×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Psaume 89     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Psaumes 89
Nouvelle Bible Segond


Alliance de Dieu avec David

1 Poème. D’Etân, l’Ezrahite. (89–2) Je chanterai toujours la fidélité du SEIGNEUR ; ma bouche fera connaître ta constance de génération en génération.
2 (89:3) Car je dis : La fidélité est bâtie pour toujours ; c’est dans le ciel que tu installes ta constance.
3 (89:4) — J’ai conclu une alliance pour celui que j’ai choisi ; j’ai fait ce serment à David, mon serviteur :
4 (89:5) J’affermirai ta descendance pour toujours et je bâtirai ton trône de génération en génération. Pause.
5 (89:6) Le ciel célèbre tes actes étonnants, SEIGNEUR, oui, ta constance — dans l’assemblée des saints.
6 (89:7) Qui donc, dans la nue, peut se mesurer au SEIGNEUR (YHWH) ? Qui est comparable au SEIGNEUR (YHWH) parmi les fils des dieux ?
7 (89:8) Dieu est terrible dans le conseil secret des saints, redoutable pour tous ceux qui l’entourent.
8 (89:9) SEIGNEUR (YHWH), Dieu des Armées, qui est puissant comme toi, SEIGNEUR (Yah) ? Ta constance est tout autour de toi.
9 (89:10) C’est toi qui domines l’orgueil de la mer ; quand ses vagues se soulèvent, c’est toi qui les apaises.
10 (89:11) C’est toi qui as écrasé Rahav comme un cadavre ; tu as dispersé tes ennemis par ton bras puissant.
11 (89:12) À toi appartient le ciel, à toi aussi appartient la terre ; c’est toi qui as fondé le monde avec tout ce qui s’y trouve.
12 (89:13) Le Nord et le Sud, c’est toi qui les as créés ; le Tabor et l’Hermon crient ton nom.
13 (89:14) Tu as le bras armé de vaillance ; ta main est puissante, ta main droite est élevée.
14 (89:15) La justice et l’équité sont la base de ton trône. La fidélité et la loyauté se tiennent devant toi.
15 (89:16) Heureux le peuple qui connaît les acclamations ! SEIGNEUR, il marche à la lumière de ta face,
16 (89:17) par ton nom, il est sans cesse dans l’allégresse ; par ta justice, il s’élève.
17 (89:18) Car tu es sa splendeur et sa puissance ; c’est par ta faveur que notre corne s’élève.
18 (89:19) Car notre bouclier appartient au SEIGNEUR — notre roi, au Saint d’Israël.
19 (89:20) Alors tu parlas à tes fidèles dans une vision ; tu dis : J’ai prêté secours à un vaillant guerrier, j’ai élevé du milieu du peuple un jeune homme ;
20 (89:21) j’ai trouvé David, mon serviteur, je lui ai conféré l’onction de mon huile sacrée.
21 (89:22) C’est lui que ma main soutiendra ; mon bras le rendra fort.
22 (89:23) L’ennemi ne le surprendra pas, l’homme injuste ne l’affligera pas.
23 (89:24) Je taillerai en pièces ses adversaires devant lui, je frapperai ceux qui le détestent.
24 (89:25) Ma constance et ma fidélité seront avec lui, et sa corne s’élèvera par mon nom.
25 (89:26) Je soumettrai la mer à sa main, les fleuves à sa main droite.
26 (89:27) Lui, il m’invoquera en disant : Tu es mon père, mon Dieu, le rocher de mon salut !
27 (89:28) Et moi, je ferai de lui le premier–né, le plus haut placé des rois de la terre.
28 (89:29) Je lui conserverai toujours ma fidélité, et mon alliance avec lui sera sûre ;
29 (89:30) j’établirai ses descendants à jamais et son trône pour tous les jours du ciel.
30 (89:31) Si ses fils abandonnent ma loi et ne suivent pas mes règles,
31 (89:32) s’ils profanent mes prescriptions et n’observent pas mes commandements,
32 (89:33) c’est avec un bâton que je leur ferai rendre des comptes pour leur révolte, c’est par des coups que je les châtierai pour leur faute ;
33 (89:34) mais je ne mettrai pas fin à ma fidélité envers lui, je ne trahirai pas ma constance ;
34 (89:35) je ne profanerai pas mon alliance et je ne changerai pas ce qui est sorti de mes lèvres.
35 (89:36) J’ai fait un seul serment par ma sainteté ; mentirais–je à David ?
36 (89:37) Sa descendance subsistera toujours ; son trône sera devant moi comme le soleil ;
37 (89:38) comme la lune il sera fermement établi pour toujours, le témoin qui est dans la nue est sûr. Pause.
38 (89:39) Pourtant, toi, tu as rejeté, tu as méprisé ! Tu t’es emporté contre l’homme qui a reçu ton onction !
39 (89:40) Tu as dédaigné l’alliance de ton serviteur ; tu as profané à terre son diadème.
40 (89:41) Tu as ouvert des brèches dans toutes ses clôtures, tu as démoli ses forteresses.
41 (89:42) Tous les passants l’ont pillé ; il est exposé aux outrages de ses voisins.
42 (89:43) Tu as élevé la main droite de ses adversaires, tu as réjoui tous ses ennemis ;
43 (89:44) tu as fait reculer le tranchant de son épée, tu ne l’as pas soutenu dans le combat ;
44 (89:45) tu as mis un terme à son éclat, tu as jeté son trône à terre ;
45 (89:46) tu as abrégé les jours de sa jeunesse, tu l’as couvert de honte. Pause.
46 (89:47) Jusqu’à quand, SEIGNEUR, te cacheras–tu sans cesse, et ta fureur s’embrasera–t–elle comme le feu ?
47 (89:48) Souviens–toi de ce qu’est la durée de ma vie, et pour quelle illusion tu as créé tous les êtres humains.
48 (89:49) Quel est l’homme qui peut vivre et ne pas voir la mort, ou échapper à l’emprise du séjour des morts ? Pause.
49 (89:50) Où est ta fidélité d’autrefois, Seigneur, celle que, dans ta constance, tu as jurée à David ?
50 (89:51) Souviens–toi, Seigneur, des outrages que tes serviteurs subissent. Souviens–toi que je porte sur mon sein toute la multitude des peuples.
51 (89:52) SEIGNEUR, souviens–toi que tes ennemis se répandent en outrages, qu’ils outragent les pas de l’homme qui a reçu ton onction !
52 (89:53) Béni soit pour toujours le SEIGNEUR ! Qu’il en soit ainsi ! Qu’il en soit ainsi !

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.