×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Deutéronome 4.33     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Deutéronome 4.33
Nouvelle Bible Segond


Appel à découvrir la sagesse de la loi

1 Maintenant, Israël, écoute les prescriptions et les règles que je vous apprends pour que vous les mettiez en pratique, afin que vous viviez et que vous entriez en possession du pays que le SEIGNEUR, le Dieu de vos pères, vous donne.
2 Vous n’ajouterez rien à la parole que j’institue pour vous, et vous n’en retrancherez rien ; vous observerez les commandements du SEIGNEUR, votre Dieu, tels que je les institue pour vous.
3 Vos yeux ont vu ce que le SEIGNEUR a fait à Baal–Péor : le SEIGNEUR, ton Dieu, a détruit de ton sein tout homme qui avait suivi le Baal de Péor.
4 Mais vous qui vous êtes attachés au SEIGNEUR, votre Dieu, vous êtes tous vivants aujourd’hui.
5 Regardez, je vous ai appris des prescriptions et des règles, comme le SEIGNEUR, mon Dieu, me l’a ordonné, afin que vous les mettiez en pratique dans le pays où vous entrez pour en prendre possession.
6 Vous les observerez et vous les mettrez en pratique ; ce sera là votre sagesse et votre intelligence aux yeux des peuples qui entendront parler de toutes ces prescriptions ; ils diront : « Cette grande nation est vraiment un peuple sage et intelligent ! »
7 Quelle est donc la grande nation qui aurait des dieux aussi proches d’elle que le SEIGNEUR (YHWH), notre Dieu, l’est de nous chaque fois que nous l’invoquons ?
8 Et quelle est la grande nation qui ait des prescriptions et des règles justes, comme toute cette loi que je place devant vous aujourd’hui ?
9 Seulement, prends garde à toi et veille bien sur toi–même, tous les jours de ta vie, de peur que tu n’oublies les choses que tes yeux ont vues et qu’elles ne s’éloignent de ton cœur ; fais–les connaître à tes fils et aux fils de tes fils.
10 Le jour où tu t’es tenu devant le SEIGNEUR, ton Dieu, à l’Horeb, lorsque le SEIGNEUR m’a dit : « Rassemble auprès de moi le peuple ; je veux leur faire entendre mes paroles, pour qu’ils apprennent à me craindre tous les jours qu’ils vivront sur la terre, et pour qu’ils les apprennent à leurs fils »,
11 vous vous êtes présentés, debout, au pied de la montagne. La montagne était toute en feu, jusqu’au cœur du ciel. Il y avait des ténèbres, des nuées, une obscurité épaisse.
12 Le SEIGNEUR vous a parlé du milieu du feu ; vous avez entendu des paroles, mais vous n’avez pas vu de forme ; il n’y avait qu’une voix.
13 Il vous a exposé son alliance, l’alliance selon laquelle il vous a ordonné d’agir, les Dix paroles ; il les a écrites sur deux tablettes de pierre.
14 En ce temps–là, le SEIGNEUR m’a ordonné de vous apprendre des prescriptions et des règles, afin que vous les mettiez en pratique dans le pays vers lequel vous passez pour en prendre possession.
15 Puisque vous n’avez vu aucune forme le jour où le SEIGNEUR vous a parlé du milieu du feu, à l’Horeb, prenez bien garde à vous,
16 de peur que vous ne vous pervertissiez et que vous ne vous fassiez une statue, la forme d’une effigie, quelle qu’elle soit — le modèle d’un homme ou d’une femme,
17 le modèle d’une bête qui est sur la terre, quelle qu’elle soit, le modèle d’un oiseau qui vole dans le ciel, quel qu’il soit,
18 le modèle d’une bestiole qui fourmille sur la terre, quelle qu’elle soit, le modèle d’un poisson qui est dans les eaux au–dessous de la terre, quel qu’il soit ;
19 de peur que, levant les yeux vers le ciel, et voyant le soleil, la lune et les étoiles, toute l’armée du ciel, tu ne te laisses entraîner à te prosterner devant eux et à les servir : ceux–là, le SEIGNEUR, ton Dieu, les a donnés en partage à tous les peuples, sous le ciel tout entier.
20 Mais vous, le SEIGNEUR vous a pris et vous a fait sortir de l’Égypte, ce creuset à fondre le fer, afin que vous soyez son peuple, son patrimoine — voilà pourquoi il en est ainsi en ce jour.
21 Le SEIGNEUR s’est mis en colère contre moi à cause de vous ; il a juré que je ne passerais pas le Jourdain et que je n’entrerais pas dans le bon pays que le SEIGNEUR, ton Dieu, te donne comme patrimoine.
22 Moi donc, je meurs en ce pays–ci : je ne passerai pas le Jourdain ; mais vous, vous le passez et vous prendrez possession de ce bon pays.
23 Prenez garde à vous, de peur que vous n’oubliiez l’alliance que le SEIGNEUR, votre Dieu, a conclue avec vous et que vous ne vous fassiez une statue, une forme de quoi que ce soit, contrairement à ce que le SEIGNEUR, ton Dieu, t’a ordonné.
