×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  1 Samuel 4     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

1 Samuel 4
Nouvelle Bible Segond


Mort d’Éli et de ses deux fils

1 Ainsi la parole de Samuel était pour tout Israël Israël sortit à la rencontre des Philistins pour le combat. Ils dressèrent leur camp près d’Eben–Ezer, et les Philistins dressèrent leur camp à Apheq.
2 Les Philistins se rangèrent en ordre de bataille face à Israël, et le combat s’engagea. Israël fut battu par les Philistins, qui abattirent environ quatre mille hommes dans ses lignes sur le champ de bataille.
3 Le peuple rentra au camp, et les anciens d’Israël dirent : Pourquoi le SEIGNEUR nous a–t–il battus aujourd’hui devant les Philistins ? Allons prendre à Silo le coffre de l’alliance du SEIGNEUR ; qu’il vienne parmi nous et qu’il nous sauve de la main de nos ennemis !
4 Le peuple envoya un détachement à Silo, d’où l’on apporta le coffre de l’alliance du SEIGNEUR (YHWH) des Armées qui est assis sur les keroubim. Hophni et Phinéas, les deux fils d’Eli, étaient là avec le coffre de l’alliance de Dieu.
5 Lorsque le coffre de l’alliance du SEIGNEUR arriva au camp, tout Israël lança une grande acclamation ; la terre en fut ébranlée.
6 Les Philistins entendirent l’acclamation ; ils dirent : Qu’est–ce donc que cette grande acclamation dans le camp des Hébreux ? Ils surent ainsi que le coffre du SEIGNEUR était arrivé au camp.
7 Les Philistins eurent peur ; ils disaient : Dieu est arrivé au camp ! Quel malheur pour nous ! Rien ne sera plus comme d’habitude !
8 Quel malheur pour nous ! Qui nous délivrera de la main de ces dieux formidables ? Ce sont ces dieux qui ont frappé les Égyptiens de toutes sortes de fléaux dans le désert.
9 Soyez forts, soyez des hommes, Philistins, de peur que vous ne soyez soumis aux Hébreux comme ils vous ont été soumis ! Soyez des hommes et combattez !
10 Les Philistins livrèrent donc bataille, et Israël fut battu. Chacun s’enfuit à sa tente. La défaite fut très grande, et il tomba trente mille fantassins en Israël.
11 Le coffre de Dieu fut pris ; Hophni et Phinéas, les deux fils d’Eli, moururent.
12 Un homme de Benjamin accourut du front et arriva à Silo le même jour, les vêtements déchirés et la tête couverte de terre.
13 Lorsqu’il arriva, Eli était en train de guetter, assis sur son siège près de la route, car son cœur tremblait pour le coffre de Dieu. À son arrivée, l’homme annonça la nouvelle, et toute la ville se mit à pousser des cris.
14 Quand il entendit les cris, Eli demanda : Qu’est–ce que ce tumulte ? L’homme s’empressa de venir annoncer la nouvelle à Eli.
15 Or Eli avait quatre–vingt–dix–huit ans, il avait les yeux fixes et ne pouvait plus voir.
16 L’homme dit à Eli : J’arrive du front ; moi, je me suis enfui du front aujourd’hui. Eli lui demanda : Que s’est–il passé, mon fils ?
17 Celui qui apportait la nouvelle répondit : Israël a fui devant les Philistins, et le peuple a subi une grande défaite ; même Hophni et Phinéas, tes deux fils, sont morts ; et le coffre de Dieu a été pris !
18 À peine avait–il évoqué le coffre de Dieu qu’Eli tomba à la renverse de son siège, près de la porte de la ville ; il se rompit la nuque et mourut ; car c’était un homme vieux et pesant. Il avait été juge en Israël pendant quarante ans.
19 Sa belle–fille, la femme de Phinéas, était enceinte ; elle était sur le point d’accoucher. Lorsqu’elle apprit que le coffre de Dieu avait été pris et que son beau–père et son mari étaient morts, elle se courba et accoucha, car les douleurs l’avaient saisie.
20 Comme elle allait mourir, celles qui se tenaient auprès d’elle lui dirent : N’aie pas peur : tu as mis au monde un fils ! Mais elle ne répondit pas, elle ne voulut pas y prêter attention.
21 Elle appela le garçon I–Kabod (« Où est la gloire ? »), en disant : La gloire est exilée d’Israël ! — c’était à cause de la prise du coffre de Dieu et à cause de son beau–père et de son mari.
22 Elle dit : La gloire est exilée d’Israël, car le coffre de Dieu a été pris !

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.