×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Actes 7     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Actes 7
Nouvelle Bible Segond


1 Le grand prêtre dit alors : En est–il bien ainsi ?
2 Etienne répondit : Mes frères, mes pères, écoutez ! Le Dieu glorieux est apparu à Abraham, notre père, lorsqu’il était en Mésopotamie, avant qu’il habite Harrân,
3 et il lui a dit : Sors de ton pays et de ta famille, et va dans le pays que je te montrerai.
4 Il est alors sorti du pays des Chaldéens et il a habité Harrân. De là, après la mort de son père, Dieu l’a fait passer dans ce pays que vous habitez maintenant ;
5 il ne lui a donné aucun héritage dans ce pays, pas même de quoi poser un pied, mais il a promis de lui en donner la possession, ainsi qu’à sa descendance après lui — alors qu’il n’avait pas d’enfant.
6 Dieu a parlé ainsi : Sa descendance sera exilée dans un pays étranger ; on la réduira en esclavage et on la maltraitera pendant quatre cents ans.
7 Mais la nation dont ils auront été les esclaves, c’est moi qui la jugerai, dit Dieu ; après cela, ils sortiront et me rendront un culte dans ce lieu–ci.
8 Puis Dieu lui a donné l’alliance de la circoncision ; ainsi Abraham a engendré Isaac et l’a circoncis le huitième jour ; Isaac a fait de même pour Jacob, et Jacob pour les douze patriarches.
9 Les patriarches, jaloux de Joseph, l’ont vendu pour qu’on l’emmène en Égypte. Mais Dieu était avec lui
10 et il l’a délivré de toutes ses détresses ; il lui a accordé grâce et sagesse devant le pharaon, le roi d’Égypte, qui l’a nommé dirigeant de l’Égypte et de toute sa maison.
11 Or une famine est survenue dans toute l’Égypte et en Canaan. La détresse était grande, et nos pères ne trouvaient pas de quoi se nourrir.
12 Jacob a appris qu’il y avait du blé en Égypte et il y a envoyé nos pères une première fois.
13 La seconde fois, Joseph s’est fait reconnaître de ses frères, et l’origine de Joseph est devenue manifeste pour le pharaon.
14 Puis Joseph a envoyé chercher Jacob, son père, et toute la famille, composée de soixante–quinze personnes.
15 Jacob est descendu en Égypte, et il est mort, ainsi que nos pères ;
16 ils ont été transportés à Sichem et mis dans le tombeau qu’Abraham avait acheté, à prix d’argent, aux fils de Hamor, à Sichem.
17 Comme le temps approchait où devait s’accomplir la promesse par laquelle Dieu s’était engagé envers Abraham, le peuple s’est accru et multiplié en Égypte,
18 jusqu’à ce que se lève sur l’Égypte un autre roi qui n’avait pas connu Joseph.
19 Ce roi s’est joué de notre peuple ; il a maltraité nos pères, il leur a fait abandonner leurs nouveau–nés pour que ceux–ci ne restent pas en vie.
20 En ce temps–là est né Moïse, qui était beau aux yeux de Dieu. Il a été élevé trois mois dans la maison de son père ;
21 et quand il a été abandonné, la fille du pharaon l’a recueilli et l’a élevé comme son fils.
22 Moïse a été élevé dans toute la sagesse des Égyptiens, et il était puissant dans ses paroles et dans ses œuvres.
23 Lorsqu’il a eu quarante ans révolus, la pensée lui est venue de visiter ses frères, les Israélites.
24 Il en a vu un qu’on maltraitait ; il a pris sa défense et il a fait justice à l’opprimé en frappant l’Égyptien.
25 — Ses frères comprendraient, pensait–il, que Dieu leur donnait le salut par son entremise ; mais ils ne l’ont pas compris. —
26 Le jour suivant, il leur est apparu alors qu’ils se battaient ; il a essayé de les réconcilier, de leur faire faire la paix, en disant : Vous êtes frères ! Pourquoi vous maltraitez–vous l’un l’autre ?
27 Mais celui qui maltraitait son prochain l’a repoussé en disant : Qui t’a fait chef et juge sur nous ?
28 Veux–tu me supprimer, toi, de la même manière que tu as supprimé l’Égyptien hier ?
29 À cette parole, Moïse s’est enfui pour s’exiler au pays de Madiân, où il a engendré deux fils.
