×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Esaïe 10.24     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Esaïe 10.24
Segond 21


1 Malheur à ceux qui promulguent des règles injustes et à ceux qui transcrivent des décrets oppressifs
2 pour écarter les plus faibles des tribunaux et priver les plus humbles de mon peuple de leurs droits, pour faire des veuves leur proie et dépouiller les orphelins !
3 Que ferez-vous le jour où il interviendra, lorsque la dévastation arrivera de loin ? Vers qui fuirez-vous pour trouver de l’aide et où laisserez-vous votre gloire ?
4 Les uns seront courbés parmi les prisonniers, les autres tomberont parmi les condamnés à mort. Mais malgré tout cela, sa colère ne se détourne pas et sa puissance est encore déployée.

Jugement de l’Assyrie

5 Malheur à l’Assyrien, bâton de ma colère ! Le gourdin dans sa main, c’est l’instrument de ma colère.
6 Je l’ai lâché contre une nation impie, je l’ai fait marcher contre le peuple qui déclenche ma fureur, pour qu’il s’y livre au pillage et qu’il y fasse du butin, pour qu’il le piétine comme la boue des rues.
7 Cependant, le roi d’Assyrie ne voit pas la situation de cette manière et ce n’est pas le projet que forme son cœur ; il ne pense qu’à détruire, qu’à éliminer des nations, et pas en petit nombre !
8 En effet, il se dit : « Mes officiers ne sont-ils pas autant de rois ?
9 Le sort de Calno n’a-t-il pas été identique à celui de Karkemish, le sort de Hamath à celui d’Arpad, le sort de Samarie à celui de Damas ?
10 Puisque je me suis emparé des royaumes des faux dieux, alors que leurs sculptures sacrées étaient plus nombreuses qu’à Jérusalem et à Samarie,
11 ce que j’ai fait à Samarie et à ses faux dieux, je le ferai à Jérusalem et à ses statues. »
12 Cependant, lorsque moi, le Seigneur, j’aurai mis un terme à toute mon œuvre contre le mont Sion et contre Jérusalem, j’interviendrai contre le roi d’Assyrie à cause du fruit de son orgueil et de l’arrogance de son regard.
13 En effet, il se dit : « C’est par la force de ma main que j’ai agi, c’est par ma sagesse, car je suis intelligent. J’ai supprimé les frontières des peuples et pillé leurs trésors. Pareil à un héros, j’ai fait descendre de leur trône ceux qui y siégeaient.
14 J’ai fait main basse sur les richesses des peuples aussi facilement que sur un nid et j’ai ramassé toute la terre, comme on le fait pour des œufs abandonnés : il n’y a eu personne pour remuer l’aile, ouvrir le bec ou pousser un cri. »
15 La hache se vante-t-elle aux dépens de celui qui se sert d’elle ? La scie se montre-t-elle arrogante vis-à-vis de celui qui la manie ? C’est comme si le gourdin faisait bouger celui qui le brandit, comme si le bâton soulevait celui qui n’est pas un simple morceau de bois !
16 C’est pourquoi le Seigneur, l’Éternel, le maître de l’univers, enverra le dépérissement parmi ses robustes guerriers ; parmi ses dignitaires éclatera un incendie pareil à celui d’un feu.
17 La lumière d’Israël deviendra un feu et son Saint sera une flamme qui brûlera et dévastera ses buissons épineux et ses ronces en un seul jour,
18 qui fera entièrement disparaître la gloire de sa forêt et de son verger : elle ressemblera à un malade qui dépérit.
19 On pourra compter ce qui restera des arbres de sa forêt et un enfant sera capable d’écrire leur nombre.
20 Ce jour-là, le reste d’Israël et les rescapés de la famille de Jacob cesseront de s’appuyer sur celui qui les frappait ; ils s’appuieront vraiment sur l’Éternel, le Saint d’Israël.
21 Un reste, le reste de Jacob, reviendra vers le Dieu puissant.
22 Même si ton peuple, Israël, était pareil au sable de la mer, un reste seulement reviendra. La destruction est décidée, elle déborde de justice.
23 Et cette destruction qui a été décidée, le Seigneur, l’Éternel, le maître de l’univers, l’accomplira dans tout le pays.
24 Cependant, voici ce que dit le Seigneur, l’Éternel, le maître de l’univers : « Toi, mon peuple qui habites en Sion, n’aie pas peur de l’Assyrien ! Il te frappe à coups de bâton, il lève son gourdin contre toi comme le faisaient les Égyptiens,
25 mais encore un peu, très peu de temps, et ma fureur contre toi prendra fin : ma colère se dirigera contre lui pour le détruire. »
26 L’Éternel, le maître de l’univers, brandira le fouet contre lui tout comme il a frappé Madian au rocher d’Oreb, et il lèvera encore son bâton sur la mer comme il l’a fait en Égypte.
27 Ce jour-là, le fardeau qu’il faisait peser sur toi sera retiré, la domination qu’il exerçait sera écartée ; brisée, elle laissera place à la bénédiction.
28 Il marche sur Ajjath, traverse Migron, laisse ses bagages à Micmash.
29 Ils passent le défilé, ils couchent à Guéba. Rama tremble, Guibea, la ville de Saül, prend la fuite.
30 Pousse des cris d’angoisse, fille de Gallim ! Fais attention, Laïsha ! Malheur à toi, Anathoth !
31 Madména se disperse, les habitants de Guébim cherchent un refuge.
32 Le même jour, il fait halte à Nob et menace la montagne de la fille de Sion, la colline de Jérusalem.
33 Voici que le Seigneur, l’Éternel, le maître de l’univers, brise les branches avec violence : les plus hauts arbres sont abattus, les plus élevés sont jetés par terre.
34 Il taille avec le fer les buissons de la forêt et le Liban s’effondre sous les coups du Dieu puissant.

Texte de la Bible Version Segond 21
Copyright © 2007 Société Biblique de Genève
Reproduit avec aimable autorisation. Tous droits réservés.