×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Hébreux 4     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Hébreux 4
Segond « Colombe »


1 Craignons donc, tant que la promesse d’entrer dans son repos subsiste, que personne parmi vous ne pense être venu trop tard.
2 Car la bonne nouvelle nous a été annoncée aussi bien qu’à eux. Mais la parole qu’ils avaient écoutée ne leur servit de rien, car ceux qui l’entendirent ne la reçurent pas avec foi.
3 Pour nous qui avons cru, nous entrons dans le repos dont il est dit : J’ai donc juré dans ma colère :
Ils n’entreront certainement pas dans mon repos.

Les œuvres de Dieu étaient cependant faites depuis la fondation du monde
4 car il a dit quelque part, à propos du septième jour : Et Dieu se reposa de toutes ses œuvres le septième jour.
5 Et de nouveau dans ce passage : Ils n’entreront certainement pas dans mon repos.
6 Ainsi, puisqu’il est réservé à certains d’y entrer, et que ceux qui avaient reçu les premiers cette bonne nouvelle n’y entrèrent pas, à cause de leur incrédulité.
7 Dieu fixe de nouveau un jour — aujourd’hui — en disant bien longtemps après, par la bouche de David, comme il a été dit plus haut : Aujourd’hui, si vous entendez sa voix,
N’endurcissez pas vos cœurs.

8 En effet, si Josué leur avait donné le repos, Dieu ne parlerait pas après cela d’un autre jour.
9 Il reste donc un repos de sabbat pour le peuple de Dieu.
10 Car celui qui entre dans le repos de Dieu se repose aussi de ses œuvres, comme Dieu se repose des siennes.
11 Empressons-nous donc d’entrer dans ce repos-là, afin que personne ne tombe, en suivant le même exemple de désobéissance.
12 Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus acérée qu’aucune épée à double tranchant ; elle pénètre jusqu’à la division de l’âme et de l’esprit, des jointures et des moelles ; elle est juge des sentiments et des pensées du cœur.
13 Il n’y a aucune créature, qui soit invisible devant lui : tout est mis à nu et terrassé aux yeux de Celui à qui nous devons rendre compte.

Supériorité de Christ le grand-prêtre

Christ supérieur aux grands-prêtres lévitiques

14 Puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus le Fils de Dieu, tenons fermement la confession (de notre foi).
15 Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur incapable de compatir à nos faiblesses ; mais il a été tenté comme nous à tous égards, sans (commettre de) péché.
16 Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, en vue d’un secours opportun.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.