×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Galates 1.22     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Galates 1.22
Segond « Colombe »


Salutation et reproche

1 Paul, apôtre, non de la part des hommes, ni par un homme, mais par Jésus-Christ et par Dieu le Père qui l’a ressuscité d’entre les morts.
2 et tous les frères qui sont avec moi, aux Églises de la Galatie
3 Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu, notre Père, et du Seigneur Jésus-Christ.
4 qui s’est donné lui-même pour nos péchés, afin de nous arracher au présent siècle mauvais, selon la volonté de notre Dieu et Père.
5 à qui soit la gloire aux siècles des siècles ! Amen !
6 Je m’étonne que vous vous détourniez si vite de celui qui vous a appelés par la grâce de Christ, pour passer à un autre évangile.
7 Non pas qu’il y en ait un autre, mais il y a des gens qui vous troublent et veulent pervertir l’Évangile du Christ.
8 Mais si nous-mêmes, ou si un ange du ciel vous annonçait un évangile différent de celui que nous vous avons annoncé, qu’il soit anathème
9 Nous l’avons dit précédemment, et je le répète maintenant : si quelqu’un vous annonce un évangile différent de celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème !
10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu ? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes ? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ.

Paul et les autres apôtres : un même Évangile

11 Je vous déclare, frères, que l’Évangile qui a été annoncé par moi n’est pas de l’homme
12 car moi-même je ne l’ai ni reçu ni appris d’un homme, mais par une révélation de Jésus-Christ.
13 Vous avez en effet entendu parler de ma conduite autrefois dans le judaïsme : je persécutais alors à outrance l’Église de Dieu et je la ravageais
14 dans le judaïsme, je surpassais beaucoup de ceux de mon âge et de ma race, car j’avais un zèle excessif pour les traditions de mes pères.
15 Mais, quand celui qui m’avait mis à part dès le sein de ma mère, et qui m’a appelé par sa grâce.
16 a trouvé bon de révéler en moi son Fils, pour que je l’annonce parmi les païens, aussitôt je n’ai consulté ni la chair ni le sang.
17 et je ne suis pas monté à Jérusalem vers ceux qui furent apôtres avant moi, mais je partis pour l’Arabie. Puis, je revins encore à Damas.
18 Trois ans plus tard, je suis monté à Jérusalem pour faire la connaissance de Céphas, et je suis resté quinze jours chez lui.
19 Mais je n’ai vu aucun autre des apôtres, si ce n’est Jacques, le frère du Seigneur.
20 En vous écrivant cela, voici : devant Dieu, je ne mens pas.
21 Je me rendis ensuite dans les contrées de la Syrie et de la Cilicie.
22 Or, mon visage était inconnu des Églises de Judée qui sont en Christ.
23 Elles avaient seulement entendu dire : Celui qui autrefois nous persécutait, annonce maintenant la foi qu’il voulait alors détruire.
24 Et elles glorifiaient Dieu à mon sujet.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.