Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Zacharie 1.6     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Zacharie 1.6
David Martin


Huit visions

Appel à revenir à Dieu

1 Le huitième mois de la seconde année de Darius, la parole de l’Éternel fut [adressée] à Zacharie, fils de Barachie, fils d’Hiddo, le Prophète, en disant :
2 L’Éternel a été extrêmement indigné contre vos pères.
3 C’est pourquoi tu leur diras : Ainsi a dit l’Éternel des armées : Retournez-vous vers moi, dit l’Éternel des armées ; et je me retournerai vers vous, dit l’Éternel des armées.
4 Ne soyez point comme vos pères, auxquels les Prophètes qui ont été ci-devant criaient, en disant : Ainsi a dit l’Éternel des armées : Détournez-vous maintenant de votre mauvais train, et de vos mauvaises actions ; mais ils n’ont pas écouté, et n’ont pas été attentifs à ce que je leur disais, dit l’Éternel.
5 Vos pères où sont-ils ? Et ces Prophètes-là devaient-ils vivre à toujours ?
6 Cependant mes paroles et mes ordonnances que j’avais enjointes aux Prophètes mes serviteurs, n’ont-elles pas atteint vos pères ? De sorte que, s’étant convertis, ils ont dit : Comme l’Éternel des armées avait pensé de nous faire selon notre train, et selon nos actions, ainsi nous a-t-il fait.

Vision de chevaux

7 Le vingt-quatrième jour du onzième mois, qui est le mois de Sébat, en la seconde année de Darius, la parole de l’Éternel fut [adressée] à Zacharie, fils de Barachie, fils d’Hiddo, le Prophète, comme s’ensuit.
8 J’eus de nuit une vision : et voici, un homme était monté sur un cheval roux, et il se tenait entre des myrtes qui étaient en un lieu profond ; et après lui il y avait des chevaux roux, des chevaux pommelés et des blancs.
9 Et je dis : Mon Seigneur ! Que [signifient] ces choses ? Et l’Ange qui parlait avec moi me dit : Je te montrerai ce que ces choses [signifient].
10 Et l’homme qui se tenait entre les myrtes, répondit, et dit : Ce sont ici ceux que l’Éternel a envoyés pour parcourir la terre.
11 Et ils répondirent à l’Ange de l’Éternel qui se tenait entre les myrtes, et dirent : Nous avons parcouru la terre ; et voici, toute la terre est habitée, et est en repos.
12 Alors l’Ange de l’Éternel répondit, et dit : Éternel des armées, jusqu’à quand n’auras-tu point compassion de Jérusalem et des villes de Juda, contre lesquelles tu as été indigné pendant ces soixante et dix années ?
13 Et l’Éternel répondit à l’Ange qui parlait avec moi, de bonnes paroles, des paroles de consolation.
14 Puis l’Ange qui parlait avec moi, me dit : Crie, en disant : Ainsi a dit l’Éternel des armées : Je suis ému d’une grande jalousie pour Jérusalem et pour Sion.
15 Et je suis extrêmement indigné contre les nations qui sont à leur aise ; car j’étais indigné pour un peu [de temps], et ils ont aidé au mal.
16 C’est pourquoi ainsi a dit l’Éternel : Je me suis retourné vers Jérusalem par compassion, et ma maison sera rebâtie dans elle, dit l’Éternel des armées ; et le niveau sera étendu sur Jérusalem.
17 Crie encore, en disant : Ainsi a dit l’Éternel des armées : Mes villes regorgeront encore de biens, et l’Éternel consolera encore Sion, et élira encore Jérusalem.
18 Puis j’élevai mes yeux, et regardai ; et voici quatre cornes.
19 Alors je dis à l’Ange qui parlait avec moi : Que veulent dire ces choses ? Et il me répondit : Ce sont les cornes qui ont dissipé Juda, Israël et Jérusalem.
20 Puis l’Éternel me montra quatre forgerons.
21 Et je dis : Que viennent faire ceux-ci ? Et il répondit, et dit : Ce sont là les cornes qui ont dissipé Juda, tellement que personne ne levait la tête ; mais ceux-ci sont venus pour les effrayer, et pour abattre les cornes des nations qui ont élevé la corne contre le pays de Juda, pour le dissiper.

Cette Bible est dans le domaine public.