×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Nombres 21     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Nombres 21
Segond « Colombe »


Les serpents brûlants

1 Le roi cananéen d’Arad, qui habitait le Négueb, apprit qu’Israël venait par le chemin d’Atarim. Il combattit Israël et fit des captifs.
2 Alors Israël fit un vœu à l’Éternel et dit : Si tu livres ce peuple entre mes mains, je vouerai ses villes à l’interdit.
3 L’Éternel écouta la voix d’Israël et livra les Cananéens. On les voua à l’interdit, eux et leurs villes, et l’on nomma ce lieu Horma.
4 Ils partirent de la montagne de Hor par le chemin de la mer des Joncs, pour contourner le pays d’Édom.
5 Le peuple s’impatienta en route, parla contre Dieu et contre Moïse : Pourquoi nous avez-vous fait monter hors d’Égypte, pour que nous mourions dans le désert ? car il n’y a point de pain et il n’y a point d’eau, et nous sommes dégoûtés de ce pain méprisable.
6 Alors l’Éternel envoya contre le peuple les serpents brûlants ; ils mordirent le peuple, et il mourut beaucoup de gens en Israël.
7 Le peuple se rendit auprès de Moïse et dit : Nous avons péché, car nous avons parlé contre l’Éternel et contre toi. Prie l’Éternel, afin qu’il éloigne de nous ces serpents. Moïse pria pour le peuple.
8 L’Éternel dit à Moïse : Fais-toi un (serpent) brûlant et place-le sur une perche ; quiconque aura été mordu et le contemplera, conservera la vie.
9 Moïse fit un serpent de bronze, et le plaça sur la perche ; et si quelqu’un avait été mordu par un serpent et regardait le serpent de bronze, il conservait la vie.
10 Les Israélites partirent et campèrent à Oboth.
11 Ils partirent d’Oboth et campèrent à Iyé-Abarim, dans le désert qui est vis-à-vis de Moab, vers le soleil levant.
12 De là ils partirent et campèrent dans la vallée de Zéred.
13 De là ils partirent et campèrent de l’autre côté de l’Arnon, qui coule dans le désert en sortant du territoire des Amoréens ; car l’Arnon est la frontière de Moab, entre Moab et les Amoréens.
14 C’est pourquoi il est dit dans le livre des Guerres de l’Éternel : Waheb en Soupha, et les torrents, l’Arno.
15 et le cours des torrents, qui s’étend du côté d’Ar et s’appuie sur la frontière de Moab.
16 De là (ils allèrent) à Beér. C’est ce Beér, où l’Éternel dit à Moïse : Rassemble le peuple, et je leur donnerai de l’eau.
17 Alors Israël chanta ce cantique :
Monte, puits ! Entonnez un hymne en son honneur !

18 Puits, que des princes ont foré,
Que les notables du peuple ont creusé,
Avec le sceptre, avec leurs cannes !

19 Du désert (ils allèrent) à Mattana ; de Mattana, à Nahaliel ; de Nahaliel, à Bamoth
20 de Bamoth, à la vallée qui est dans la campagne de Moab, au sommet du Pisga, et qui s’incline en face du désert.

Victoires d’Israël

21 Israël envoya des messagers à Sihôn, roi des Amoréens, pour lui dire
22 Je voudrais passer par ton pays ; nous n’entrerons ni dans les champs, ni dans les vignes, et nous ne boirons pas l’eau des puits, nous suivrons la route royale, jusqu’à ce que nous ayons dépassé ton territoire.
23 Sihôn n’accorda pas à Israël le passage sur son territoire ; Sihôn rassembla tout son peuple et sortit à la rencontre d’Israël, dans le désert ; il vint à Yahats et combattit Israël.
24 Israël le frappa du tranchant de l’épée et prit possession de son pays depuis l’Arnon jusqu’au Yabboq, jusqu’à (la frontière des) Ammonites ; car la frontière des Ammonites était fortifiée.
25 Israël prit toutes ces villes-là. Israël s’établit dans toutes les villes des Amoréens, à Hechbôn et dans toutes ses dépendances.
26 Car Hechbôn était la ville de Sihôn, roi des Amoréens ; il avait fait la guerre au précédent roi de Moab et lui avait enlevé tout son pays jusqu’à l’Arnon.
27 C’est pourquoi les poètes disent : Venez à Hechbôn !
Que la ville de Sihôn soit rebâtie et rétablie !
28 Car il est sorti un feu de Hechbôn,
Une flamme de la ville de Sihôn ;
Elle a dévoré Ar-Moab,
Les maîtres des hauteurs de l’Arnon.
29 Malheur à toi, Moab !
Tu es perdu, peuple de Kemoch !
Il a fait de ses fils des fuyards
Et il a livré ses filles à la captivité, à
Sihôn, roi des Amoréens.
30 Nous avons lancé sur eux (nos flèches) :
Hechbôn est détruit jusqu’à Dibôn ;
Nous avons semé la désolation jusqu’à Nophah,
Qui touche à Médeba.
31 Israël s’établit dans le pays des Amoréens.
32 Moïse envoya reconnaître Yaezer, ils prirent ses dépendances et dépossédèrent les Amoréens qui s’y trouvaient.
33 Ils changèrent ensuite de direction et montèrent par le chemin de Basan. Og, roi de Basan, sortit à leur rencontre avec tout son peuple, pour les combattre à Édréi.
34 L’Éternel dit à Moïse : Ne le crains pas ; car je le livre entre tes mains, lui, tout son peuple et son pays ; tu le traiteras comme tu as traité Sihôn, roi des Amoréens, qui habitait à Hechbôn.
35 Et ils le battirent, lui, ses fils et tout son peuple, sans en laisser échapper un seul, et ils prirent possession de son pays.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.