×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Psaume 88     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Psaumes 88
Nouvelle Bible Segond


Lamentation dans le malheur

1 Chant. Psaume. Des fils de Coré. Du chef de chœur. Pour entonner sur la flûte. Poème. De Hémân, l’Ezrahite. (88–2) SEIGNEUR, Dieu de mon salut ! Je crie le jour et pendant la nuit devant toi.
2 (88:3) Que ma prière parvienne jusque devant toi ! Tends l’oreille vers mon cri !
3 (88:4) Car je suis rassasié de maux, et ma vie touche au séjour des morts.
4 (88:5) On me compte parmi ceux qui descendent dans le gouffre, je suis comme un homme qui n’a plus de force.
5 (88:6) Je suis étendu parmi les morts, semblable à ceux qui sont transpercés et couchés dans une tombe, à ceux dont tu n’as plus le souvenir et qui sont séparés de ta main.
6 (88:7) Tu m’as jeté dans un gouffre sans fond, dans les ténèbres, dans les profondeurs.
7 (88:8) Ta fureur s’appesantit sur moi, et tu m’affliges de tous tes flots. Pause.
8 (88:9) Tu as éloigné de moi ceux que je connais, tu as fait de moi une abomination pour eux ; je suis enfermé et je ne peux plus sortir.
9 (88:10) Mon œil s’éteint d’affliction ; je t’invoque sans cesse, SEIGNEUR, je tends les mains vers toi.
10 (88:11) Est–ce pour les morts que tu feras des choses étonnantes ? Les ombres se lèveront–elles pour te célébrer ? Pause.
11 (88:12) Dira–t–on ta fidélité dans la tombe, ta constance dans le monde des disparus ?
12 (88:13) Tes actes étonnants sont–ils connus dans les ténèbres, et ta justice au pays de l’oubli ?
13 (88:14) Quant à moi, c’est toi, SEIGNEUR, que j’ai appelé au secours ; au matin ma prière va au–devant de toi.
14 (88:15) Pourquoi, SEIGNEUR, me repousses–tu, te détournes–tu de moi ?
15 (88:16) Je suis pauvre et moribond depuis ma jeunesse, je suis chargé de tes terreurs, je suis désemparé.
16 (88:17) Les ardeurs de ta colère passent sur moi, tes effrois me réduisent au silence.
17 (88:18) Ils m’entourent sans cesse comme des eaux, tous ensemble ils m’encerclent.
18 (88:19) Tu as éloigné de moi amis et compagnons ; ceux que je connais ne sont que ténèbres.

Texte de la Nouvelle Bible Segond
Copyright © Éditions Biblio.