×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Ruth 3     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Ruth 3
Segond « Colombe »


Mariage de Ruth et Boaz

1 Noémi, sa belle-mère, lui dit : Ma fille, je voudrais te procurer du repos pour que tu sois heureuse.
2 Et maintenant, Booz, avec les servantes de qui tu as été, n’est-il pas notre parent ? Or lui-même doit vanner cette nuit les orges qui sont dans l’aire.
3 Lave-toi, parfume-toi, puis mets tes beaux habits et descends sur l’aire. Ne te fais pas connaître à lui avant qu’il ait achevé de manger et de boire.
4 Quand il ira se coucher, tu observeras à quel endroit il se couche. Ensuite tu iras découvrir ses pieds et tu te coucheras. Il te dira lui-même ce que tu auras à faire.
5 Elle lui répondit : Tout ce que tu m’as dit, je le ferai.
6 Elle descendit jusqu’à l’aire et fit tout ce que sa belle-mère avait ordonné.
7 Booz mangea et but, et son cœur fut joyeux. Il alla se coucher à l’extrémité du tas de gerbes. (Ruth) vint tout doucement découvrir ses pieds et se coucha.
8 Au milieu de la nuit, cet homme frissonna et se retourna : voici qu’une femme était couchée à ses pieds.
9 Il dit : Qui es-tu ? Elle répondit : Je suis Ruth, ta servante, étends ton aile sur ta servante, car tu as devoir de rachat.
10 Il dit : Sois bénie de l’Éternel, ma fille ! Cette dernière marque de loyauté vaut mieux encore que la première, car tu n’as pas recherché des jeunes gens, pauvres ou riches.
11 Maintenant, ma fille, sois sans crainte, je ferai pour toi tout ce que tu diras, car sur la place publique chacun sait que tu es une femme de valeur.
12 Maintenant il est vrai que j’ai devoir de rachat, mais il en existe un autre plus proche que moi.
13 Passe ici la nuit. Au matin, s’il veut s’acquitter de son devoir de rachat envers toi, c’est bien, qu’il s’en acquitte ; mais s’il ne lui plaît pas de s’en acquitter envers toi, moi je m’en acquitterai envers toi, l’Éternel est vivant ! Reste couchée jusqu’au matin.
14 Elle resta couchée à ses pieds jusqu’au matin et se leva avant (l’heure où) l’on peut se reconnaître l’un l’autre. (Booz se) dit : Qu’on ne sache pas que cette femme est entrée dans l’aire.
15 Il dit alors : Tends-moi le manteau qui est sur toi et tiens-le bien. C’est ce qu’elle fit et il mesura six (mesures) d’orge dont il la chargea, puis il rentra dans la ville.
16 (Ruth) revint auprès de sa belle-mère et (Noémi) dit : Est-ce toi, ma fille ? Elle lui raconta tout ce que cet homme avait fait pour elle.
17 Elle dit : Il m’a donné ces six (mesures) d’orge en me disant : Ne retourne pas à vide vers ta belle-mère.
18 (Noémi) dit : Reste ici, ma fille, jusqu’à ce que tu saches comment finira l’affaire, car cet homme ne sera pas tranquille qu’il n’ait terminé cette affaire aujourd’hui.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.