×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Corinthiens 10     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Corinthiens 10
Nouvelle Bible Segond


Défense de l’apostolat de Paul

Faiblesse et autorité de Paul

1 Moi, Paul, je vous y encourage par la douceur et la bienveillance du Christ, — moi qui suis humble en face de vous et qui, de loin, suis plein de hardiesse à votre égard —
2 je vous en prie : que je n’aie pas, une fois présent, à montrer ma confiance sous forme de hardiesse, comme je compte bien oser le faire à l’encontre de ceux qui estiment que nous vivons selon la chair.
3 En effet, si c’est bien dans la chair que nous vivons, ce n’est pas selon la chair que nous combattons.
4 Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas celles de la chair ; cependant elles ont le pouvoir, du fait de Dieu, de démolir des forteresses. Nous démolissons les raisonnements
5 et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous nous emparons de toute pensée pour l’amener, captive, à l’obéissance du Christ.
6 Nous sommes prêts aussi à faire justice de toute désobéissance, lorsque votre obéissance à vous sera complète.
7 Regardez les choses en face ! Si quelqu’un est persuadé qu’il appartient au Christ, qu’il tienne également compte de ceci : s’il appartient au Christ, nous aussi !
8 Et quand même je serais un peu trop fier de l’autorité que le Seigneur nous a donnée, pour vous construire et non pour vous démolir, je n’en aurais pas honte ;
9 mais je ne veux pas paraître vous intimider par mes lettres.
10 « Car ses lettres, dit–on, sont sévères et fortes ; mais, lorsqu’il est présent en personne, il est faible, et sa parole est méprisable. »
11 Qu’il tienne compte de ceci, celui qui parle de la sorte : tels nous sommes en parole dans nos lettres, étant absents, tels aussi nous serons en œuvre, une fois présents.
12 Nous n’oserions pas nous égaler ou nous comparer à quelques–uns de ceux qui se recommandent eux–mêmes. D’ailleurs, en se mesurant à leur propre mesure et en se comparant à eux–mêmes, ceux–là manquent d’intelligence.
13 Quant à nous, nous ne voudrions pas faire les fiers hors de toute mesure ; nous prendrons au contraire pour mesure le domaine que Dieu nous a départi en nous faisant parvenir aussi jusqu’à vous.
14 Nous ne dépassons pas nos limites, comme si nous n’étions pas parvenus jusqu’à vous ; car c’est bien jusqu’à vous que nous sommes arrivés avec la bonne nouvelle du Christ.
15 Nous ne mettons pas, hors de toute mesure, notre fierté dans les travaux d’autrui. Mais nous avons l’espérance, si votre foi augmente, de devenir encore plus grands parmi vous, dans notre propre domaine,
16 en annonçant la bonne nouvelle dans les régions situées au–delà de chez vous, au lieu de mettre notre fierté en ce qui a déjà été fait dans le domaine d’autrui.
17 Que le fier mette sa fierté dans le Seigneur !
18 Car ce n’est pas celui qui se recommande lui–même qui est approuvé, c’est celui que le Seigneur recommande.

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.