24 Car le SEIGNEUR, ton Dieu, est un feu dévorant, un Dieu à la passion jalouse.
25 Lorsque tu auras des fils et des petits–fils, lorsque vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous pervertissez, si vous faites une statue, une forme de quoi que ce soit, si vous contrariez le SEIGNEUR , ton Dieu, en faisant ce qui lui déplaît
26 —j’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre — vous disparaîtrez bien vite du pays dont vous allez prendre possession après avoir passé le Jourdain ; vous n’y prolongerez pas vos jours : vous serez détruits.
27 Le SEIGNEUR vous dispersera parmi les peuples, et vous ne resterez qu’un petit nombre d’hommes parmi les nations où le SEIGNEUR vous emmènera.
28 Là, vous servirez des dieux qui sont l’œuvre de mains humaines, du bois et de la pierre, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni manger, ni sentir.
29 De là vous rechercherez le SEIGNEUR, ton Dieu ; tu le trouveras, si tu le cherches de tout ton cœur et de toute ton âme.
30 Dans ta détresse, quand toutes ces paroles t’atteindront, dans la suite des temps, tu reviendras au SEIGNEUR, ton Dieu, et tu l’écouteras ;
31 car le SEIGNEUR, ton Dieu, est un Dieu compatissant ; il ne t’abandonnera pas, il ne te détruira pas ; il n’oubliera pas l’alliance qu’il a jurée à tes pères.
32 Informe–toi, je te prie, sur le passé, sur les jours qui t’ont précédé, depuis le jour où Dieu a créé l’homme sur la terre, et d’une extrémité du ciel à l’autre. S’est–il jamais produit quoi que ce soit d’aussi grand ? A–t–on jamais entendu chose semblable ?
33 Un peuple a–t–il jamais entendu la voix d’un dieu parlant du milieu du feu, comme toi, tu l’as entendue, en restant en vie ?
34 Un dieu a–t–il jamais tenté de venir prendre une nation du sein d’une autre nation au moyen d’épreuves, de signes, de prodiges et de combats, d’une main forte, d’un bras étendu, par des interventions grandes et redoutables — tout ce que le SEIGNEUR (YHWH), votre Dieu, a fait pour vous en Égypte, sous tes yeux ?
35 Tu as donc été éclairé, pour savoir que c’est le SEIGNEUR (YHWH) qui est Dieu ; il n’y en a pas d’autre que lui.
36 Depuis le ciel, il t’a fait entendre sa voix pour t’instruire ; sur la terre, il t’a fait voir son grand feu, et tu as entendu ses paroles du milieu du feu ;
37 parce qu’il a aimé tes pères et qu’il a choisi leur descendance après eux, il t’a fait lui–même sortir d’Égypte par sa grande puissance ;
38 il a dépossédé devant toi des nations plus grandes et plus fortes que toi, afin de te faire entrer dans leur pays et de te le donner comme patrimoine — voilà pourquoi il en est ainsi en ce jour.
39 Tu sauras donc aujourd’hui — et tu y réfléchiras — que c’est le SEIGNEUR (YHWH) qui est Dieu dans le ciel, en haut, et sur la terre, en bas ; il n’y en a pas d’autre ;
40 tu observeras ses prescriptions et ses commandements, tels que je les institue pour toi aujourd’hui, afin que tu sois heureux, toi et tes fils après toi, et que tu prolonges tes jours sur la terre que le SEIGNEUR, ton Dieu, te donne pour toujours.
41 Alors Moïse mit à part trois villes en Transjordanie, du côté du soleil levant,
42 afin qu’elles servent de refuge au meurtrier qui aurait tué son prochain par méprise, alors que d’habitude il ne le détestait pas, pour qu’il puisse s’enfuir dans l’une de ces villes et rester en vie.
43 Bétser, dans le désert, sur le plateau, pour les Rubénites ; Ramoth, au Galaad, chez les Gadites ; et Golân, au Bashân, chez les Manassites.

Rappel des dix commandements

44 Telle est la loi que Moïse plaça devant les Israélites.
45 Tels sont les préceptes, les prescriptions et les règles que Moïse énonça pour les Israélites quand ceux–ci sortirent d’Égypte.
46 C’était en Transjordanie, dans la vallée, en face de Beth–Péor, au pays de Sihôn, roi des Amorites, qui habitait à Heshbôn et qui fut battu par Moïse et les Israélites, quand ceux–ci sortirent d’Égypte.
47 Ils prirent possession de son pays et du pays d’Og, roi du Bashân. Ces deux rois des Amorites étaient en Transjordanie, du côté du soleil levant,
48 depuis Aroër, qui est sur la rive de l’oued Arnon, jusqu’au mont Siôn (c’est–à–dire l’Hermon),
49 dans toute la plaine aride, en Transjordanie, du côté du soleil levant, jusqu’à la mer de la plaine aride, sous les pentes du Pisga.

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.