×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Zacharie 7.8     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Zacharie 7.8
Segond « Colombe »


Les jeûnes

Causes de la colère de Dieu

1 La quatrième année du roi Darius, la parole de l’Éternel fut adressée à Zacharie, le 4 du neuvième mois, qui est le mois de Kislev.
2 Béthel avait envoyé Saretser et Réguem-Mélek avec ses gens pour implorer l’Éterne.
3 et pour dire aux sacrificateurs attachés à la Maison de l’Éternel des armées et aux prophètes : Faut-il que je pleure au cinquième mois et que je fasse abstinence, comme je l’ai fait depuis tant d’années ?
4 La parole de l’Éternel des armées me fut adressée en ces mots
5 Dis à tout le peuple du pays et aux sacrificateurs : Quand vous avez jeûné et pris le deuil au cinquième et au septième mois, et cela depuis soixante-dix ans, est-ce vraiment pour moi que vous avez tant jeûné
6 Quand vous mangez et buvez, n’est-ce pas vous qui mangez et vous qui buvez
7 Est-ce que ce ne sont pas là les paroles qu’a proclamées l’Éternel par l’intermédiaire des premiers prophètes, lorsque Jérusalem était habitée et tranquille ainsi que ses villes à l’entour, et que le Négueb et la Chephéla étaient habités
8 La parole de l’Éternel fut adressée à Zacharie, en ces mots
9 Ainsi parle l’Éternel des armées : Jugez vraiment selon le droit, ayez l’un pour l’autre de la bienveillance et de la compassion.
10 N’opprimez pas la veuve et l’orphelin, l’immigrant et le malheureux, et ne méditez pas l’un contre l’autre le mal dans vos cœurs.
11 Mais ils refusèrent d’être attentifs, ils eurent une épaule rebelle et endurcirent leurs oreilles pour ne pas entendre.
12 Ils rendirent leur cœur (dur comme le) diamant pour ne pas écouter la loi et les paroles que l’Éternel des armées leur avait envoyées par son Esprit, par l’intermédiaire des premiers prophètes. Cela fut la cause d’une grande indignation de la part de l’Éternel des armées.
13 Quand il appelait, ils n’ont pas écouté : aussi n’écouterai-je pas quand ils appelleront, a dit l’Éternel des armées.
14 Je les ai fait échouer parmi toutes les nations qu’ils ne connaissaient pas ; le pays a été désolé derrière eux, personne n’y passait, personne n’y revenait : d’un pays de délices ils ont fait une désolation.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.