×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Actes 15     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Actes 15
Segond « Colombe »


La question des non-Juifs et de la loi

1 Quelques hommes, venus de la Judée, enseignaient les frères et disaient : Si vous ne vous faites pas circoncire selon la coutume de Moïse, vous ne pouvez être sauvés.
2 Après un vif débat et une violente discussion que Paul et Barnabas eurent avec eux, l’on décida que Paul et Barnabas et quelques autres des leurs monteraient à Jérusalem vers les apôtres et les anciens, à propos de cette question.
3 Eux donc, accompagnés par l’Église, traversèrent la Phénicie et la Samarie, en racontant en détail la conversion des païens, et en causant une grande joie à tous les frères.
4 Arrivés à Jérusalem, ils furent reçus par l’Église, les apôtres et les anciens, et rapportèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux.
5 Alors quelques-uns du parti des Pharisiens qui avaient cru, se levèrent et dirent qu’il fallait circoncire les païens et leur commander d’observer la loi de Moïse.
6 Les apôtres et les anciens se réunirent pour examiner cette affaire.
7 Après une vive discussion, Pierre se leva et leur dit :
Frères, vous le savez : dès les tout premiers jours, Dieu a fait un choix parmi vous, afin que, par ma bouche, les païens entendent la parole de l’Évangile et qu’ils croient.
8 Et Dieu, qui connaît les cœurs, leur a rendu témoignage, en leur donnant le Saint-Esprit comme à nous
9 il n’a fait aucune différence entre nous et eux, puisqu’il a purifié leurs cœurs par la foi.
10 Maintenant donc, pourquoi tentez-vous Dieu, et mettez-vous sur le cou des disciples un joug que nos pères et nous-mêmes nous n’avons pas été capables de porter
11 Mais c’est par la grâce du Seigneur Jésus que nous croyons être sauvés, de la même manière qu’eux.
12 Toute la multitude garda le silence, et l’on écouta Barnabas et Paul raconter tous les signes et les prodiges que Dieu avait faits par eux au milieu des païens.
13 Lorsqu’ils se turent, Jacques prit la parole et dit :
14 Frères, écoutez-moi ! Simon a raconté comment pour la première fois Dieu est intervenu pour prendre parmi les nations un peuple (consacré) à son nom.
15 Et les paroles des prophètes s’accordent avec cela, comme il est écrit :
16 Après cela, je reviendrai, et je relèverai la tente de David qui était tombée,
J’en relèverai les ruines, et je la redresserai,

17 Afin que le reste des hommes cherche le Seigneur,
Ainsi que toutes les nations sur lesquelles mon nom a été invoqué,

18 Dit le Seigneur, qui fait ces choses connues de toute éternité.
19 C’est pourquoi, je juge (bon) de ne pas créer de difficultés à ceux des païens qui se convertissent à Dieu.
20 mais de leur écrire qu’ils s’abstiennent des souillures des idoles, de l’inconduite, des animaux étouffés et du sang.
21 Car, depuis les anciennes générations, Moïse a dans chaque ville des gens qui le prêchent, puisqu’on le lit chaque sabbat dans les synagogues.
22 Alors il parut bon aux apôtres et aux anciens, ainsi qu’à l’Église entière, de choisir parmi eux et d’envoyer à Antioche, avec Paul et Barnabas, Jude appelé Barsabbas et Silas, hommes estimés parmi les frères.
23 Ils les chargèrent d’une lettre ainsi conçue :
Vos frères, les apôtres et les anciens, aux frères d’entre les païens, qui sont à Antioche, en Syrie et en Cilicie, salut !
24 Nous avons appris que quelques-uns de chez nous, auxquels nous n’avions donné aucun ordre, vous ont troublés par leurs discours, et ont inquiété vos âmes.
25 Il nous a paru bon, après nous être mis d’accord, de choisir des hommes et de vous les envoyer avec nos bien-aimés Barnabas et Paul.
26 eux qui ont exposé leur vie pour le nom de notre Seigneur Jésus-Christ.
27 Nous avons donc envoyé Jude et Silas, qui vous apporteront de vive voix le même message.
28 Car il a paru bon au Saint-Esprit et à nous de ne vous imposer d’autre charge que ce qui est indispensable
29 (savoir), de vous abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés et de l’inconduite ; vous ferez bien de vous en garder. Adieu.
30 Eux donc prirent congé et descendirent à Antioche, où ils remirent la lettre à la multitude réunie.
31 Lecture en fut faite et l’on se réjouit de cet encouragement.
32 Jude et Silas, qui étaient eux-mêmes prophètes, exhortèrent les frères et les affermirent par de nombreux discours.
33 Au bout de quelque temps, ils furent congédiés en paix par les frères, (pour retourner) vers ceux qui les avaient envoyés.
34 [Toutefois, Silas trouva bon de rester.]
35 Paul et Barnabas séjournèrent à Antioche, enseignant et annonçant, avec beaucoup d’autres, la bonne nouvelle de la parole du Seigneur.

Deuxième voyage missionnaire

De nouvelles équipes

36 Quelques jours après, Paul dit à Barnabas : Retournons visiter les frères dans toutes les villes où nous avons annoncé la parole du Seigneur, (pour voir) où ils en sont.
37 Barnabas voulait prendre aussi avec eux Jean, surnommé Marc
38 mais Paul estima ne pas devoir prendre avec eux celui qui s’était détourné d’eux depuis la Pamphylie, et qui ne les avait pas accompagnés dans leur œuvre.
39 (Le dissentiment) fut si aigre que finalement ils se séparèrent. Barnabas prit Marc avec lui et s’embarqua pour Chypre.
40 Paul choisit Silas et partit, recommandé par les frères à la grâce du Seigneur.
41 Il traversa la Syrie et la Cilicie, en affermissant les Églises.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.