×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Esaïe 59.15     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Esaïe 59.15
Nouvelle Bible Segond


Crimes et jugement de Juda

1 Non, le bras du SEIGNEUR n’est pas trop court pour sauver, son oreille n’est pas trop dure pour entendre.
2 Ce sont vos fautes qui vous séparent de votre Dieu, ce sont vos péchés qui le détournent de vous, qui l’empêchent de vous entendre.
3 Car vos mains sont souillées de sang vos doigts de fautes ; vos lèvres profèrent le mensonge, votre langue murmure l’injustice.
4 Personne ne porte plainte avec justice, personne n’entre en jugement avec probité ; on met sa confiance dans le chaos, et on tient des discours d’illusion ; on conçoit l’oppression, et on met au monde le mal.
5 Ils font éclore des œufs d’aspic et tissent des toiles d’araignée. Celui qui mange de leurs œufs en meurt ; et, si l’on en brise un, il en éclot un cobra.
6 Leurs toiles ne suffisent pas à faire un vêtement, ils ne peuvent se couvrir de leurs œuvres ; leurs œuvres sont des œuvres malfaisantes, des actes de violence sont dans leurs mains.
7 Leurs pieds courent au mal, ils ont hâte de répandre du sang innocent ; leurs pensées sont malfaisantes, ravage et désastre sont sur leurs routes.
8 Ils ne connaissent pas le chemin de la paix, il n’y a pas d’équité sur leurs traces ; ils se font des sentiers tortueux : quiconque y marche ne connaît pas la paix.
9 C’est pourquoi l’équité reste loin de nous, la justice ne nous atteint pas ; nous espérions la lumière, et ce sont les ténèbres — la clarté, et nous marchons dans l’obscurité.
10 Nous tâtonnons comme des aveugles le long d’un mur, nous tâtonnons comme des gens sans yeux ; nous trébuchons à midi comme au crépuscule, au milieu de l’abondance nous sommes comme les morts.
11 Nous grognons tous comme des ours, nous gémissons comme des colombes ; nous espérions l’équité, mais rien ! — le salut, mais il est loin de nous !
12 Car nos transgressions sont nombreuses devant toi, et nos péchés témoignent contre nous ; nos transgressions sont avec nous, et nous connaissons nos fautes :
13 révoltes et trahisons envers le SEIGNEUR, reculs loin de notre Dieu ; paroles de violence et de subversion, paroles mensongères conçues et méditées dans le cœur,
14 de sorte que l’équité recule, que la justice se tient éloignée ; la loyauté trébuche sur la place publique, la droiture ne peut accéder.
15 La loyauté a disparu, et celui qui s’éloigne du mal est une proie. Le SEIGNEUR voit qu’il n’y a plus d’équité, et cela lui déplaît.
16 Il voit qu’il n’y a pas un seul homme ; il est atterré, parce que personne n’intervient. Alors son bras lui assure la victoire, sa justice lui sert d’appui.
17 Il se revêt de la justice comme d’une cuirasse, il met sur sa tête le casque du salut ; comme d’une tunique il se revêt de vêtements de vengeance, il s’enveloppe de passion jalouse comme d’un manteau.
18 Il paiera de retour chacun comme il le mérite : la fureur à ses adversaires, à ses ennemis ce qu’ils méritent ; il paiera de retour les îles comme elles le méritent.
19 On craindra le nom du SEIGNEUR depuis le couchant et sa gloire depuis le levant ; quand l’adversaire viendra comme un fleuve, le souffle du SEIGNEUR le mettra en fuite.
20 Un rédempteur vient pour Sion, pour les gens de Jacob qui reviennent de leur révolte—déclaration du SEIGNEUR.
21 Quant à moi, telle est mon alliance avec eux, dit le SEIGNEUR : mon souffle, qui est sur toi, et mes paroles, que j’ai mises dans ta bouche, ne seront pas retirés de ta bouche, ni de la bouche de ta descendance, ni de la bouche de la descendance de ta descendance, dit le SEIGNEUR, dès maintenant et pour toujours.

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.