30 Quarante ans plus tard, un ange lui est apparu au désert du mont Sinaï, dans la flamme d’un buisson en feu.
31 En le voyant, Moïse s’est étonné de cette vision, et comme il s’approchait pour regarder, la voix du Seigneur advint :
32 C’est moi, le Dieu de tes pères, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob ! Moïse, tout tremblant, n’osait pas regarder.
33 Le Seigneur lui dit : Retire tes sandales de tes pieds, car le lieu où tu te tiens est une terre sacrée.
34 J’ai bien vu le malheur de mon peuple qui est en Égypte, j’ai entendu ses soupirs : je suis descendu pour le délivrer. Maintenant viens : je t’enverrai en Égypte.
35 Ce Moïse qu’ils avaient renié en disant : « Qui t’a fait chef et juge ? », c’est lui que Dieu a envoyé comme chef et comme rédempteur, avec l’aide de l’ange qui lui était apparu dans le buisson.
36 C’est lui qui les a fait sortir en produisant des prodiges et des signes en Égypte, à la mer Rouge et au désert, pendant quarante ans.
37 C’est ce Moïse qui a dit aux Israélites : Dieu suscitera pour vous, d’entre vos frères, un prophète comme moi.
38 C’est lui qui, dans l’assemblée au désert, était avec l’ange qui lui parlait sur le mont Sinaï et avec nos pères ; il a reçu des paroles vivantes pour nous les donner.
39 Nos pères n’ont pas voulu lui obéir, mais ils l’ont repoussé ; dans leur cœur, ils sont retournés en Égypte,
40 en disant à Aaron : Fais–nous des dieux qui aillent devant nous ; car ce Moïse qui nous a fait sortir d’Égypte, nous ne savons pas ce qui est advenu de lui.
41 En ces jours–là, ils se sont fabriqué un taurillon ; ils ont apporté un sacrifice à l’idole et ils ont fait la fête avec les œuvres de leurs mains.
42 Alors Dieu s’est détourné d’eux et les a livrés au culte de l’armée du ciel, ainsi qu’il est écrit dans le livre des prophètes : Est–ce à moi que vous avez offert des victimes et des sacrifices pendant quarante ans au désert, maison d’Israël ?
43 Vous avez porté la tente de Moloch et l’étoile de votre dieu Raiphân, ces figures que vous avez faites pour vous prosterner devant Elles !aussi je vous exilerai au–delà de Babylone.
44 Nos pères avaient au désert la tente du Témoignage, ainsi que celui qui parlait à Moïse avait ordonné de la faire, d’après le modèle qu’il avait vu.
45 Après l’avoir reçue, nos pères l’ont introduite, avec Josué, dans la possession des nations que Dieu a chassées devant eux. Elle y est restée jusqu’aux jours de David,
46 qui a trouvé grâce aux yeux de Dieu et qui a demandé de trouver une demeure pour la maison de Jacob.
47 Mais c’est Salomon qui lui a construit une maison.
48 Cependant le Très–Haut n’habite pas dans ce qui est fabriqué par des mains humaines, comme dit le prophète :
49 Le ciel est mon trône, et la terre mon marchepied. Quelle maison me construirez–vous, dit le Seigneur, quel sera le lieu de mon repos ?
50 N’est–ce pas ma main qui a fait tout cela ?
51 Hommes rétifs, incirconcis de cœur et d’oreilles, vous vous opposez toujours à l’Esprit saint, vous comme vos pères !
52 Lequel des prophètes vos pères n’ont–ils pas persécuté ? Ils ont tué ceux qui annonçaient d’avance la venue du Juste que vous, maintenant, vous avez livré et assassiné,
53 vous qui avez reçu la loi communiquée par des anges et qui ne l’avez pas observée !
54 Ce qu’ils entendaient les exaspérait ; ils grinçaient des dents contre lui.
55 Mais Etienne, rempli d’Esprit saint, fixa le ciel et vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu.
56 Il dit : Je vois les cieux ouverts et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu !
57 Ils poussèrent alors de grands cris, en se bouchant les oreilles ; tous ensemble ils se précipitèrent sur lui,
58 le chassèrent hors de la ville et le lapidèrent. Les témoins avaient déposé leurs vêtements aux pieds d’un jeune homme appelé Saul.
59 Tandis qu’ils le lapidaient, Etienne priait en disant : Seigneur Jésus, reçois mon esprit !
60 Puis il se mit à genoux et cria : Seigneur, ne les charge pas de ce péché ! Et, après avoir dit cela, il s’endormit dans la mort.

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.