×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Esaïe 48     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Esaïe 48
Nouvelle Bible Segond


Anciennes et nouvelles prédictions

1 Écoutez, maison de Jacob, vous qui portez le nom d’Israël et qui êtes sortis des eaux de Juda ; vous qui prêtez serment par le nom du SEIGNEUR et qui évoquez le Dieu d’Israël, mais sans loyauté ni justice !
2 Car ils tirent leur nom de la ville sacrée et ils s’appuient sur le Dieu d’Israël dont le nom est le SEIGNEUR (YHWH) des Armées.
3 Depuis longtemps j’avais annoncé ce qui s’est passé ; c’est sorti de ma bouche, et je l’ai fait entendre ; tout à coup j’ai agi, et c’est arrivé.
4 Sachant que tu es rétif, que ta nuque est une barre de fer et que tu as un front de bronze,
5 je te l’ai annoncé dès longtemps, je te l’ai fait entendre avant que cela n’arrive, afin que tu ne dises pas : C’est mon idole qui l’a fait, c’est ma statue ou mon image de métal fondu qui l’a ordonné.
6 Tu entends ! Regarde tout cela ! Et vous, ne l’annoncerez–vous pas ? Je te fais entendre des choses nouvelles, dès maintenant, des choses tenues en réserve, que tu ne connaissais pas.
7 Ce n’est pas depuis longtemps qu’elles sont créées, mais maintenant ; jusqu’à ce jour, tu n’en avais rien entendu, pour que tu ne dises pas : Eh ! je le savais !
8 Tu n’as rien entendu, tu n’as rien su, ton oreille n’a rien perçu à l’avance. Car je savais que tu n’es qu’un traître, et que depuis le ventre de ta mère on t’appelle « Révolté ».
9 À cause de mon nom, je suspends ma colère ; à cause de la louange qui m’est due, je me contiens envers toi, pour ne pas te retrancher.
10 Je t’ai fait fondre, mais ce n’est pas pour de l’argent ; je t’ai éprouvé au creuset de l’affliction.
11 De moi–même, de moi–même, j’agirai. Comment me laisserais–je profaner ! Je ne donnerai pas ma gloire à un autre.

Appel à écouter Dieu

12 Écoute–moi, Jacob, Israël, toi que j’ai appelé ! C’est moi ! C’est moi qui suis le premier, c’est aussi moi qui suis le dernier.
13 C’est ma main qui fonde la terre, c’est ma main droite qui a tendu le ciel : je les appelle, et ensemble ils se présentent.
14 Vous tous, rassemblez–vous, écoutez ! Qui d’entre eux a annoncé cela ? Celui que le SEIGNEUR aime fera ce qu’il désire à l’encontre de Babylone, et son bras s’abattra sur les Chaldéens.
15 C’est moi, moi seul, qui ai parlé, et je l’ai appelé ; je l’ai fait venir, et son œuvre réussira.
16 Approchez–vous de moi, écoutez ! Dès le commencement, je n’ai pas parlé en cachette, dès l’origine de ces choses, j’étais là. Et maintenant, le Seigneur DIEU m’a envoyé, avec son souffle.
17 Ainsi parle le SEIGNEUR, ton rédempteur, le Saint d’Israël : Moi, le SEIGNEUR (YHWH), ton Dieu, je t’instruis pour ton profit, je te conduis dans la voie où tu marches.
18 Oh ! si tu prêtais attention à mes commandements ! Ta paix serait comme un fleuve et ta justice comme les flots de la mer ;
19 ta descendance serait comme le sable, ta progéniture comme les grains de sable ; son nom ne serait pas retranché, il ne disparaîtrait pas de devant moi.
20 Sortez de Babylone, fuyez d’entre les Chaldéens ! Avec des cris de joie annoncez–le, faites–le entendre ; propagez–le jusqu’aux extrémités de la terre, dites : le SEIGNEUR a assuré la rédemption de Jacob, son serviteur !
21 Ils n’auront pas soif dans les lieux desséchés où il les conduira : il fera jaillir pour eux l’eau du rocher, il fendra le rocher, et l’eau coulera.
22 Il n’y a pas de paix, dit le SEIGNEUR, pour les méchants.

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.