; temps d’user du mariage, et temps de s’en abstenir.
6 Il y a temps d’acquérir, et temps de perdre ; temps de conserver, et temps de rejeter.
7 Il y a temps de déchirer, et temps de rejoindre ; temps de se taire, et temps de parler.
8 Il y a temps pour aimer, et temps pour haïr ; temps pour la guerre, et temps pour la paix.
9 Que retire l’homme de tout son travail ?
10 J’ai vu l’occupation que Dieu a donnée aux enfants des hommes, qui les travaille pendant leur vie.
11 Tout ce qu’il a fait est bon en son temps, et il a livré le monde à leurs disputes, sans que l’homme puisse reconnaître les ouvrages que Dieu a faits depuis le commencement du monde jusqu’à la fin.
12 Et j’ai reconnu qu’il n’y avait rien de meilleur que de se réjouir et de bien faire pendant sa vie.
13 Car tout homme qui mange et qui boit, et qui retire du bien de son travail, reçoit cela par un don de Dieu.
14 J’ai appris que tous les ouvrages que Dieu a créés demeurent à perpétuité ; et que nous ne pouvons ni rien ajouter, ni rien ôter, à tout ce que Dieu a fait, afin qu’on le craigne.
15 Ce qui a été, est encore ; ce qui doit être, a déjà été ; et Dieu rappelle ce qui est passé.

L’homme et la bête

16 J’ai vu sous le soleil l’impiété dans le lieu du jugement, et l’iniquité dans le lieu de la justice.
17 Et j’ai dit en mon cœur : Dieu jugera le juste et l’injuste ; et alors ce sera le temps de toutes choses.
18 J’ai dit en mon cœur touchant les enfants des hommes, que Dieu les éprouve, et qu’il fait voir qu’ils sont semblables aux bêtes.
19 C’est pourquoi les hommes meurent comme les bêtes, et leur sort est égal. Comme l’homme meurt, les bêtes meurent aussi. Les uns et les autres respirent de même, et l’homme n’a rien de plus que la bête : tout est soumis à la vanité ;
20 et tout tend en un même lieu. Ils ont tous été tirés de la terre, et ils retournent tous dans la terre.
21 Qui connaît si l’âme des enfants des hommes monte en haut, et si l’âme des bêtes descend en bas ?
22 Et j’ai reconnu qu’il n’y a rien de meilleur à l’homme que de se réjouir dans ses œuvres, et que c’est là son partage. Car qui pourra le mettre en état de connaître ce qui doit arriver après lui ?

Cette Bible est dans le domaine public.