×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Apocalypse 4     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Apocalypse 4
Segond « Colombe »


Sept sceaux

Le trône de Dieu

1 Après cela je regardai, et voici une porte ouverte dans le ciel. Telle une trompette, la première voix que j’avais entendue me parler dit : Monte ici, et je te ferai voir ce qui doit arriver dans la suite.
2 Aussitôt, je fus (ravi) en esprit. Et voici qu’il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône quelqu’un était assis.
3 Celui qui était assis avait l’aspect d’une pierre de jaspe et de sardoine, et le trône était environné d’un arc-en-ciel qui avait l’aspect de l’émeraude.
4 Autour du trône il y avait vingt-quatre trônes, et sur ces trônes vingt-quatre anciens, assis, vêtus de vêtements blancs, et sur leurs têtes des couronnes d’or.
5 Du trône sortent des éclairs, des voix et des tonnerres. Devant le trône brûlent sept lampes ardentes, qui sont les sept esprits de Dieu.
6 Devant le trône, c’est comme une mer de verre, semblable à du cristal.
Au milieu du trône et tout autour du trône, quatre êtres vivants remplis d’yeux devant et derrière.
7 Le premier être vivant est semblable à un lion, le deuxième être vivant est semblable à un veau, le troisième être vivant a comme un visage d’homme, et le quatrième être vivant est semblable à un aigle en plein vol.
8 Les quatre êtres vivants ont chacun six ailes, et ils sont remplis d’yeux tout autour et au-dedans. Ils ne cessent de dire jour et nuit : Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant qui était, qui est et qui vient !
9 Et quand les êtres vivants rendront gloire, honneur et actions de grâces à celui qui est assis sur le trône, à celui qui vit aux siècles des siècles.
10 les vingt-quatre anciens se prosterneront devant celui qui est assis sur le trône, ils adoreront celui qui vit aux siècles des siècles, et ils jetteront leurs couronnes devant le trône, en disant
11 Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance, car tu as créé toutes choses, et c’est par ta volonté qu’elles existent et qu’elles furent créées.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.