×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Jean 9.17     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Jean 9.17
Nouvelle Bible Segond


Guérison d’un aveugle-né

1 En passant, il vit un homme aveugle de naissance.
2 Ses disciples lui demandèrent : Rabbi, qui a péché, lui ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle ?
3 Jésus répondit : Ce n’est pas que lui ou ses parents aient péché ; c’est pour que les œuvres de Dieu se manifestent en lui.
4 Tant qu’il fait jour, il faut que nous accomplissions les œuvres de celui qui m’a envoyé ; la nuit vient où personne ne peut faire aucune œuvre.
5 Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde.
6 Après avoir dit cela, il cracha par terre et fit de la boue avec sa salive. Puis il appliqua cette boue sur les yeux de l’aveugle
7 et lui dit : Va te laver au bassin de Siloam — ce qui se traduit « Envoyé ». Il y alla et se lava ; quand il revint, il voyait.
8 Ses voisins et ceux qui auparavant l’avaient vu mendiant disaient : N’est–ce pas là celui qui était assis à mendier ?
9 Les uns disaient : C’est lui ! D’autres disaient : Non, il lui ressemble ! Lui–même disait : C’est moi !
10 Ils lui disaient donc : Comment tes yeux se sont–ils ouverts ?
11 Il répondit : L’homme qu’on appelle Jésus a fait de la boue, il me l’a appliquée sur les yeux et il m’a dit : Va te laver à Siloam. J’y suis donc allé, je me suis lavé et j’ai retrouvé la vue.
12 Ils lui dirent : Où est–il, celui–là ? Il répondit : Je ne sais pas.
13 Ils conduisent vers les pharisiens celui qui avait été aveugle.
14 — Or c’était un jour de sabbat que Jésus avait fait de la boue et lui avait ouvert les yeux. —
15 À leur tour, les pharisiens lui demandèrent comment il avait retrouvé la vue. Il leur dit : Il a mis de la boue sur mes yeux, je me suis lavé et je vois.
16 Aussi quelques–uns des pharisiens disaient : Cet homme n’est pas issu de Dieu, puisqu’il n’observe pas le sabbat. D’autres disaient : Comment un homme pécheur peut–il produire de tels signes ? Et il y avait division parmi eux.
17 Ils disent encore à l’aveugle : Toi, que dis–tu de lui, puisqu’il t’a ouvert les yeux ? Il répondit : C’est un prophète.
18 Les Juifs ne crurent pas qu’il avait été aveugle et qu’il avait retrouvé la vue, avant d’avoir appelé ses parents.
19 Ils leur demandèrent : Est–ce là votre fils, dont vous, vous dites qu’il est né aveugle ? Comment se fait–il donc qu’il voie maintenant ?
20 Ses parents répondirent : Nous savons que c’est notre fils et qu’il est né aveugle ;
21 mais comment il se fait qu’il voie maintenant, nous ne le savons pas, et qui lui a ouvert les yeux, nous, nous ne le savons pas non plus. Interrogez–le, il est assez grand pour parler lui–même de ce qui le concerne.
22 Ses parents dirent cela parce qu’ils avaient peur des Juifs ; car déjà les Juifs s’étaient mis d’accord : si quelqu’un reconnaissait en lui le Christ, il serait exclu de la synagogue.
23 C’est pourquoi ses parents dirent : Il est assez grand, interrogez–le.
24 Les pharisiens appelèrent une seconde fois l’homme qui avait été aveugle et lui dirent : Donne gloire à Dieu ; nous savons, nous, que cet homme est un pécheur.
25 Il répondit : Si c’est un pécheur, je ne sais pas ; je sais une chose : j’étais aveugle, maintenant je vois.
26 Ils lui dirent : Que t’a–t–il fait ? Comment t’a–t–il ouvert les yeux ?
27 Il leur répondit : Je vous l’ai déjà dit, et vous n’avez pas entendu ; pourquoi voulez–vous l’entendre à nouveau ? Voulez–vous, vous aussi, devenir ses disciples ?
28 Ils l’insultèrent et dirent : C’est toi qui es disciple de celui–là ; nous, nous sommes disciples de Moïse.
29 Nous, nous savons que Dieu a parlé à Moïse ; mais celui–ci, nous ne savons d’où il est.
30 L’homme leur répondit : Voilà bien ce qui est étonnant, que vous, vous ne sachiez pas d’où il est, alors qu’il m’a ouvert les yeux !
31 Nous savons que Dieu n’entend pas les pécheurs ; mais si quelqu’un honore Dieu et fait sa volonté, celui–là, il l’entend.
32 Jamais encore on n’a entendu dire que quelqu’un ait ouvert les yeux d’un aveugle–né.
33 Si celui–ci n’était pas issu de Dieu, il ne pourrait rien faire.
34 Ils lui répondirent : Toi, tu es né tout entier dans le péché, et c’est toi qui nous instruis ! Et ils le chassèrent dehors.
35 Jésus entendit dire qu’ils l’avaient chassé dehors. Il le trouva et lui dit : Toi, mets–tu ta foi dans le Fils de l’homme ?
36 Il répondit : Qui est–il, Seigneur, pour que je mette ma foi en lui ?
37 Jésus lui dit : Tu l’as vu ; celui qui parle avec toi, c’est lui.
38 Alors il dit : Je crois, Seigneur. Et il se prosterna devant lui.
39 Et Jésus dit : Moi, je suis venu dans ce monde pour un jugement : afin que ceux qui ne voient pas voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles.
40 Après avoir entendu cela, quelques pharisiens qui étaient avec lui lui dirent : Nous aussi, nous sommes aveugles ?
41 Jésus leur répondit : Si vous étiez aveugles, vous n’auriez pas de péché. Mais maintenant vous dites : « Nous voyons » ; aussi votre péché demeure.

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.