×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Philippiens 2     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Philippiens 2
Nouvelle Bible Segond


1 S’il y a donc quelque encouragement dans le Christ, s’il y a quelque réconfort de l’amour, s’il y a quelque communion de l’Esprit, s’il y a quelque tendresse et quelque magnanimité,
2 comblez ma joie en étant bien d’accord ; ayez un même amour, une même âme, une seule pensée ;
3 ne faites rien par ambition personnelle ni par vanité ; avec humilité, au contraire, estimez les autres supérieurs à vous–mêmes.
4 Que chacun, au lieu de regarder à ce qui lui est propre, s’intéresse plutôt aux autres.
5 Ayez entre vous les dispositions qui sont en Jésus–Christ :
6 lui qui était vraiment divin, il ne s’est pas prévalu d’un rang d’égalité avec Dieu,
7 mais il s’est vidé de lui–même en se faisant vraiment esclave, en devenant semblable aux humains ; reconnu à son aspect comme humain,
8 il s’est abaissé lui–même en devenant obéissant jusqu’à la mort — la mort sur la croix.
9 C’est pourquoi Dieu l’a souverainement élevé et lui a accordé le nom qui est au–dessus de tout nom,
10 pour qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre,
11 et que toute langue reconnaisse que Jésus–Christ est le Seigneur à la gloire de Dieu, le Père.
12 Ainsi, mes bien–aimés, comme vous avez toujours obéi, non pas seulement en fonction de ma présence mais d’autant plus maintenant, en mon absence, mettez en œuvre votre salut avec crainte et tremblement.
13 Car c’est Dieu qui opère en vous le vouloir et le faire pour son bon plaisir.
14 Faites tout sans maugréer ni discuter,
15 pour être irréprochables et purs, enfants de Dieu sans défaut au milieu d’une génération perverse et dévoyée, dans laquelle vous brillez comme les lumières du monde,
16 en portant la parole de la vie. Ce sera ma fierté, au jour du Christ : ainsi je n’aurai pas couru en vain, je ne me serai pas donné de la peine en vain.
17 Mais même si je dois être répandu comme une libation sur le sacrifice qu’est le service de votre foi, je m’en réjouis, et je me réjouis avec vous tous ;
18 vous aussi, réjouissez–vous–en ; réjouissez–vous avec moi !

Missions de Timothée et d’Épaphrodite

19 J’espère, dans le Seigneur Jésus, vous envoyer bientôt Timothée, pour être moi–même rasséréné par les nouvelles que j’aurai de vous ;
20 car je n’ai personne d’autre qui partage mes sentiments, pour s’inquiéter sincèrement de votre situation ;
21 tous les autres, en effet, cherchent leurs propres intérêts et non pas ceux de Jésus–Christ.
22 Mais lui, vous savez qu’il a fait ses preuves : tel un enfant auprès de son père, il a travaillé avec moi, comme un esclave, pour la bonne nouvelle.
23 J’espère donc vous l’envoyer dès que je verrai clair dans ma situation ;
24 je suis d’ailleurs persuadé, dans le Seigneur, que je viendrai bientôt moi–même.
25 J’ai estimé nécessaire de vous renvoyer Épaphrodite, mon frère, mon collaborateur et mon compagnon d’armes, l’apôtre que vous m’aviez envoyé en le chargeant de pourvoir à mes besoins ;
26 comme il a une vive affection pour vous tous, il était fort peiné que vous ayez appris sa maladie.
27 Il a été malade, en effet, et tout près de la mort ; mais Dieu a eu compassion de lui — et non pas seulement de lui, mais aussi de moi, pour que je n’aie pas tristesse sur tristesse.
28 Je l’ai donc envoyé avec beaucoup d’empressement, pour que vous vous réjouissiez de le revoir, et que je sois moi–même moins triste.
29 Accueillez–le, dans le Seigneur, avec une joie entière ; honorez de telles personnes ;
30 car c’est pour l’œuvre du Christ qu’il a été près de mourir ; il a risqué sa vie afin de suppléer à votre absence dans votre service pour moi.

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.